Agriculture : les producteurs de lavandin face au fléau des chenilles noctuelles

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 2 min
Agriculture : les producteurs de lavandin face au fléau des chenilles noctuelles -
Agriculture : les producteurs de lavandin face au fléau des chenilles noctuelles Agriculture : les producteurs de lavandin face au fléau des chenilles noctuelles - (France 3)
Article rédigé par France 3 - G. Chaine, H. Chapelan, S. Bouix
France Télévisions
France 3
Les producteurs de lavandin sont confrontés au fléau des chenilles noctuelles. Ces insectes mangent les tiges, ce qui provoque leur dessèchement complet et affaiblit considérablement la plante. L'origine de cette attaque est climatique.

À Revest-du-Bion (Alpes-de-Haute-Provence), loin de la carte postale, c'est un paysage de désolation qui est visible. Au lieu d'un bleu éclatant en cette saison, des parcelles de lavandin affichent des couleurs ternes, comme brûlées. En cause : une chenille noctuelle déjà responsable de dégâts dans le passé, mais pas de cette ampleur. "Les noctuelles, elles s'attaquent aux tiges. Donc elles sont en train de manger la tige, ce qui fait un dessèchement complet de la tige et qui affaiblit la plante énormément", explique Rudy Ussegliolavandiculteur.

Une année noire au pays de la fleur bleue

Une attaque dont l'origine est climatique. Plusieurs épisodes de sirocco, un vent chaud venu d'Afrique du Nord, ont transporté des papillons jusqu'en Europe. Les cycles de reproduction ont eu lieu, et les chenilles se sont multipliées de manière exponentielle. Aujourd'hui, les lavandiculteurs craignent pour l'avenir de leurs plantations. D'autant que ce phénomène, inédit, affecte l'ensemble des secteurs de production. Déjà touchés par un effondrement des cours en partie lié à une surproduction, les producteurs de lavandin se voient confrontés à une épreuve supplémentaire. 2023 est une année noire au pays de la fleur bleue

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.