Niger : la France, cible des manifestants

Publié
Durée de la vidéo : 2 min
Niger : la France, cible des manifestants -
Niger : la France, cible des manifestants Niger : la France, cible des manifestants - (France 3)
Article rédigé par France 3 - A. Brignoli, S. Giaume@RevelateursFTV, F. Pairaud
France Télévisions
France 3
Au Niger, des milliers de manifestants ont pris pour cible l’ambassade de France, ce dimanche, en soutien aux militaires putschistes qui ont renversé le président. L’Élysée n’a pas tardé à réagir et veut se montrer intraitable.

L’ambassade de France au Niger a été prise pour cible par des manifestants ce dimanche. Dans les rues de la capitale Niamey, plusieurs milliers de personnes convergent vers l’ambassade pour soutenir le coup d’État militaire. Dans la foule, des drapeaux russes et des slogans anti-français. “Nous demandons le départ immédiat et sans conditions de toutes les forces d’occupation”, a affirmé Sanoussi Mahaman, l’organisateur de cette manifestation. L’objectif est de soutenir le général Tchiani, le nouvel homme fort du pays depuis le putsch de mercredi dernier. 

La France met en garde 

Vendredi, le président français Emmanuel Macron a condamné ce coup de force, l’Élysée vient de réitérer sa mise en garde. “Quiconque s’attaquerait aux ressortissants, à l’armée, aux diplomates et aux emprises françaises verrait la France répliquer de manière immédiate et intraitable”, est-il affirmé dans un communiqué. En 18 mois, les soldats français ont été chassés du Mali, du Burkina Faso et sont désormais en sursis au Niger. C’est toute la stratégie de lutte antiterroriste qui est remise en question. Actuellement, entre 500 et 600 ressortissants français se trouvent au Niger, tous ont consigne de rester chez eux. 

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.