Russie : un drone s’écrase dans le quartier d’affaires de Moscou

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 2 min
Russie : un drone s’écrase dans le quartier d’affaires de Moscou -
Russie : un drone s’écrase dans le quartier d’affaires de Moscou Russie : un drone s’écrase dans le quartier d’affaires de Moscou - (France 3)
Article rédigé par France 3 - A.Mikoczy, @RevelateursFTV, L.Barbier
France Télévisions
France 3
Une série d’attaques de drones sur Moscou et le territoire de la Crimée au lieu dans la nuit du samedi 29 au dimanche 30 juillet. La Russie les attribue à l’Ukraine et met en cause le soutien apporté par les Occidentaux au régime de Kiev. À Moscou, ces attaques de drone ont visé un important quartier d’affaires.

Trois drones repérés avant le lever du soleil, au-dessus de Moscou. L’un d’entre eux s’écrase dans le quartier d’affaires, suscitant l’effroi des jeunes gens attablés aux terrasses. Les bureaux touchés travaillent avec le ministère russe du Commerce, celui-là même qui est en charge des accords céréaliers. Le maire de Moscou affirme que les deux autres drones ont pu être interceptés et qu’il n’y a pas d’autres dégâts.  

Moscou visée de plus en plus fréquemment

Le 30 juillet est une journée symbolique en Russie. Il s'agit de la fête de la marine militaire. Vladimir Poutine a assisté à la traditionnelle parade navale à Saint-Pétersbourg (Russie), en présence de quatre chefs d'État africains. Il n'a pas dit un mot sur les attaques de drones de la nuit, mais le fait que Moscou soit visée de plus en plus fréquemment est une mauvaise nouvelle pour le président russe. Depuis fin mai, une dizaine de vagues de drones a touché la ville et ses abords. La défense anti-aérienne russe en abat chaque fois une partie, mais une partie seulement. 

D'où partent ces drones ? Samedi, de manière sibylline, Vladimir Poutine n'a pas exclu qu'en Russie même, il y ait des traîtres au service de l'Ukraine. Cependant, la version officielle des autorités russes est que ces drones partent d'Ukraine, notamment des villes les plus proches de la frontière.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.