Délinquance : quand les dealers reprennent les codes du marketing

Publié Mis à jour
Délinquance : quand les dealers reprennent les codes du marketing
FRANCE 2
Article rédigé par
C.Guttin, T.Souman, C.La Rocca, A.Gaucher, F.Daireaux, M.Kassou - France 2
France Télévisions

Des dealers d'un quartier de Marseille ont lancé une campagne marketing sur les réseaux sociaux. Ils font la promotion de leur marchandise en utilisant les codes de la publicité.

Des dealers marseillais font la promotion de leur commerce sur les réseaux sociaux. Accueil du client, horaire de livraison et démonstration de la qualité de la marchandise, tout est fait pour faire connaître le point de vente. Vendre de la drogue comme une grande marque, c'est une nouveauté dans le quartier Saint-Loup, à Marseille (Bouches-du-Rhône). "La surprise c'est de l'offrir au grand public à travers ses réseaux sociaux […] Et comme c'est un clip qui est relativement bien fait, ça peut attirer la convoitise de nouveaux consommateurs", explique Rudy Manna, secrétaire départemental d'Alliance Police Nationale des Bouches-du-Rhône.

Promotion de la délinquance

Contactés par message, les dealers expliquent qu'il s'agit d'une stratégie marketing pour se démarquer des concurrents. À Lyon (Rhône), une bande de jeunes se fait appeler les Dalton. Ils multiplient les rodéos urbains et envahissent les stades de foot, le tout filmé en direct sur Internet. Si les plateformes interdisent officiellement ce genre de contenu sur leur site, le contrôle, qui repose sur des algorithmes, serait inadapté selon Michael Stora, de l'observatoire des mondes numériques en sciences humaines. Il estime que "la plupart des grands réseaux sociaux n'investissent pas du tout […] dans la modération".

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.