← Tous les résultats Municipales

Résultats des élections municipales : Rocquemont

Résumé du premier tour

Les habitants de Rocquemont se sont rendus aux urnes le 15 mars 2020 pour les municipales. Du fait du coronavirus et de ses conséquences, les gens sont priés de sortir le moins possible. Ainsi, la participation plutôt faible (43,04 %) lors de ces élections a pu en être affectée. On remarque que la participation départementale (Seine-Maritime) a baissé en comparaison avec l'élection précédente : 72,18 % contre 54,67 % cette année.

Pour pouvoir rejoindre le conseil municipal, un candidat se doit d'avoir emporté plus de la moitié des suffrages exprimés et 25 % des votes des inscrits.

1er tour des élections municipales 2020 à Rocquemont : quels sont les scores ?

À Rocquemont (76), l'ensemble des 15 sièges à remporter a donc déjà été octroyé dès le premier tour des élections municipales 2020. Les résidents ont plébiscité Serge Escalaïs lors du 1er tour des élections municipales : il est en première position avec 99,60 % des voix. Stanislas Guerard a convaincu 99,20 % des électeurs de la commune. D'après les chiffres, avec 98,81 % des voix, Philippe Moisson se révèle en troisième place. Le résultat élevé de plusieurs candidats, comme David Blondel (98,41 %), Christine Castellano (98,41 %), Gilles Chedru (98,41 %), Jimella Poyer (98,41 %), Linda Adam (98,02 %), Jean-Pierre Gauthier (98,02 %), Arnaud De Badts (97,62 %), Isabelle Fouricquet (97,62 %), Gilles De Mazeux (97,23 %), Jean-Pierre Loisel (96,44 %), Christian Lefebvre (95,25 %) et Elsa Fromager (94,07 %), leur a également garanti un siège au conseil.

Certains citoyens de ce village ont fait le choix de voter blanc (2,66 %). D'autres ont déposé un bulletin invalide dans les urnes (1,14 %).

Le ou la prochain(e) maire va désormais être choisi(e) par les nouveaux membres du conseil municipal et parmi eux.

Résultats du premier tour - Rocquemont

Abstention : 56.96% Participation : 43.04%

Résultats détaillés du tour 1

  • Serge ESCALAÏS, 99.6%



    Serge ESCALAÏS

    99.6 %

    252 votes

  • Stanislas GUERARD, 99.2%



    Stanislas GUERARD

    99.2 %

    251 votes

  • Philippe MOISSON, 98.81%



    Philippe MOISSON

    98.81 %

    250 votes

  • David BLONDEL, 98.41%



    David BLONDEL

    98.41 %

    249 votes

  • Christine CASTELLANO, 98.41%



    Christine CASTELLANO

    98.41 %

    249 votes

  • Gilles CHEDRU, 98.41%



    Gilles CHEDRU

    98.41 %

    249 votes

  • Jimella POYER, 98.41%



    Jimella POYER

    98.41 %

    249 votes

  • Linda ADAM, 98.02%



    Linda ADAM

    98.02 %

    248 votes

  • Jean-Pierre GAUTHIER, 98.02%



    Jean-Pierre GAUTHIER

    98.02 %

    248 votes

  • Arnaud DE BADTS, 97.62%



    Arnaud DE BADTS

    97.62 %

    247 votes

  • Isabelle FOURICQUET, 97.62%



    Isabelle FOURICQUET

    97.62 %

    247 votes

  • Gilles DE MAZEUX, 97.23%



    Gilles DE MAZEUX

    97.23 %

    246 votes

  • Jean-Pierre LOISEL, 96.44%



    Jean-Pierre LOISEL

    96.44 %

    244 votes

  • Christian LEFEBVRE, 95.25%



    Christian LEFEBVRE

    95.25 %

    241 votes

  • Elsa FROMAGER, 94.07%



    Elsa FROMAGER

    94.07 %

    238 votes

Source : Ministère de l'intérieur

Détails de la participation

  • 823 habitants
  • 611 inscrits
  • Votants263 inscrits 43.04%
  • Abstentionnistes348 inscrits 56.96%
  • Votes blancs7 inscrits 2.66%

Article à la une des élections

"Le progressisme ne va pas commencer au ministère de l'Intérieur en tout cas" : les députés de l'aile gauche de LREM méfiants après le remaniement

L'actualité locale sur les élections

L'actualité nationale sur les élections

Choix de la rédaction

Rocquemont : le contexte politique des élections municipales

Le renouvellement des conseillers municipaux des communes françaises est prévu pour les 15 mars et 22 mars 2020, dates auxquelles auront lieu les prochaines élections. Dans les communes de moins de 1 000 habitants, les électeurs élisent directement leurs candidats parmi ceux ayant soumis leur candidature, qu'elle soit isolée ou groupée.

Rocquemont : qui sont les candidats aux élections municipales 2020 ?

Pour le premier tour des Municipales 2020, les citoyens auront le choix entre les candidats suivants. Le maire actuel de Rocquemont, Christian Lefebvre, est candidat à sa réélection. De la même manière, Linda Adam a confirmé sa candidature. Les candidatures aussi annoncées sont celles de David Blondel, Christine Castellano, Gilles Chedru, Arnaud De Badts, Gilles De Mazeux, Serge Escalaïs, Isabelle Fouricquet, Elsa Fromager, Jean-Pierre Gauthier, Stanislas Guerard, Jean-Pierre Loisel, Philippe Moisson et Jimella Poyer.

Il faut rappeler que les conditions pour être élu au premier tour requièrent que le candidat atteigne une majorité absolue et qu'au minimum le quart des habitants présents sur les listes aient voté pour lui. Pour être élu à l'issue du second tour, si celui-ci est de rigueur, le candidat devra remporter une majorité relative. Celui-ci peut alors prendre l'un des 15 sièges à pourvoir.

Rocquemont : quels sont les enjeux des Municipales ?

À l'occasion des élections municipales 2020, le conseil municipal de la ville de Rocquemont sera élu, les 15 et 22 mars 2020. Comme pour tous les suffrages en France, on doit être majeur pour participer. D'autres conditions sont requises par la loi. Il faut payer ses impôts ou résider dans la commune, figurer sur les listes électorales et être français ou ressortissant de l'Union européenne.

Qui sortait gagnant en 2014 ? Bilan des dernières élections municipales

Lors de ces élections municipales, les électeurs peuvent désigner plusieurs membres en même temps et choisir des candidats de deux listes différentes. Pour être concerné par ce scrutin, dit plurinominal avec panachage, on doit habiter dans une municipalité de moins de 1000 habitants.
Dès le soir du premier tour, le 23 mars 2014, 15 membres du conseil municipal ont été élus dans la commune de Rocquemont. Jean-Pierre Gauthier, Gérard Ternon, Linda Adam-Fossette, Philippe Moisson mais aussi Jimella Philippe et Arnaud Carpentier étaient en compagnie de Jean-Jacques Leroy et Gilles Chedru. Ils avaient été choisis par les Rocquemontois pour les administrer.
Sur 598 inscrits, assez peu d'électeurs se sont rendus aux bureaux de vote. De fait, seuls 418 de ces derniers ont glissé un bulletin dans l'urne, une forte baisse par rapport à 2008. Les élections municipales, cette année-là, avaient effectivement généré une participation de 82,19 %.

La tendance existait-elle au moment de l'élection précédente ?

Il y a eu plusieurs types de scrutin depuis les précédentes élections municipales. Les dernières élections présidentielles, elles, datent de 2017. En 2017, au premier tour des dernières élections présidentielles, les citoyens de Rocquemont ont fait leur choix : les résultats ont été différents de ce qui a pu ressortir au niveau national.
L'issue du premier tour place dans les meilleurs scores Marine Le Pen (Front national, 32,26 % des votes) mais également Emmanuel Macron (En marche !, 19,35 % des voix), et François Fillon (Les Républicains), derrière, avec 17,54 % des suffrages. Au deuxième tour, finalement, c'est Emmanuel Macron qui s'est détaché (53,53 %). Bon à savoir : le taux de participation était de 82,39 %.
Pour Prenez le Pouvoir (liste soutenue par Marine Le Pen), le score des Européennes 2019 est de 33,63 %, alors que Renaissance (soutenue par La République en Marche) emporte 22,82 % des voix.

Rocquemont : les informations clefs

Avant les élections municipales qui se dérouleront les 15 et 22 mars prochains, vérifions les chiffres socio-économiques locaux.

Comment peut-on caractériser les résidents de Rocquemont ?

Rocquemont (Seine-Maritime) compte 802 habitants. Aux côtés de Rocquemont, on retrouve Graval, Bully ou Sainte-Geneviève. Ces dernières font partie des communes qui constituent la Communauté de Communes Communauté Bray-Eawy. Les Rocquemontois sont peu âgés (la majorité de la population a entre 25 et 54 ans et 19,63 % ont entre 55 et 64 ans). Le multiculturalisme est peu représenté à Rocquemont, où 1,01 % des résidents émanent de l'immigration.

Niveau de vie : toutes les données sur la commune de Rocquemont

Qu'en est-il du marché de l'emploi à Rocquemont ? Les professions intermédiaires et employés sont très présents au sein de la population en activité de Rocquemont (62,96 %). Plus globalement, les Rocquemontois actifs, qui sont au nombre de 421, représentent 52,08 % des habitants de la commune. Le taux de chômage des hommes est prédominant dans l'agglomération rocquemontoise où 8 % de l'ensemble de la population sont en demande d'emploi.
Durant l'année 2014, le revenu fiscal médian s'élevait à 20 000 € sur toute la France. À Rocquemont, en 2016, les ménages ont perçu en moyenne 21 784 € par an.
Le niveau de vie d'une commune s'estime aussi à son marché immobilier. Qu'en est-il à Rocquemont ? Sur le marché du logement rocquemontois, les habitations les plus louées sont les maisons non HLM de 6 pièces (moins de 3 %) et les maisons non HLM de 4 pièces (environ 3 %). Environ 27 % des foyers s'avèrent propriétaires d'une maison de 5 pièces tandis qu'ils sont 32 % à l'être d'une maison de 6 pièces.

Peut-on décrire Rocquemont comme une ville où il fait bon vivre ?

Il y a une raison pour laquelle les politiques urbaines se focalisent essentiellement sur les équipements de la commune : en satisfaisant les attentes des résidents, elles garantissent la qualité de vie dans leur ville. On peut constater qu'à Rocquemont les infrastructures manquent un peu. Il y a 176 enfants de 0 à 15 ans, dans la commune de Rocquemont, on peut constater que, par rapport au nombre total d'habitants, un assez grand nombre de familles y vivent.
La pollution est parfois un véritable fléau si elle est fréquente ; les indices de qualité de l'eau ou de l'air sont des critères instructifs sur le sujet. L'eau répond-elle aux exigences de qualité ? L'observatoire national de l'eau annonce qu'à Rocquemont, l'eau est à 100 % conforme tant au niveau microbiologique que physico-chimique.