Automobile : après la crise, l’espoir d’un plan de soutien à la hauteur

Avec la crise du coronavirus, le secteur de l’automobile est en difficulté. Au mois d’avril, les ventes de véhicules neufs ont chuté de 84%. Emmanuel Macron devrait faire des annonces dans le cadre d’un plan de soutien de cette filière.

Cette vidéo n'est plus disponible

Le confinement a fait des dégâts. Pour relancer le secteur automobile, le gouvernement pourrait élargir la prime à la conversion à plus de véhicules. Une bonne nouvelle pour certains clients. "Si on peut avoir une voiture proche du neuf en payant moins cher, c’est toujours intéressant", assure l’un d’eux.

400 000 voitures invendus stockées sur des parkings

Chez un des concessionnaires Peugeot, il y a des véhicules d’occasion, pour certains vieux d’une dizaine d’années. Ce plan de relance serait une bonne nouvelle pour écouler les stocks. "Ça peut nous permettre d’approcher des clients qui ont des voitures très anciennes, avec des faibles revenus", espère le concessionnaire Christophe Ollivier. Depuis le début de la crise sanitaire, 400 000 voitures invendus sont stockées sur des parkings, et 96% d’entre eux sont des véhicules thermiques.

Le JT
Les autres sujets du JT
Des salariés travaillent dans une usine de production de Renault à Sandouville (Seine-Maritime), le 30 septembre 2014.
Des salariés travaillent dans une usine de production de Renault à Sandouville (Seine-Maritime), le 30 septembre 2014. (CHARLY TRIBALLEAU / AFP)