Incendie : des flammes ravagent la garrigue dans l’Aude

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 2 min
Mercredi 5 juillet, un incendie s’est déclaré à Montredon-des-Corbières, dans l’Aude. 130 hectares de garrigue sont partis en fumée. Dans la soirée, le feu était fixé. Les pompiers resteront mobilisés toute la nuit.
Incendie : des flammes ravagent la garrigue dans l’Aude Mercredi 5 juillet, un incendie s’est déclaré à Montredon-des-Corbières, dans l’Aude. 130 hectares de garrigue sont partis en fumée. Dans la soirée, le feu était fixé. Les pompiers resteront mobilisés toute la nuit. (France 2)
Article rédigé par France 2 - M. Burgot, M.-C. Delavrié, F. Guinle, @REVELATEURSFTV, B. Bervas
France Télévisions
France 2
Mercredi 5 juillet, un incendie s’est déclaré à Montredon-des-Corbières, dans l’Aude. 130 hectares de garrigue sont partis en fumée. Dans la soirée, le feu était fixé. Les pompiers resteront mobilisés toute la nuit.

Ce sont les premiers feux de la saison, mercredi 5 juillet. 130 hectares de garrigue et de végétation basse sont partis en fumée à Montredon-des-Corbières (Aude). Au plus fort de l’incendie, des moyens massifs ont été mobilisés, dont quatre Canadairs, un Dash et des hélicoptères. Aucun bâtiment, aucune habitation n’ont été touchés, même si les flammes étaient très proches. Mercredi soir, l’incendie est fixé. Il ne progresse plus, mais 260 pompiers restent aux aguets pour empêcher toute reprise.

Un feu accidentel

Un paysage de cendres dans ce département de l’Aude. Des pompiers sont venus en renfort de la région de Chartres (Eure-et-Loir). "On craignait que le feu saute sur la départementale et franchisse dans le massif", explique Sébastien Le Goff, un pompier. L’incendie est a priori parti de manière accidentelle dans la commune de Montredon-des-Corbières. Des travaux auraient provoqué des étincelles. La zone est touchée par la sécheresse. Très peu pluie est tombée ces 18 derniers mois dans le département de l’Aude.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.