Mort de Jacques Chirac : “C’était le président de mon enfance”

Naoufel El Khaouafi, en duplex de l’Élysée, a recueilli le témoignage d‘Alexandre, un jeune homme venu rendre hommage à Jacques Chirac.

Franceinfo

“Il y a beaucoup de monde à l’Élysée, beaucoup d’émotion. Beaucoup de personnes sont venues rendre un dernier hommage à l’Élysée”, débute Naoufel El Khaouafi, en duplex de l’Élysée. Le reporter de franceinfo précise également qu’une telle ouverture des portes du palais présidentiel est “inédite’.

“Le président de mon enfance”

Pour illustrer son propos, Naoufel El Khaouafi donne la parole à Alexandre, un jeune homme d’une trentaine d’années venu rendre hommage à Jacques Chirac. “Il était le président de mon enfance, de 1995 à 2007. J’avais vécu d’une certaine manière la mort de François Mitterrand, mais celle de Chirac me touche davantage. Il avait énormément de prestance, de charisme, c’était la classe. Il ne s’est pas dégonflé non plus face aux autres présidents”, estime Alexandre, touché de devoir tourner cette “page de mon enfance, de mon histoire personnelle”.

Le JT
Les autres sujets du JT
Des citoyens rendent hommage à Jacques Chirac, à l\'Elysée (Paris), le 27 septembre 2019.
Des citoyens rendent hommage à Jacques Chirac, à l'Elysée (Paris), le 27 septembre 2019. (DOMINIQUE FAGET / AFP)