Emeutes après la mort de Nahel : des produits volés sont-ils déjà revendus sur internet ?

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 2 min
Les produits subtilisés pendant les émeutes sont-ils déjà revendus sur Internet ?
Pillages : les produits dérobés déjà revendus sur Internet ? Les produits subtilisés pendant les émeutes sont-ils déjà revendus sur Internet ? (France 2)
Article rédigé par France 2 - H.Puffeney, P.Mauger A.Lay, M.Barrois, Y.Kadouch
France Télévisions
France 2
Après les jours de pillages, que devient le butin ? La plateforme Vinted dit travailler "en étroite collaboration avec la police".

Après quelques jours de pillages par les émeutiers, que sont devenus les vêtements, les bijoux et les appareils informatiques volés ? Certains sont peut-être déjà revendus en ligne. Sur l’application Telegram, des journalistes de France Télévisions ont repéré une chaîne sans équivoque, qui dit revendre des vêtements dérobés, ainsi que des artifices et des armes. Sur les plateformes de revente en ligne, des annonces sont également suspectes. Des téléphones de luxe, quasi neufs, sont à prix cassés. Les vendeurs semblent masquer leur véritable identité, recourant à de fausses photos de profil.

Contactées, les marques disent avoir pris conscience du phénomène. La plateforme Vinted fait ainsi savoir que ses équipes "sont en permanence mobilisées pour détecter et contrer de nouveaux comportements malveillants. De plus, nous travaillons en étroite collaboration avec la police.Cinq ans de prison et 375 000 euros d'amende sont encourus par les personnes qui se livreraient à du recel.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.