Homophobie

En 2018, les forces de police et de gendarmerie ont recensé 1 378 victimes d’infractions à caractère homophobe ou transphobe contre 1 026 en 2017 (+34,3 %). Le Gouvernement compte présenter un nouveau plan national de lutte contre la haine et les discriminations anti-LGBT pour les années 2019-2022.

En janvier 2019, une campagne nationale de lutte contre l’homophobie et la transphobie, a été lancée, complétée, en milieu scolaire, par une campagne de sensibilisation spécifique en direction des élèves du collège et du lycée.

La question a surgi dans le milieu du football. La lutte pour chasser les expressions homophobes des gradins s'est nettement renforcée depuis le début de la saison de football. Une réunion entre les associations de lutte contre l'homophobie et des associations de supporters est prévue, à l'initiative de la LFP.

12