Intempérie : qu’est-ce que le phénomène El Niño ?

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 2 min
Intempérie : qu’est-ce que le phénomène El Niño ?
Article rédigé par France 2 - N.Chateauneuf, M.Baudet, T.Lagache, V.Vermot-Gaud, O.Darmostoupe
France Télévisions
France 2
El Niño engendre des intempéries en Amérique du Sud et des incendies en Australie. Comment expliquer ce phénomène climatique ? Éléments de réponse avec le journaliste Nicolas Chateauneuf.

"Des incendies géants en Australie, des inondations et des glissements de terrain au Pérou. Tous les trois à sept ans, ces événements extrêmes se multiplient. La cause : El Niño", introduit Nicolas Chateauneuf. Pour comprendre ce phénomène, le journaliste nous emmène sur l’île de Pâques, au milieu du Pacifique, là où naît El Niño. "En temps normal, dans cette région du Pacifique, les eaux chaudes de surface s’accumulent à l’ouest, vers l’Australie. […] Mais parfois, la situation s’inverse", explique Nicolas Chateauneuf.

Des perturbations dans de nombreux pays

Dans ce cas, les eaux chaudes se décalent plus à l’est, au centre du Pacifique. C’est ainsi que commence El Niño. "En situation normale, les vents poussent les eaux plus chaudes vers l’ouest. […] Quand El Niño survient, les vents faiblissent. Les eaux chaudes de surface de 26 à 30° C s’étalent au milieu du Pacifique, la pluie et les nuages aussi", indique le journaliste. En conséquence, il y a des sécheresses en Australie et des inondations en Amérique du Sud. À l’échelle de la planète El Niño perturbe le climat de nombreux pays.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.