Coronavirus : trois cas identifiés à l'Assemblée nationale, dont une deuxième députée

Deux députés sont hospitalisés tandis qu'un salarié de la buvette est confiné à domicile. Tous trois sont positifs au Covid-19. Six autres personnes sont prises en charge pour un dépistage.

L\'hémicycle de l\'Assemblée nationale, le 17 décembre 2019.
L'hémicycle de l'Assemblée nationale, le 17 décembre 2019. (CHRISTOPHE ARCHAMBAULT / AFP)

Le coronavirus a fait son entrée à l'Assemblée nationale. La députée LREM de Haute-Garonne Elisabeth Toutut-Picard, atteinte du coronavirus, a été hospitalisée, ce qui porte à trois le nombre de cas recensés dans l'institution, a indiqué samedi 7 mars la présidence de l'Assemblée. D'autres tests sont en cours sur des élus et des membres du personnel. Voici ce que l'on sait de la situation au Palais-Bourbon.

>> Suivez l'évolution de l'épidémie de coronavirus en France et dans le monde dans notre direct

La députée LREM de Haute-Garnne, Elisabeth Toutut-Picard, brièvement hospitalisée

La députée atteinte par le coronavirus est Elisabeth Toutut-Picard, députée LREM de Haute-Garonne, a appris franceinfo dans un communiqué de la députée, confirmant une information du Parisien. Testée positive vendredi, elle a été brièvement hospitalisée avant de retourner à son domicile samedi.

La députée est "rentrée de Paris jeudi soir, elle avait participé depuis lundi aux débats parlementaires de l'Assemblée nationale", indique le communiqué. "Présentant des symptômes assimilables à ceux du coronavirus, elle avait contacté le 15 et subi un examen de dépistage qui s'est avéré positif." 

"Son état général s'étant bien amélioré, elle est sortie de l'hôpital [ce samedi] en fin de journée et restera confinée pendant 14 jours à son domicile selon les procédures médicales", précise le communiqué de la députée

Jean-Luc Reitzer, député du Haut-Rhin, hospitalisé en réanimation 

Agé de 68 ans, Jean-Luc Reitzer, député LR du Haut-Rhin, a été testé positif au coronavirus jeudi 5 mars. L'homme "est actuellement hospitalisé en réanimation" à Mulhouse, selon le communiqué de Richard Ferrand, et son état est jugé "sérieux", d'après l'un de ses collègues.

Dans un message envoyé aux parlementaires et que l'AFP a pu consulter, le président de l'Assemblée, Richard Ferrand, explique que "les députés ou les personnels" avec lesquels Jean-Luc Reitzer "a été en contact rapproché à l'Assemblée nationale dans la semaine du 24 au 28 février en ont été prévenus dès ce [jeudi] soir". 

Ce parlementaire, élu depuis 1988, était absent cette semaine au Palais-Bourbon, mais il était en revanche présent aux questions au gouvernement mardi 25 février. D'après les informations du quotidien L'Alsace, l'élu a récemment pris part à un voyage parlementaire à l'étranger. 

Jean-Luc Reitzer est un homme politique très aguerri, rappelle BFMTV, qui retrace son parcours. Né à Altkirch (Haut-Rhin), il a été maire de sa ville pendant trente-quatre ans jusqu'en 2017, mais également conseiller général de son département de 1979 à 2002. A l'Assemblée, Jean-Luc Reitzer est membre de la commission des Affaires étrangères. 

Plusieurs élus ont tenu à lui souhaiter un bon rétablissement. A Altkirch, son successeur, Nicolas Jander, lui a souhaité un "prompt rétablissement", indique France Bleu Alsace. Les députés de son parti lui ont également adressé des messages sur Twitter, à l'instar de Valérie Boyer et Julien Aubert. 

Un salarié de la buvette, testé positif, confiné chez lui 

Un salarié de la buvette, testé positif au coronavirus, et qui travaille à la buvette de l'Assemblée nationale, est confiné à son domicile, selon le communiqué de Richard Ferrand. Dans un message adressé aux députés, le président du Palais-Bourbon explique que ce salarié "est contagieux depuis le 3 mars" et qu'il était "en service à la buvette le 4 mars". La buvette est désormais fermée et va être désinfectée.  

"Les personnes qui ont fréquenté la buvette le 4 mars, ou le restaurant les 4 et 5 mars, doivent respecter les consignes données par les autorités sanitaires", comme le "contrôle de la température deux fois par jour", la "restriction de la vie sociale" et la "vigilance et stricte observation des 'barrières' sanitaires", poursuit Richard Ferrand dans son courrier. 

Communiqué de presse du président de l\'Assemblée nationale Richard Ferrand.
Communiqué de presse du président de l'Assemblée nationale Richard Ferrand. (ASSEMBLEE NATIONALE)

La députée LREM de l'Eure Claire O'Petit se place en quarantaine par mesure de précaution

Claire O'Petit, députée LREM de la 5e circonscription de l’Eure, a annoncé dans un communiqué relayé par Paris-Normandie se placer elle-même en confinement. L'élue fait savoir qu’elle a "siégé toute la semaine dernière et ces derniers jours à l’Assemblée et ai été en contact étroit" avec plusieurs personnes, dont le député Jean Luc Reitzer, qui présentent les symptômes du coronavirus "et sont en cours de dépistage. [...] Il appartient à chacun d’être responsable et de prendre toutes les mesures préconisées pour essayer d’endiguer au maximum la propagation du virus".

Six personnes prises en charge pour un dépistage

Six personnes sont prises en charge par les services de santé en vue d'un dépistage, parmi lesquelles cinq députés et un agent. Il s'agit d'un serveur du restaurant de l'Assemblée nationale, hospitalisé depuis jeudi soir. On ne connaît pas plus en détail son état de santé. Le restaurant du Palais-Bourbon a également été fermé et sera aussi désinfecté. 

Quatre personnes ont par ailleurs fait l'objet d'un test négatif, parmi lesquelles trois membres du personnel et une collaboratrice. 

La sélection de franceinfo sur le coronavirus

• Décryptage. Ce que l'on sait sur la façon dont la maladie touche les enfants

• CARTE. CARTE. Coronavirus : toutes les régions de France métropolitaine sont désormais concernées par des contaminations

• Témoignage. ""Nous préconisons aux familles de ne pas venir" : comment les Ehpad se prémunissent contre le coronavirus

• VIDEO. Coronavirus : les quatre gestes simples à adopter pour se protéger et éviter la propagation