Epidémie de coronavirus : ces bonnes initiatives numériques pour vous occuper et rester zen pendant le confinement

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 8 min.
Les initiatives numériques se multiplient pour inciter les gens à se bouger en dépit du confinement. (JOHN LAMB / GETTY IMAGES)

Comment meubler ses journées, se cultiver, se détendre ou encore maintenir du lien social alors que nous vivons tous isolés ? Franceinfo vous liste quelques pistes.

Comme certains de ses voisins, la France est entrée, mardi 17 mars à midi, dans une période de confinement qui va durer au moins plusieurs semaines, pour lutter contre l'épidémie de Covid-19. Quand on est retranché dans son logement, seul(e) ou en famille, il est impératif de s'occuper et de continuer à maintenir le lien social. Heureusement, les initiatives numériques se multiplient pour nous y aider. En voici quelques-unes, même si cette liste est loin d'être exhaustive.

Pour se cultiver

Regarder... des films, des documentaires ou des conférences (entre autres)

Le plus évident semble peut-être de s'abonner (si ce n'est pas déjà fait), à l'un des nombreux services de SVoD disponibles en France. Parmi eux, la Cinetek propose une sélection de films "réconfort". Vous pourrez ainsi visionner, moyennant 3 euros, des chefs-d'œuvre comme Victor Victoria, de Blake Edwards ou Chantons sous la pluie, de Gene Kelly et Stanley Donen. Mais si votre budget est limité ou que vous avez déjà terminé la saison 3 d'Elite sur Netflix, d'autres possibilités en libre accès s'offrent à vous.

La chaîne Canal+ est accessible en clair sur toutes les box jusqu'au 31 mars au plus tard, comme l'a annoncé son PDG, Maxime Saada, sur Twitter. Tous les abonnés bénéficient, eux, d'un accès étendu à toutes les chaîne cinéma, séries, jeunesse et documentaires. Quant aux abonnés Orange et SFR, ils ont désormais droit à un accès aux chaînes jeunesse de leur opérateur. Soit, pour Orange, aux quatre chaînes OCS et aux cinq chaînes jeunesse (Boomerang, Tiji, Boing et Toonami Canal J), et pour SFR, aux bouquets Plus Jeunesse et Divertissement & Découverte, en en faisant la demande sur leur espace client ou l'application SFR & moi.

Du côté de l'animation japonaise, la plateforme ADN vient de mettre à disposition gratuitement l'intégralité des séries Naruto et Naruto Shippuden, soit 720 épisodes. Et de nombreuses autres séries sont également accessibles sans abonnement, comme Hunter x Hunter ou Bleach.

En France, la Cinémathèque française et le Forum des images mettent également en ligne sur leur site internet respectif des centaines de masterclass, d'essais, de conférences accessibles gratuitement.

Quant au site Open Culture, il recense plus d'un millier de films accessibles gratuitement en ligne (dont les droits sont tombés dans le domaine public), souvent sur YouTube, et en version originale parfois sous-titrée en anglais, comme la version de 1937 de A Star is Born ou encore Jeune et innocent, d'Alfred Hitchcock.

Lire... des ebooks

De nombreux chefs-d'œuvre de la littérature sont disponibles gratuitement en édition numérique. Ils sont recensés et téléchargeables sur le site Feedbooks. A vous la (re)lecture du Portrait de Dorian Gray, d'Oscar Wilde ou Vingt-quatre Heures de la vie d'une femme, de Stefan Zweig.

Ecouter... des podcasts ou des lectures en live

La chanteuse Lou Doillon a choisi d'occuper sa quarantaine en lisant chaque jour sur son compte Instagram des passages de ses poèmes préférés, qu'elle accompagne parfois à la guitare.

De manière plus classique, vous pouvez toujours vous plonger dans un podcast et vous référer à notre moteur de recherche si vous êtes à cours d'idée.

Visiter des musées... virtuellement

De nombreux musées, parmi les plus prestigieux au monde, proposent de découvrir virtuellement une partie de leurs collections permanentes. C'est le cas du British Museum de Londres (Royaume-Uni), du musée Guggenheim de New York (Etats-Unis) ou encore du musée Van Gogh à Amsterdam (Pays-Bas). Moins connu désormais pour son offre culturelle que pour avoir été l'épicentre de la pandémie qui frappe de plein fouet la France, Wuhan (Chine) possède également un musée remarquable dont vous pouvez apprécier les plus belles pièces en ligne.

En France, il est également possible, depuis son canapé, de visiter une partie du château de Versailles, quelques salles du musée du Louvre ou du musée d'Orsay. Le site Paris Musées propose en outre d'accéder à près de 50 000 reproductions numériques et des parcours thématiques, comme par exemple "Victor Hugo et l'océan".

Aller... à l'opéra (ou presque)

En partenariat avec France Télévisions et Culturebox, l'Opéra de Paris propose de découvrir quelques-uns de ses plus beaux spectacles. Comme l'explique Le Figaro, une nouvelle représentation sera mise en ligne tous les six jours, et cela jusqu'au 10 avril. Et on commence avec Manon, l'opéra comique de Jules Massenet qui devait être joué initialement à l'Opéra Bastille avant d'être annulé pour cause d'épidémie de coronavirus.

Jouer... aux jeux vidéo

Comme le relevait le site Numérama en début de semaine, les mesures de confinement prises par le gouvernement profitent à Steam, la plateforme de jeux vidéo. Parmi les milliers de titres disponibles, France Inter recommande The Longing, un jeu qui se joue durant 400 jours (on espère tout de même ne pas être confiné aussi longtemps), dans lequel le temps s'écoule, que vous lanciez ou non le jeu. Le principe : patienter dans une grotte en attendant le réveil de son roi. Parfait pour apprendre à s'occuper.

Autre jeu qui incite à la flânerie et qui mise sur le lien social – même si vous discutez avec des animaux –, Animal Crossing : New Horizons débarque sur Nintendo Switch le 20 mars. La communication publicitaire française ne s'y est pas trompée, puisque le spot vous vend l'expérience de jouer comme si vous étiez en exil sur une île déserte. Le confinement rêvé, en somme.

Notez également que Candy Crush, le jeu auquel tout le monde (ou presque) a déjà joué sur son smartphone, propose pendant une semaine un nombre de vies illimité, rapporte le site Gamergen. L'idéal pour tenter de passer enfin ce niveau sur lequel vous avez bloqué il y a cinq ans.

Enfin, pour les adeptes du management sportif virtuel, la référence du genre, Football Manager, un jeu chronophage à souhait, est téléchargeable gratuitement jusqu'au 25 mars, comme l'a annoncé son éditeur, Sega, il y a quelques jours.

Pour éviter de (trop) angoisser

Faire du sport à la maison

Les initiatives se multiplient pour inciter les gens à bouger en dépit du confinement. De nombreux coachs sportifs proposent ainsi des séances de sport ne nécessitant aucun matériel et réalisables dans un petit espace, à suivre en live sur Facebook, comme par exemple Jean-Marie Festa, qui offre plusieurs rendez-vous quotidiens de pilates et de yoga, ou encore Olivia Courbis sur Instagram.

Le site Supertrainers, qui propose des programmes d'entraînement sportif et du coaching en ligne, a également mis à disposition sur Instagram un "jeu de l'oie du corona", pour se dépenser de façon ludique si on est confinés à plusieurs.

Si vous êtes l'heureux possesseur d'une console de jeux Nintendo Switch, investir ou relancer Ring Fit Adventure peut également être une bonne alternative pour continuer de se dépenser.

"S'ambiancer" à domicile

Transformer son salon en boîte de nuit, c'est également possible. Le DJ Laurent Garnier, un habitué des très longs sets, a ainsi mis à disposition un mix de sept heures. De même, le collectif Possession, organisateur des soirées du même nom, publie chaque jour sur Soundcloud un mix de musique électronique parfait pour se défouler et décharger la pression, rapporte le site Trax.

Et si vous n'êtes pas très branché électro, le magazine Grazia relève que la plateforme Spotify vous a concocté une playlist de sept heures destinée à tuer l'ennui. De son côté, le festival des Francofolies de La Rochelle propose une playlist spéciale coronavirus intitulée "Un mètre de distance".

De nombreux artistes, privés de tournées, en profitent également pour donner des concerts en ligne ou mettre à disposition gratuitement de nouveaux morceaux. C'est le cas de Jean-Louis Aubert, Chris Martin ou encore Jeanne Added, qui demande à ses abonnés sur Instagram de lui suggérer des titres de chansons à reprendre.

Voir cette publication sur Instagram

Bisoulove les ami.es. La suite arrive ❤️

Une publication partagée par Jeanne Added (@jeanneadded) le

S'évader... sans bouger

Les plus contemplatifs peuvent aussi imprimer de nombreux coloriages disponibles en ligne – à condition de disposer d'une imprimante – afin de pratiquer une méditation active. Vous pouvez aussi vous détendre en lançant les différents livestreams proposés par l'aquarium de Monterey (Californie, Etats-Unis) comme celui qui permet d'observer le bassin des loutres, ou simplement des poissons en train de nager.

Pour maintenir le lien social

Lancer House Party, l'appli conviviale de chat vidéo

Imaginée en 2016 par des Américains, l'application House Party pourrait bien profiter de cette crise mondiale pour s'imposer sur tous nos smartphones. Le principe : un réseau social qui permet de discuter en vidéo avec jusqu'à huit personnes en même temps. Son petit plus : la possibilité de se lancer des défis avec des jeux comme le Time's Up ! ou le Trivial Pursuit, comme le rapporte Vogue.

Regarder des films ou des séries à plusieurs (mais à distance)

Rien de plus simple, grâce à l'extension Netflix Party (sur le navigateur Chrome) qui permet, comme l'explique le site Madmoizelle, de synchroniser le lancement d'une série ou d'un film sur la plateforme pour permettre un visionnage à plusieurs. Vous pouvez ensuite parallèlement vous connecter via House Party ou Zoom, l'autre application de chat par vidéo qui cartonne.

Prendre l'apéro avec ses amis (mais derrière son ordi)

Si vous aviez l'habitude de retrouver vos amis pour un apéro convivial et que cela vous manque, lancez-vous dans l'"on-nomi". Une pratique imaginée par les Japonais qui signifie "boire en ligne" ("online drinking"), comme l'explique So Soir. Pour cela, rien de plus simple : fixez-vous une heure de rendez-vous, sortez les boissons et les petites choses à grignoter et retrouvez-vous via WhatsApp, Messenger, Skype ou autres, que recense le site Seasonly.

La sélection de franceinfo sur le coronavirus

• Eclairage. Coronavirus : cinq questions qui se posent si vous ne pouvez pas télétravailler

• Infographies. Cas confirmés, mortalité, localisation... L'évolution de l'épidémie en France et en Europe

•Témoignages. Coronavirus : "Le journal des confinés, épisode 1" Aurélie, directrice de crèche et mère de deux enfantss

Reportage. VIDEO. Coronavirus : Mulhouse, une ville sous tension depuis le début de l'épidémie

• VIDEO. Les quatre gestes simples à adopter pour se protéger et éviter la propagation

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.