Guerre en Ukraine : la production de blé frappée par le conflit

Publié Mis à jour
Guerre en Ukraine : la production de blé frappée par le conflit
France 2
Article rédigé par
M.de Chalvron, F.Le Moal, A.Kononenko, J.Cordier - France 2
France Télévisions

L’envolée des prix du blé est liée à l’arrêt des exportations en Russie et de l’Ukraine. La marine russe empêche tout bateau de sortir de la mer Noire tandis que l’Ukraine exige que le blé produit ne soit fourni qu’à sa population.

Dès la sortie de la ville de Mykolaïv (Ukraine), les grandes plaines agricoles du sud du pays sont transformées en champs de bataille. Des missiles sont plantés dans la terre et des restes d’hélicoptères russes sont même retrouvés au milieu d’une plantation de blé. Pendant deux semaines, des agriculteurs ukrainiens n’ont pas pu accéder à leurs champs, les soldats russes stationnant juste à côté. "Ils n’arrêtaient pas de tirer, sans cesse, ils tiraient, c’était terrible", témoigne l’un d’eux.

+70% pour le blé depuis le début de la guerre

D’autres champs doivent être plantés à l’aide des machines. Cependant, l’essence est rationnée en Ukraine et la citerne de l’agriculteur est vide. L’Ukraine est le 5ème pays exportateur de blé mais beaucoup de régions agricoles du pays ont été ou sont actuellement touchés par les combats. Le gouvernement ukrainien parle de 30% de production de blé en moins. Le port est totalement à l’arrêt. Les navires de l’armée russe bloquent les entrées et les sorties. Une agricultrice n’arrive ainsi plus à écouler son stock de blé datant de 2021. Depuis le début de la guerre, le cours du blé a augmenté de 70%.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.