EN IMAGES. Des centaines d'anonymes affluent à l'Elysée pour rendre hommage à Jacques Chirac

Plusieurs centaines de personnes ont fait la queue dès jeudi soir pour écrire un message en hommage à l'ancien chef de l'Etat.

Des dizaines de personnes font la queue dans la cour de l\'Elysée pour rendre hommage à Jacques Chirac, le 26 septembre 2019.
Des dizaines de personnes font la queue dans la cour de l'Elysée pour rendre hommage à Jacques Chirac, le 26 septembre 2019. (GEOFFROY VAN DER HASSELT / AFP)

Plusieurs centaines de personnes se sont rendues à l'Elysée, jeudi 26 septembre dans la soirée, pour rendre hommage à Jacques Chirac, mort à l'âge de 86 ans. Dans un silence grave, les visiteurs, des Français et des étrangers, ont fait la queue pour entrer dans la Cour d'honneur éclairée de toutes parts. En file indienne, ils ont gravi les marches du perron pour entrer dans le vestibule d'honneur, gardé par deux gardes républicains, et ont signé l'un après l'autre les quatre livres d'or. Ces livres, posés devant une photo de l'ancien président disparu, resteront accessibles jusqu'à dimanche.

Beaucoup ont pris le temps de rédiger de longs éloges de l'ancien chef de l'Etat, évoquant sa chaleur humaine ou parfois des souvenirs personnels de rencontres avec lui, à l'armée, au Salon de l'Agriculture ou encore au Noël de l'Elysée. "Jacques Chirac a fait et fait encore la France à l'étranger", a salué un visiteur, à côté d'une phrase rédigée en japonais. "Je rends hommage à un grand homme humaniste et aimant, qui a su mieux que quiconque incarner la France", a commenté un autre.

Ce dispositif d'hommage devrait être installé aux Invalides à partir de lundi 30 septembre, a expliqué l'Elysée. La présidence a annoncé qu'une journée de deuil national serait observée à cette date et qu'un service solennel en l'honneur de Jacques Chirac serait rendu à midi, en l'église Saint-Sulpice de Paris.