Joggeuse en Mayenne : Lisa reconnaît avoir menti à propos de son enlèvement

Publié Mis à jour
Joggeuse en Mayenne : Lisa reconnaît avoir menti à propos de son enlèvement
France 2
Article rédigé par
T. Cuny, J. Vitaline, C. Vérove, S. Guillemot, M. Beaudoin, L. Piednoir, A. Da Silva - France 2
France Télévisions

La jeune joggeuse Lisa a reconnu devant les enquêteurs, vendredi 12 novembre, qu’elle avait menti à propos de son prétendu enlèvement. Une enquête de personnalité va être menée afin de comprendre ses motivations. 

Une voiture quitte la gendarmerie de Château-Gontier-sur-Mayenne (Mayenne), dans l’après-midi du vendredi 12 novembre. À son bord, Lisa, 17 ans, accompagnée par ses parents, regagne le domicile familial. Depuis le matin, la lycéenne était auditionnée et a finalement reconnu avoir menti à propos de son enlèvement lundi 8. Selon elle, les blessures sont d’origine accidentelle. Elle aurait notamment découpé son T-shirt avec une paire de ciseaux, explique Céline Maigne, la procureure de la République de Laval. Elle a ajouté être désolée d’avoir causé une mobilisation importante”.

La fin d’une semaine d’interrogations

Dans la région, c’est la fin d’une semaine d’interrogations et d’angoisse. Tout a commencé lundi, quand la jeune fille a annoncé partir faire un jogging, près de la forêt de Bellebranche. Ne la voyant pas revenir, son père est parti à sa recherche et a découvert le portable, la montre GPS et les écouteurs de sa fille. Les gendarmes vont désormais mener une enquête de personnalité pour tenter de comprendre ce qui a motivé le mensonge de l’adolescente. La justice ne va pas en rester là”, explique Julie Vitaline, journaliste France Télévisions, en direct de Sablé-sur-Sarthe.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.