Complément d'enquête, France 2

"Complément d’enquête". Mon voisin est un espion !

a revoir

Présenté parThomas Sotto

Diffusé le 26/04/2018Durée : 01h15

Voir la vidéo

Le métier d’agent secret vous fait rêver ? C’est le moment ou jamais de tenter votre chance : en France, la Direction générale de la sécurité extérieure va embaucher 600 personnes d’ici à 2019. Comment intégrer le "Bureau des légendes", le service des infiltrés de la DGSE, popularisé par la série du même nom ? Quelle vie mènent ces hommes de l’ombre ? Quels dangers courent-ils ?

En pleine "affaire Skripal", du nom de l’ancien officier russe du renseignement militaire recruté par le Royaume-Uni, "Complément d’enquête" se penche sur l’arme fatale des services secrets russes, encore utilisée aujourd’hui : le poison.

Au sommaire

James Bond : une vie de Bureau

Comment recruter quand on est un service secret, censé être inaccessible au commun des mortels ? Heureusement, la DGSE peut compter sur une série télé : Le Bureau des légendes, du nom du département des infiltrés. Décors plus vrais que nature, espions "geek", intrigues plausibles… cette fiction suscite des vocations. Elle est même devenue une référence chez les espions.

En plein tournage de la quatrième saison, "Complément d’enquête" a eu accès aux plateaux, aux acteurs et aux producteurs devenus sans le vouloir les ambassadeurs de l’espionnage à la française.

Un reportage de Manuel Tissier.

Invitée : Dalila Kerchouche, journaliste et auteure de Espionnes, double vie sous haute tension (Flammarion). 

Un tueur silencieux

Un ex-espion intoxiqué dans une petite ville de Grande-Bretagne, un ancien président ukrainien au visage ravagé par la dioxine, une opposante russe dont la voiture recèle d’inquiétantes traces de mercure…

"Complément d’enquête" sur l’art redoutable du poison, un "savoir-faire" soviétique élaboré dans les laboratoires clandestins du KGB et toujours d’actualité. Comment les poisons se concoctent-ils ? Mort rapide, lente agonie, quel message sont-ils censés délivrer ? Comment s’en prémunir ? Qui est l’inventeur du gaz Novitchok, cet agent innervant extrêmement toxique qui a plongé l’ex-espion soviétique Sergeï Skripal dans le coma ?

Une enquête de Laure Pollez.

Invitée : Galia Ackerman, écrivaine, historienne, spécialiste du monde russe.

L’espion qui venait du froid

C’est l’histoire d’un ancien espion du KGB refugié en France. Il serait issu du service le plus secret du renseignement soviétique : celui des "illégaux", ces agents qui s’infiltrent parfois pendant des années sous couverture. Lui a passé le concours de l’ENA pour les étrangers, l’a obtenu et s’est fondu parmi les élèves.

Il a transmis des informations à ses supérieurs, juste avant que le KGB ne soit dissout. Aujourd’hui réfugié en France, il mène une vie de reclus dans un village savoyard. Il révèle ses missions, ses méthodes et sa crainte quotidienne d’être suivi dans la rue ou… empoisonné.

Un reportage de Louis Milano-Dupont.

Invité : Philippe Hayez, ancien directeur-adjoint du renseignement à la Direction générale de la sécurité extérieure.

La rédaction de "Complément d'enquête" vous invite à commenter l'émission sur sa page Facebook ou sur Twitter avec le hashtag #Cdenquete.

data:image/gif;base64,R0lGODlhAQABAAAAACH5BAEKAAEALAAAAAABAAEAAAICTAEAOw==