Tabac : les mairies encouragées par la baisse du nombre de fumeurs

En deux ans, le nombre de fumeurs quotidiens a baissé de 1,6 million de personnes en France. Une chute historique qui encourage les mairies à interdire de fumer sur les plages ou dans les parcs.

France 3

Les maîtres-nageurs surveillent les baigneurs et désormais les fumeurs. 3 des 21 plages marseillaises sont sans tabac pendant l'été, au grand dam des fumeurs. "Si on ne peut fumer sur la plage, on ne va pas se lever pour aller fumer. Ce n'est pas cool", déplore une fumeuse. L'amende s’élève à 38€. La cigarette nuit donc aussi au portefeuille et à la nature. Par rapport à tous les déchets du littoral, le mégot est particulièrement tenace.

D'un extrême à l'autre

À Biarritz (Pyrénées-Atlantiques), une petite plage familiale a banni la cigarette depuis quatre ans et tout le monde est content. Sur les autres plages, il reste interdit de jeter ses mégots sauf dans un cendrier portable. Paris aussi renforce sa lutte contre la cigarette. 52 parcs seront sans tabac dans huit jours pour lutter contre le tabagisme passif. Pour certains fumeurs, cette mesure est liberticide. "On est passés d'un extrême où l'on pouvait fumer partout à un autre extrême", regrette un Parisien. De moins en moins toléré en plein air, le tabac reste responsable de 8% des décès en France.

Le JT
Les autres sujets du JT
Une plage sans tabac dans la région de Bonifacio, en Corse du Sud, le 19 mars 2018.
Une plage sans tabac dans la région de Bonifacio, en Corse du Sud, le 19 mars 2018. (PHILIPPE ROYER / ONLY FRANCE / AFP)