Lot : à Bouziès, des saisonniers embauchés en tant qu'éclusiers

Publié
Durée de la vidéo : 4 min
Lot : à Bouziès, des saisonniers embauchés en tant qu'éclusiers -
Lot : à Bouziès, des saisonniers embauchés en tant qu'éclusiers Lot : à Bouziès, des saisonniers embauchés en tant qu'éclusiers - (France 3)
Article rédigé par France 3 - K. Toufik, X. Roman, A. d'Abrigeon
France Télévisions
France 3
À Bouziès, dans le Lot, des saisonniers sont embauchés pour s'occuper des écluses. Un job d'été plutôt atypique. Le 19/20 est allé pour l'occasion à la rencontre de Pierre-Emmanuel Vidic, 32 ans, un marin de formation qui a été embauché par une agence de croisière.

Dans le Lot, à Bouziès, il faut sortir les biceps pour tourner la manivelle afin d'ouvrir les portes d'une écluse. Pour cette saison estivale, c'est Pierre-Emmanuel Vidic, 32 ans, qui est chargé de l'écluse. Ce marin de formation a été embauché par une agence de croisière. Sa mission est de réguler le passage des bateaux. Il s'agit d'un job d'été plutôt atypique.

Une écluse qui a gardé son héritage ancestral

Aménagée en 1810, l'écluse de Ganil, située sur le chemin de halage, a gardé son héritage ancestral. Elle est entièrement manuelle, et ça surprend certains touristes. "C'est intéressant, à l'ancienne", témoigne l'un d'entre eux. "On est habitué à des écluses sur les canaux, mais pas forcément sur les rivières, donc c'est assez surprenant", ajoute un autre. Ce jour-là, de nouveaux saisonniers sont arrivés. Un déjeuner est organisé pour les accueillir. Très rapidement, un quiz est lancé pour tester leurs connaissances. Pierre-Emmanuel est chargé de former deux nouveaux venus. Durant cette saison, il ne sera pas uniquement éclusier, il sera aussi guide touristique sur un bateau. Une double casquette qui lui permettra de faire découvrir la région.  

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.