Migrants : discussions électriques à Bruxelles

Le sort des migrants est au cœur du sommet européen organisé jeudi 28 et vendredi 29 juin à Bruxelles. Le journaliste de France 2 Valéry Lerouge fait le point sur les premiers échanges entre les différents pays qui ne sont pas d'accord.

France 2

"Le débat s'enflamme de plus en plus à ce sujet", a écrit dans son invitation Donald Tusk, président du conseil européen. Pourtant, les flux de migrants se sont effondrés depuis 2015, mais la donne politique a changé avec l'arrivée de nationalistes, ou même de l'extrême droite au gouvernement en Italie, en Autriche, en Slovaquie ou au Danemark. "L'enjeu de ce sommet est de trouver des solutions aux prochains navires de migrants et voir comment gérer ceux déjà arrivés", explique le journaliste de France 2 Valéry Lerouge, en direct de Bruxelles.

Des plateformes côté sud de la Méditerranée ?

"Les divergences sont très profondes et la piste la plus consensuelle qui sera étudiée sera celle de plateformes de débarquement financées par l'Europe, mais situées côté sud de la Méditerranée, pour faire accoster les futurs Aquarius", précise-t-il. Une solution qui pourra dissuader les candidats à la traversée et tuer le trafic des passeurs. "Mais, encore faut-il que les pays africains l'acceptent et que ce soit conforme aux normes internationales", précise le journaliste. Les discussions devraient durer jusqu'à très tard dans la nuit.

Le JT
Les autres sujets du JT
Le siège de la commission européenne à Bruxelles (les drapeaux, ce 3 novembre 2017 là, sont en berne en hommage à la journaliste maltaise Daphne Caruana Galizia, assassinée).
Le siège de la commission européenne à Bruxelles (les drapeaux, ce 3 novembre 2017 là, sont en berne en hommage à la journaliste maltaise Daphne Caruana Galizia, assassinée). (LAURIE DIEFFEMBACQ / BELGA)