Cet article date de plus d'un an.

Sécheresse : le premier grand incendie de l'année dévore le sud de l'Espagne

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 2 min
Au mois de mars, l’Espagne est déjà frappée par un puissant épisode de sécheresse et par de violents incendies. Pour le Premier ministre, c’est une nouvelle preuve de l’urgence climatique. Il lance un appel à la prudence qui va bien au-delà de ses frontières.
Espagne : sécheresse et incendies Au mois de mars, l’Espagne est déjà frappée par un puissant épisode de sécheresse et par de violents incendies. Pour le Premier ministre, c’est une nouvelle preuve de l’urgence climatique. Il lance un appel à la prudence qui va bien au-delà de ses frontières. (FRANCEINFO)
Article rédigé par franceinfo - A.Lay, @RevelateursFTV, L.Michel
France Télévisions
Au mois de mars, l’Espagne est déjà frappée par un puissant épisode de sécheresse et par de violents incendies. Pour le Premier ministre, c’est une nouvelle preuve de l’urgence climatique.

Un gigantesque brasier, toujours hors de contrôle. Un incendie s'est déclaré jeudi 23 mars dans la ville de Villanueva de Viver et dévore la province de Castellón, située dans le sud de l'Espagne. "Nous sommes face à un incendie plutôt typique de l'été", s'est inquiété, sur la radio publique RNE, Manolo Nicolás, porte-parole des pompiers de la province. 3 000 hectares ont déjà brûlé, et près de 500 pompiers et une vingtaine de moyens aériens ont été déployés. Attisé par des vents forts et une température de près de 35°C, le feu a traversé les routes et menace les villes. Environ 1 500 habitants ont déjà dû être évacués.

Une sècheresse de plusieurs mois

Il s'agit du premier grand incendie de l'année, conséquence d’une sécheresse dans le sud de l’Espagne qui dure depuis plusieurs mois. Des paysages désertiques s'y dessinent, notamment en Catalogne. Dans cette région, des restrictions d'eau ont été mises en place. Intervenant depuis Bruxelles, où il a participé à un sommet européen, le Premier ministre espagnol Pedro Sánchez a jugé qu'un tel "incendie si tôt [dans l'année] est une preuve de plus de l'urgence climatique que vit l'humanité et qui affecte tout particulièrement des pays comme le nôtre".

Consultez lamétéo
avec
voir les prévisions

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.