Iran : au moins 21 morts dans des inondations meurtrières

L'Iran est touché par des inondations meurtrières. Le bilan provisoire est d'au moins 21 morts et une centaine de blessés. Des inondations d'une rare ampleur dans un pays plutôt connu pour son aridité.

FRANCE 2

Au nord de l'Iran, une province entièrement noyée. Ici, seuls les tracteurs ou les canoës parviennent encore à circuler. Depuis deux jours, les fortes pluies entraînent des inondations record dans tout le pays, avec près de 80% des provinces aujourd'hui sinistrées. Plus au sud, la ville de Chiraz est l'une des plus touchées. Certains habitants se réfugient où ils peuvent, comme sur les toits des bus. Mais beaucoup n'ont pas eu le temps de se mettre en sécurité. 17 personnes sont décédées rien que dans cette ville, 21 dans tout le pays, selon un bilan encore provisoire. 

De nouvelles pluies sont attendues

Des touristes notamment, pris au piège de leur véhicule. Des services de secours et l'armée sont mobilisés, des villages entiers ont été évacués. Mais la prise en charge des sinistrés est ralentie, car l'Iran célèbre en ce moment le Nouvel An persan, et beaucoup d'employés étaient en congé. De nouvelles précipitations sont annoncées, au moins jusqu'à mercredi 27 mars. Des inondations exceptionnelles dans un pays très aride. "Le réchauffement climatique frappe notre pays", a déclaré un ministre iranien. 

Le JT
Les autres sujets du JT
Une voiture coincée dans la boue, sur le Parque das Cachoeiras voisinage, le 18 mars 2019. 
Une voiture coincée dans la boue, sur le Parque das Cachoeiras voisinage, le 18 mars 2019.  (RODNEY COSTA / DPA / AFP)