Aurores boréales : la France est-elle devenue un décor privilégié pour les observer ?

Publié
Durée de la vidéo : 2 min
Aurores boréales : la France est-elle devenue un décor privilégié pour les observer ?
Article rédigé par France 2 - L. Gublin
France Télévisions
France 2
Depuis le début du mois, des Français observent avec émerveillement des aurores boréales sur le territoire national. Comment expliquer ce phénomène ? Explications avec la journaliste Lorraine Gublin, présente sur le plateau du 20 Heures en week-end, vendredi 29 septembre.

Depuis plusieurs jours, les témoignages de Français ayant vu des aurores boréales se multiplient. Alors, la France est-elle devenue un décor privilégié pour les observer ? "C’est un phénomène rare, mais qu'on a pu apercevoir un peu partout en France ces derniers mois, comme en Bourgogne", introduit la journaliste Lorraine Gublin, présente sur le plateau du 20 Heures en week-end, vendredi 29 septembre. Comment expliquer ce phénomène ? "La réponse se trouve à 150 millions de kilomètres d’ici", indique la journaliste, qui précise que "le responsable", c’est "le Soleil".

Comment l’expliquer ?

"Le Soleil a une activité cyclique. Tous les 11 ans, il bouillonne un peu et il génère une plus grande quantité d'éruptions solaires ! Ces éruptions envoient parfois des particules dans l’espace qui peuvent arriver sur Terre", explique Lorraine Gublin. Ces particules, en percutant le champ magnétique de la Terre, entraînent la formation d’aurores boréales. "Quand il y a une activité d'éruptions solaires intense, comme en ce moment, la zone où l’on peut apercevoir les aurores boréales s'élargit, on peut les voir à des latitudes plus basses", ajoute le journaliste.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.