Résumé du premier tour

Les habitants de la commune se sont rendus aux urnes pour les élections municipales qui se sont tenues à Étrigny le 15 mars 2020. Au premier tour des élections municipales, 54,95 % des citoyens étaient allés aux bureaux de vote. Le taux de participation est donc en baisse (-28,79 points) par rapport à 2014, puisqu'il était alors de 83,74 %. On remarque que la participation dans le département de la Saône-et-Loire a baissé, en comparaison avec la précédente élection (72,45 % contre 56,50 % cette année).

Un siège au conseil municipal est octroyé de façon automatique à un candidat s'il a atteint le résultat suivant : au moins 50 % des suffrages et plus de 25 % des voix des inscrits.

Municipales 2020 à Étrigny : quels sont les scores du 1er tour ?

La totalité des sièges du conseil municipal (11) a été attribuée dès le premier tour des municipales 2020 à Étrigny (71). Florent Castagnos se démarque lors du 1er tour des élections municipales avec 95,45 % des votes. 94,44 % des votants ont arrêté leur vote sur Stéphanie Perruchot. À l'issue du premier tour, avec 90,90 % des voix en sa faveur, Sandrine Maratrey arrive en troisième position. Camille Limonet (90,40 %), Noël Fradet (88,38 %), Viviane Costerg (83,83 %), Jean-Paul Guerriaud (83,83 %), Nicolas Fournier (83,33 %), Jean-François Baum (81,81 %), Aurélie France (81,31 %) et Patrick Branly (79,29 %) ont réussi à fédérer les électeurs, comme en témoigne leur score élevé.

Les nouveaux conseillers municipaux ayant été élus, on attend désormais que ceux-ci désignent un maire parmi eux.

Résultats du premier tour - Étrigny

Abstention : 45.05% Participation : 54.95%

Résultats détaillés du tour 1

  • Florent CASTAGNOS, 95.45%



    Florent CASTAGNOS

    95.45 %

    189 votes

  • Stéphanie PERRUCHOT, 94.44%



    Stéphanie PERRUCHOT

    94.44 %

    187 votes

  • Sandrine MARATREY, 90.9%



    Sandrine MARATREY

    90.9 %

    180 votes

  • Camille LIMONET, 90.4%



    Camille LIMONET

    90.4 %

    179 votes

  • Noël FRADET, 88.38%



    Noël FRADET

    88.38 %

    175 votes

  • Viviane COSTERG, 83.83%



    Viviane COSTERG

    83.83 %

    166 votes

  • Jean-Paul GUERRIAUD, 83.83%



    Jean-Paul GUERRIAUD

    83.83 %

    166 votes

  • Nicolas FOURNIER, 83.33%



    Nicolas FOURNIER

    83.33 %

    165 votes

  • Jean-François BAUM, 81.81%



    Jean-François BAUM

    81.81 %

    162 votes

  • Aurélie FRANCE, 81.31%



    Aurélie FRANCE

    81.31 %

    161 votes

  • Patrick BRANLY, 79.29%



    Patrick BRANLY

    79.29 %

    157 votes

Source : Ministère de l'intérieur

Résultats affichés : 5 premiers

Détails de la participation

  • 449 habitants
  • 364 inscrits
  • Votants200 inscrits 54.95%
  • Abstentionnistes164 inscrits 45.05%
  • Votes blancs0 inscrits 0%

Article à la une des élections

Etats-Unis : les ouvriers du Michigan vont-ils à nouveau voter Trump?

L'actualité locale sur les élections

L'actualité nationale sur les élections

Étrigny : le contexte politique des élections municipales

Les 15 mars et 22 mars 2020, les 474 administrés d'Etrigny devront désigner les membres du conseil municipal de leur commune. Contrairement aux communes de plus de 1 000 habitants, les candidats des petites villes présentent obligatoirement une candidature individuelle, même s'ils ont la possibilité de se regrouper. Le jour du scrutin, les électeurs sélectionneront directement leurs candidats parmi tous ceux qui ont officiellement été reconnus comme tels.

Du côté d'Etrigny, qui devons-nous attendre comme candidats aux Municipales 2020 ?

Lors du premier tour des Municipales 2020, les citoyens pourront choisir entre les candidats qui suivent. La mairie d'Etrigny verra éventuellement son maire Jean-Paul Guerriaud se faire réélire. Jean-François Baum est candidat. Il avait déjà obtenu un siège au conseil municipal lors des précédentes élections municipales de 2014. Également en lice pour ces élections, Patrick Branly, Florent Castagnos, Viviane Costerg, Nicolas Fournier, Noël Fradet, Aurélie France, Camille Limonet, Sandrine Maratrey et Stéphanie Perruchot.

Les candidats qui atteignent une majorité absolue peuvent être élus à l'issue du premier tour, sous réserve qu'au moins le quart des habitants inscrits sur les listes électorales leur aient accordé leur confiance dans l'urne. S'il y a un second tour, ceux-ci ne seront élus et ne pourront accéder à l'un des 11 sièges à pourvoir que s'ils remportent une majorité relative.

Étrigny : quels sont les enjeux des Municipales ?

Les résidents d'Étrigny iront aux bureaux de vote, les 15 et 22 mars 2020, afin d'élire le nouveau conseil municipal, lors des élections municipales 2020. Le fait d'avoir plus de 18 ans est une condition sine qua non pour voter à ces élections. On doit également être inscrit sur les listes électorales, être français ou membre de l'Union européenne, et s'acquitter de ses impôts ou résider dans la municipalité.

Retour sur 2014, année des dernières Municipales

Il est possible de voter pour plusieurs candidats à la fois et par ailleurs pour des membres de deux listes différentes lors de ces élections municipales. C'est ce que l'on appelle un scrutin plurinominal avec panachage. Celui-ci ne s'applique qu'aux villes de moins de 1000 habitants.
C'est dès le soir du premier tour, le 23 mars 2014, que les citoyens d'Étrigny avaient nommé 11 membres du conseil municipal. Viviane Costerg, Noel Fradet et Aurélie France étaient les candidats désignés par les Etrignois. Accompagnés de Marie-Odile Perret, Sandrine Maratrey, Jean-Paul Guerriaud, Antoine Loudot mais aussi Jean-François Baum et Jean-Pierre Mathey, ils avaient comme tâche d'administrer la commune.
De nombreux votants ont placé un bulletin dans l'urne : 319 d'entre eux ont fait le déplacement parmi les 406 inscrits, ce qui représente une forte hausse du taux de participation depuis 2008 (75,2 % lors des précédentes Municipales).

Cette tendance s'est-elle diffusée d'une élection à une autre ?

Les Présidentielles, qui se sont tenues en 2017, comptent parmi les scrutins qui ont eu lieu depuis les précédentes élections municipales. Les votes de la commune d'Étrigny au premier tour des élections présidentielles, en 2017, avaient donné des résultats différents de ceux relevés sur le reste du territoire.
Marine Le Pen (Front national) s'est classée derrière ses concurrents au premier tour avec 18,09 % des voix. François Fillon (Républicains) ainsi qu'Emmanuel Macron (En marche !), quant à eux, ont emporté 25,66 % et 25 % des suffrages. Durant le second tour, 67,17 % des habitants d'Étrigny ont choisi Emmanuel Macron. Ils ont été 302 Etrignois à se déplacer pour le second tour, soit une participation de 85,07 %, contre 88,17 % en 2012. Cette baisse est différente de la variation constatée dans le pays (on a en effet noté un écart de -5,8 points entre les deux Présidentielles).
Pour La République en Marche avec Renaissance, le score des élections européennes 2019 est de 22,48 %, alors qu'Europe Écologie obtient 18,81 % des votes.

Étrigny : les informations clefs

Les élections municipales se déroulent les 15 et 22 mars prochains, le moment de jeter un œil sur les données socio-économiques de la commune.

Quelques données concernant le profil des résidents d'Étrigny

Étrigny est une municipalité de Saône-et-Loire de 474 habitants. Grâce à la Communauté de Communes Entre Saône et Grosne, qui offre une continuité entre les villes voisines, Étrigny communique facilement avec Champagny-sous-Uxelles, Saint-Ambreuil ou Cormatin. La population etrignoise est peu âgée. La majorité de la population etrignoise a entre 25 et 54 ans, même si 28,47 % ont entre 55 et 64 ans. Étrigny est une commune peu cosmopolite, 4,25 % de sa population sont issus de l'immigration.

Niveau de vie à Étrigny : comment se positionnent ses habitants ?

Voici des statistiques sur le marché du travail à Étrigny. Les employés et professions intermédiaires sont les plus représentés sur le marché de l'emploi à Étrigny (67,50 % des actifs). La population active est formée de 234 individus, soit 50,74 % des Etrignois. Plus de 10 % de la population de l'agglomération etrignoise en âge de travailler restent au chômage. Plus de la moitié sont des femmes.
La ville d'Étrigny est similaire à la France quant au niveau de vie. Les Etrignois ont en moyenne perçu 21 048 € par an en 2016 et la moyenne française était de 20 000 € en 2014.
Si le niveau de vie dans une commune ne se résume pas à son marché immobilier, celui-ci en reste, cependant, un excellent indicateur. Les Etrignois sont environ 4 % à être locataires de maisons non HLM de 3 pièces et environ 2 % d'une maison non HLM de 4 pièces. Les propriétaires s'avèrent prêts à investir dans une maison de 6 pièces à environ 25 % et dans une maison de 5 pièces à un peu moins du tiers.

Quelques indicateurs sur la qualité de vie à Étrigny

Étrigny est une ville où les infrastructures manquent un peu pour répondre aux besoins de ses citoyens. Avec ses 83 enfants âgés de 0 à 15 ans à Étrigny, il est clair que la commune compte un assez grand nombre de familles par rapport à son nombre total de résidents.
En plus des infrastructures, sachez que le taux de pollution est parfois estimé via la qualité de l'air ou de l'eau. Pour s'assurer de la conformité de l'eau, elle est soumise à un contrôle aussi bien sur le plan microbiologique que physico-chimique. L'observatoire national de l'eau indique qu'à Étrigny, la qualité de l'eau se révèle conforme à 100 %.