Lifeline : les migrants pris en charge à Malte

Les 233 migrants présents à bord du "Lifeline" ont finalement débarqué mercredi 27 juin à Malte. Leur périple d'une semaine a provoqué de vives tensions en Europe.

France 2

Ils débarquent après sept jours en mer. 233 hommes, femmes et enfants, recueillis en mer au large de la Libye, ont accosté mercredi 27 juin au port de La Valette, sur l'île de Malte. Leur arrivée a causé beaucoup de critiques. Emmanuel Macron a notamment rappelé que le navire de l'ONG allemande, le Lifeline, avait agi en dehors des règles, en refusant de remettre ces migrants aux gardes-côtes libyens.

Accueillis dans huit pays

Sur le bateau, le capitaine a réagi immédiatement. "J'ai tellement honte. Je pleure lorsque je vois comment sont traitées ces personnes ici. On critique Trump et sa politique avec les Mexicains, mais les Européens ne sont pas mieux", a déclaré Claus-Peter Reich au micro de France 2. Ces migrants, pour la plupart originaires d'Afrique, vont être accueillis par huit pays européens, dont la France. L'Italie, qui a vu débarquer depuis 2013 plus de 700 000 migrants, demande aujourd'hui un renforcement des frontières extérieures européennes.

Le JT
Les autres sujets du JT
Le bateau humanitaire \"Lifeline\" au port de La Valette (Malte), le 27 juin 2018.
Le bateau humanitaire "Lifeline" au port de La Valette (Malte), le 27 juin 2018. (DARRIN ZAMMIT LUPI / REUTERS)