Cet article date de plus d'un an.

Politique : comment se sont déroulées les cérémonies d’investiture sous la Ve République ?

Publié
Politique : comment se sont déroulées les cérémonies d’investiture sous la Ve République ?
Politique : comment se sont déroulées les cérémonies d’investiture sous la Ve République ? Politique : comment se sont déroulées les cérémonies d’investiture sous la Ve République ?
Article rédigé par France 3 - J. Assouly, V. Christophe
France Télévisions
France 3

Emmanuel Macron sera officiellement réinvesti président de la République, samedi 7 mai, cinq ans jour pour jour après sa première élection. Comment se sont déroulées les cérémonies d’investiture dans l’histoire de la Ve République ?

Le 21 mai 1988, François Mitterrand inaugure son second septennat. Pour la première fois dans l’histoire de la Ve République, un président élu au suffrage universel se succède à lui-même. "Ce mois de mai 1988 n’a pas vu les bons l'emporter sur les méchants, ni le contraire", déclare François Mitterrand, qui avait choisi la simplicité pour marquer son second mandat. 

Près de 500 personnes présentes pour Emmanuel Macron

En 2002, Jacques Chirac choisit le même cérémonial. Le protocole, et rien que celui-ci, pour sa seconde investiture. Le président réélu promet de rétablir l’autorité de l’État devant une soixantaine d’invités. Samedi 7 mai, Emmanuel Macron sera le troisième président de la République à être réinvesti, mais il est le seul à ne pas l’avoir été en période de cohabitation. Près de 500 personnes seront présentes. Parmi elles, François Hollande et Nicolas Sarkozy, deux anciens présidents non réélus.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.