Attaque mortelle d'un fourgon dans l'Eure : la police poursuit la traque de Mohamed Amra

Publié
Durée de la vidéo : 2 min
Attaque mortelle d'un fourgon dans l'Eure : la police poursuit la traque de Mohamed Amra
Attaque mortelle d'un fourgon dans l'Eure : la police poursuit la traque de Mohamed Amra Attaque mortelle d'un fourgon dans l'Eure : la police poursuit la traque de Mohamed Amra (franceinfo)
Article rédigé par franceinfo - N.Perez, T.Cuny, T. Le Bras, T. Pham-Hung
France Télévisions
franceinfo
Après l’attaque mortelle d’un fourgon survenue survenue mardi 14 mai dans l’Eure, le détenu Mohamed Amra est toujours en fuite. La police poursuit sa traque, avec 350 enquêteurs mobilisés.

Plus d’une centaine de personnes se sont réunies devant la mairie d’Incarville (Eure), jeudi 16 mai. Ils ont rendu hommage aux deux victimes de l’attaque du fourgon pénitentiaire. L’onde de choc est toujours immense, entre tristesse et incompréhension. "J’ai été énormément attristée, mais aussi énormément en colère. Je pense que ce sont des choses qui auraient pu être évitées", assure une femme. "On a du mal à digérer, c’est très triste", confie une autre. Alors que l’heure est toujours au recueillement, la traque des malfaiteurs se poursuit.

Une notice rouge d’Interpol

Trois jours après son évasion, Mohamed Amra fait l’objet d’une notice rouge d'Interpol, au plus haut niveau de dangerosité, qui est signalée aux autorités du monde entier. 350 policiers sont sur les traces du fugitif et de ses complices. C’est un commando expérimenté, selon les enquêteurs. Ils ont sans aucun doute prévu une logistique avancée pour organiser une cavale.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.