Résumé du premier tour

Les citoyens de la ville de Royer se sont rendus aux urnes le 15 mars 2020 pour les élections municipales. Les électeurs de la ville ont été 62,20 % à aller aux bureaux de vote au 1er tour des municipales, par rapport à 68,85 % en 2014 (baisse de -6,65 points). On note que la participation départementale (Saône-et-Loire) a baissé en comparaison avec le scrutin précédent : 72,45 % contre 56,50 % cette année.

Avec au moins 50 % des suffrages exprimés et 25 % des votes des inscrits, un candidat est élu de manière automatique au conseil municipal.

Élections municipales 2020 à Royer : quels sont les résultats du premier tour ?

Fin du suspense à Royer (71), étant donné que les 11 conseillers municipaux ont donc déjà été élus dès le 1er tour des municipales 2020. Lors du 1er tour des élections municipales, ce sont Jean-Yves Dubois et Vincent Vacher qui se retrouvent en première place avec 97,40 % des voix. Albert Herissay a emporté 96,10 % des voix à l'issue du premier tour, se plaçant ainsi en troisième position. Au conseil, on retrouve aussi les candidats ayant obtenu un score élevé, par exemple Jean-Claude Masson (94,80 %), Antoine Blanchard (93,50 %), Joël Gaudiller (92,20 %), Ludovic De Caillebot De La Salle (90,90 %), Vincent Dupré (90,90 %), Roland Dubois (87,01 %), Jean-Christophe Dupré (84,41 %) et Catherine Gabrelle (67,53 %).

Après l'élection des nouveaux membres du conseil municipal vient celle du maire. Choisi parmi les conseillers municipaux, il en fait également partie.

Résultats du premier tour - Royer

Abstention : 37.8% Participation : 62.2%

Résultats détaillés du tour 1

  • Jean-Yves DUBOIS, 97.4%



    Jean-Yves DUBOIS

    97.4 %

    75 votes

  • Vincent VACHER, 97.4%



    Vincent VACHER

    97.4 %

    75 votes

  • Albert HERISSAY, 96.1%



    Albert HERISSAY

    96.1 %

    74 votes

  • Jean-Claude MASSON, 94.8%



    Jean-Claude MASSON

    94.8 %

    73 votes

  • Antoine BLANCHARD, 93.5%



    Antoine BLANCHARD

    93.5 %

    72 votes

  • Joël GAUDILLER, 92.2%



    Joël GAUDILLER

    92.2 %

    71 votes

  • Ludovic DE CAILLEBOT DE LA SALLE, 90.9%



    Ludovic DE CAILLEBOT DE LA SALLE

    90.9 %

    70 votes

  • Vincent DUPRÉ, 90.9%



    Vincent DUPRÉ

    90.9 %

    70 votes

  • Roland DUBOIS, 87.01%



    Roland DUBOIS

    87.01 %

    67 votes

  • Jean-Christophe DUPRÉ, 84.41%



    Jean-Christophe DUPRÉ

    84.41 %

    65 votes

  • Catherine GABRELLE, 67.53%



    Catherine GABRELLE

    67.53 %

    52 votes

Source : Ministère de l'intérieur

Résultats affichés : 5 premiers

Détails de la participation

  • 129 habitants
  • 127 inscrits
  • Votants79 inscrits 62.2%
  • Abstentionnistes48 inscrits 37.8%
  • Votes blancs0 inscrits 0%

Royer : le contexte politique des élections municipales

Les 15 mars et 22 mars 2020 seront organisées, dans toutes les communes françaises, les élections qui débouchent sur le renouvellement des conseils municipaux. Dans les communes qui comptabilisent moins de 1 000 habitants, les électeurs ne votent pas pour une liste, comme il est d'usage dans les villes plus peuplées, mais pour un ou plusieurs candidats qui auront obligatoirement enregistré leur candidature.

Qui allons-nous retrouver à Royer, pour les Municipales 2020 ?

Lors du premier tour des élections municipales 2020, les citoyens auront le choix entre les candidats qui suivent. Catherine Gabrelle est la maire actuelle et se représente. Antoine Blanchard a aussi validé sa candidature. Dans la course aussi pour les prochaines élections, Ludovic De Caillebot De La Salle, Jean-Yves Dubois, Roland Dubois, Jean-Christophe Dupré, Vincent Dupré, Joël Gaudiller, Albert Herissay, Jean-Claude Masson et Vincent Vacher.

Rappel : pour pouvoir être élus dès le premier tour, les candidats doivent obtenir la majorité absolue et avoir rassemblé les voix de plus d'un quart des citoyens inscrits sur les listes électorales. En cas de second tour, une majorité relative doit être atteinte pour que les candidats soient élus et puissent prendre l'un des 11 sièges à pourvoir.

Royer : quels sont les enjeux des Municipales ?

Ce sont les 15 et 22 mars 2020 que les résidents de Royer voteront pour les élections municipales 2020 et, de ce fait, pour désigner leur nouveau conseil municipal. Sont concernées par ces élections les personnes majeures qui résident ou s'acquittent de leurs impôts dans la municipalité en question. Les électeurs peuvent être français, ou ressortissants de l'Union européenne.

Zoom sur les dernières Municipales (2014)

Il est possible de voter pour plusieurs candidats en même temps et également pour des membres de deux listes différentes pendant ces municipales. C'est ce que l'on appelle un scrutin plurinominal avec panachage. Ce dernier ne s'applique qu'aux communes de moins de 1000 habitants.
Le 23 mars 2014, 11 membres du conseil municipal ont été élus par les citoyens de la ville de Royer, et ce dès le soir du premier tour. Les habitants de la commune avaient laissé à Virginie Bouancheau, Albert Herissay et Jean-Claude Masson le soin d'administrer leur ville. Stéphane Geneix, Vincent Dupre, Roland Dubois, Dominique Gasner mais aussi Catherine Gabrelle et Jean-Yves Dubois étaient chargés, dans le même temps, de les accompagner.
Bilan du taux de participation : seuls 84 électeurs ont fait part de leur avis, ce qui fait assez peu de votants pour 122 inscrits sur les listes électorales. En ce qui concerne les élections municipales de 2008, la participation atteignait à l'époque 82,11 %. On remarque donc une forte baisse.

Observe-t-on la même tendance dans les résultats d'autres scrutins ?

Depuis les précédentes Municipales, les citoyens ont été appelés plusieurs fois aux urnes, en particulier dans le cadre des élections présidentielles (2017). Dans la commune de Royer, les résultats concernant le premier tour des Présidentielles de 2017 étaient différents de ceux enregistrés à l'échelle du pays.
Le dépouillement des votes du premier tour, qui s'est déroulé le 23 avril 2017, a vu Emmanuel Macron et Jean-Luc Mélenchon se retrouver en première place, ayant récolté 24,3 % des suffrages chacun. Au second tour, 80,43 % des citoyens de Royer ont voté pour Emmanuel Macron. Tandis que la participation des résidents de Royer au second tour était de 84,43 % en 2012, elle était de 85,04 %, soit 108 habitants, lors de la dernière élection présidentielle. Ceci dénote une hausse différente de la tendance enregistrée dans le pays entre les deux mêmes années.
On relèvera à l'issue des élections européennes de 2019 les bons scores emportés par les listes suivantes : Europe Écologie, avec 25 % des voix, et La République en Marche avec Renaissance avec 18,75 % des suffrages.

Royer : les données clefs

L'élection du conseil municipal est une étape importante dans la vie d'une agglomération puisqu'elle permet de définir les projets de ses habitants. Accès aux soins, écologie et mobilité sont les grands enjeux de ce suffrage 2020.

Que connaît-on des individus habitant à Royer ?

C'est un hameau de Saône-et-Loire où résident 131 citoyens. Royer bénéficie de la Communauté de Communes Mâconnais - Tournugeois qui lui garantit le lien avec les municipalités proches, comme Clessé, Fleurville ou Tournus. Si 28 % de la population ont entre 55 et 64 ans, la majorité des habitants de la commune a entre 25 et 54 ans. Les immigrés sont peu nombreux parmi la population vivant dans la ville de Royer (3,79 % des résidents).

Royer : les habitants jouissent-ils d'un niveau de vie confortable ?

Le marché de l'emploi est-il dynamique à Royer ? La réponse à partir des statistiques qui suivent. Près de 64 habitants de la commune travaillent. Ils constituent 50 % des habitants. La ville comprend surtout des professions intermédiaires et agriculteurs exploitants (61,54 %). Environ 10 % de la population de l'agglomération active restent au chômage. Plus de la moitié sont des hommes.
En termes de niveau de vie, le revenu fiscal médian national s'élevait à environ 20 000 € en 2014 en France. À Royer, les résidents ont déclaré un revenu moyen de 24 137 € en 2016.
Le niveau de vie d'une ville se mesure également en regard du type de logement le plus occupé et du statut d'occupation le plus représenté. Au sein de la commune, les logements les plus populaires chez les locataires sont les maisons non HLM de 3 pièces (plus de 3 %) ainsi que les maisons non HLM de 4 pièces (environ 3 %). Pour l'achat d'un bien, on peut remarquer que les maisons de 6 pièces attirent environ 21 % des propriétaires quand 33 % optent pour une maison de 4 pièces.

Fait-il bon vivre à Royer ?

Le nombre d'hôpitaux, d'écoles ou encore de gares reste un bon indicateur de la qualité de vie dans une commune. À Royer, ces équipements manquent un peu. On compte, dans la ville, un assez grand nombre de familles (par rapport au nombre total de résidents), avec 21 enfants, âgés de ​0 à 15 ans.
La pollution est également un élément à prendre en considération pour juger de la qualité de vie d'une commune. Grâce à L'observatoire national de l'eau, on sait que la qualité de l'eau se révèle 100 % conforme tant sur le plan microbiologique ​que physico-chimique.