Clermont-l'Hérault : un centre médical pour attirer des spécialistes

Pour lutter contre les déserts médicaux, une pharmacienne a crée dans l'Hérault un comptoir médical unique en France où elle fait venir les spécialistes des grandes villes. Elle a tout financé. Coup de projecteur sur cette initiative privée.

FRANCE 2

Clermont-l'Hérault (Hérault) est basé à 50 kilomètres de Montpellier. Un quart de la population a plus de 60 ans et l'offre de soin, surtout en médecine spécialisée, ne suit pas. Ces personnes souvent âgées, en précarité, ne peuvent pas se déplacer jusqu'à Montpellier facilement, explique la pharmacienne Martine Azemar. Elle a donc fait un pari fou : faire reculer le désert médical. Il y a quatre ans, elle a construit dans sa commune un bâtiment de 2 000 m2 pour accueillir une trentaine de spécialistes qui se relaient. 

Un centre presque complet

Un ou deux jours par semaine, ces médecins quittent leur cabinet de Montpellier direction le centre spécialisé "pour se rapprocher du patient et rendre service", selon le docteur Jean-Louis Houpeau. En moyenne, 150 patients viennent chaque jour au Comptoir médical où 21 spécialités sont représentées aujourd'hui. Martine Azemar veille à ce que chacun soit correctement équipé. Elle a investi 2 millions d'euros avec une associée, pas un centime d'argent public.

Le JT
Les autres sujets du JT
Des lots de vaccins, en novembre 2018, à Paris.
Des lots de vaccins, en novembre 2018, à Paris. (RICCARDO MILANI / HANS LUCAS / AFP)