Résumé du premier tour

Le scrutin pour les élections municipales s'est tenu le 15 mars 2020 à Bonnay, comme dans les autres villes de la région. Au premier tour des élections municipales, 51,09 % des électeurs s'étaient rendus aux bureaux de vote. Un score en baisse (-29,17 points) par rapport à 2014, où ils étaient 80,26 % à avoir voté. La participation suscitée par cette élection à l'échelle départementale (Saône-et-Loire), de 56,50 %, a baissé en comparaison avec celle enregistrée au scrutin précédent (72,45 %).

Si un candidat peut rassembler au moins 50 % des suffrages et plus du quart des inscrits, une place au conseil municipal l'attend.

À Bonnay, quels candidats sont en tête au 1er tour des élections municipales 2020 ?

À Bonnay (71), l'ensemble des sièges du conseil - à savoir 11 en tout - a donc déjà été attribué dès le premier tour des élections municipales 2020. Lors du 1er tour des élections municipales, c'est Agnès Bordat Catoire qui arrive en tête avec 92,17 % des votes. 89,56 % des électeurs ont décidé de soutenir Jean-Luc Tissier. Ses 88,69 % de voix obtenues placent Jean-Claude Delorme en troisième position dans le classement. D'autres candidats élus ont également été cautionnés par les votants, comme le prouvent les résultats élevés de Maryse Annet (86,95 %), Fabienne Chavanne (86,08 %), Marine Biausque (85,21 %), Yves Blot (85,21 %), Christophe Parat (84,34 %), Alain Trichard (84,34 %), Bernard Metrat (80,86 %) et Jean-Guy Lebeau (70,43 %).

Sur le plan des bulletins de vote, certains étaient blancs (1,71 %).

Les nouveaux conseillers municipaux ayant été désignés, ils sont maintenant conviés à choisir – parmi eux – celui ou celle qui obtiendra le statut de maire de la commune.

Résultats du premier tour - Bonnay

Abstention : 48.91% Participation : 51.09%

Résultats détaillés du tour 1

  • Agnès BORDAT CATOIRE, 92.17%



    Agnès BORDAT CATOIRE

    92.17 %

    106 votes

  • Jean-Luc TISSIER, 89.56%



    Jean-Luc TISSIER

    89.56 %

    103 votes

  • Jean-Claude DELORME, 88.69%



    Jean-Claude DELORME

    88.69 %

    102 votes

  • Maryse ANNET, 86.95%



    Maryse ANNET

    86.95 %

    100 votes

  • Fabienne CHAVANNE, 86.08%



    Fabienne CHAVANNE

    86.08 %

    99 votes

  • Marine BIAUSQUE, 85.21%



    Marine BIAUSQUE

    85.21 %

    98 votes

  • Yves BLOT, 85.21%



    Yves BLOT

    85.21 %

    98 votes

  • Christophe PARAT, 84.34%



    Christophe PARAT

    84.34 %

    97 votes

  • Alain TRICHARD, 84.34%



    Alain TRICHARD

    84.34 %

    97 votes

  • Bernard METRAT, 80.86%



    Bernard METRAT

    80.86 %

    93 votes

  • Jean-Guy LEBEAU, 70.43%



    Jean-Guy LEBEAU

    70.43 %

    81 votes

Source : Ministère de l'intérieur

Résultats affichés : 5 premiers

Détails de la participation

  • 303 habitants
  • 229 inscrits
  • Votants117 inscrits 51.09%
  • Abstentionnistes112 inscrits 48.91%
  • Votes blancs2 inscrits 1.71%

Article à la une des élections

Les coulisses des retrouvailles entre Florian Philippot et Marion Maréchal

L'actualité locale sur les élections

L'actualité nationale sur les élections

Bonnay : le contexte politique des élections municipales

Les communes françaises devront renouveler leur conseil municipal dans le cadre des élections des 15 mars et 22 mars 2020. Il faut noter que le principe du scrutin de liste ne s'applique pas pour les communes dont le nombre d'habitants est en dessous de 1 000. Les électeurs qui habitent dans ces villes peuvent directement élire leurs candidats, parmi ceux qui ont fait acte de candidature.

Municipales 2020 à Bonnay : quels candidats seront présents ?

Lors du premier tour des élections municipales 2020, les citoyens auront le choix entre les candidats qui suivent. Christophe Parat espère être maintenu à la tête de la mairie de Bonnay. Maryse Annet a aussi officialisé sa candidature. Lors des élections municipales 2014, elle avait décroché un siège au conseil municipal. Marine Biausque, Yves Blot, Agnès Bordat Catoire, Fabienne Chavanne, Jean-Claude Delorme, Jean-Guy Lebeau, Bernard Metrat, Jean-Luc Tissier et Alain Trichard sont également candidats à la mairie.

À noter : pour être élus au premier tour, les candidats devront obtenir une majorité absolue, à condition que plus du quart des habitants enregistrés sur les listes électorales aient voté en leur faveur. Pour être élus lors de l'hypothétique second tour et prétendre à l'un des 11 sièges à pourvoir, ceux-ci devront remporter une majorité relative.

Municipales 2020 : quels sont les enjeux à Bonnay ?

Les 15 et 22 mars 2020, les citoyens de Bonnay éliront leur nouveau conseil municipal, lors des élections municipales 2020. Pour glisser un vote dans l'urne, plusieurs critères doivent être remplis. On doit être français ou originaire d'un pays membre de l'Union européenne, habiter ou payer ses impôts dans la municipalité en question, être majeur et être inscrit sur les listes électorales françaises.

Élections municipales : quelles étaient les tendances en 2014 ?

En quoi consiste un scrutin plurinominal avec panachage ? C'est un scrutin qui concerne les municipales, dans le cas des villes de moins de 1000 habitants. Cela signifie que les électeurs votent pour plusieurs membres en même temps et peuvent également choisir des candidats de deux listes différentes.
Bonnay : le 23 mars 2014, dès le soir du premier tour, les citoyens avaient désigné 11 membres du conseil municipal de la commune. Les Bonnayens avaient laissé à Jean-Claude Delorme et Agnès Bordat-Catoire le soin de gérer leur commune. René Dugue, Jean-Guy Lebeau, Emmanuelle Denis, Gerhard Schneibel mais aussi Bernard Metrat et Christophe Parat étaient chargés, dans le même temps, de les accompagner.
On compte 187 votants pour 233 présents sur les listes électorales. On remarque ici une forte baisse du taux de participation si l'on fait une comparaison avec celui de 2008 (87,86 %) aux dernières Municipales.

Cette tendance s'est-elle propagée d'un scrutin à un autre ?

En 2017 se sont déroulées les élections présidentielles, parmi plusieurs élections que l'on décompte depuis les précédentes élections municipales. Si on étudie le résultat du premier tour des dernières Présidentielles à Bonnay, le bilan qui en ressort indique que les résultats étaient différents de ceux répertoriés à l'échelle du pays.
Il faut noter que Jean-Luc Mélenchon (La France insoumise) d'une part, et Emmanuel Macron (En marche !) d'autre part ont réalisé de jolis scores au premier tour : 26,7 % et 21,02 %, devant François Fillon (Les Républicains) avec 16,48 % des suffrages à son actif. Emmanuel Macron a été élu par les habitants de Bonnay qui l'ont désigné à 70,32 %. La participation des résidents de Bonnay au second tour était de 76,99 %, soit 174 habitants. En comparaison, ils étaient 80,56 % en 2012.
Aux Européennes de 2019, la liste La République en Marche avec Renaissance a su convaincre, avec 23,93 % des votes. Elle était suivie d'Europe Écologie qui, pour sa part, en a réuni 16,24 %.

Bonnay : les informations clefs

Les élections municipales apportent une idée de la situation socio-économique à Bonnay. Ce sont les 15 et 22 mars 2020 que les habitants devront se rendre voter.

Le profil des résidents de Bonnay

Bonnay est une commune de Saône-et-Loire de 325 habitants. Bonnay fait partie de la Communauté de Communes du Clunisois dont le but est d'assurer le lien entre les communes voisines, comme Saint-Martin-la-Patrouille, Flagy ou Buffières. La majorité de la population a entre 25 et 54 ans et 31,90 % ont entre 55 et 64 ans. La population est donc peu âgée. La population issue de l'immigration est peu présente à Bonnay, avec 3,83 % des résidents.

L'ensemble des informations sur le niveau de vie sur la ville de Bonnay

Les données qui suivent servent à comprendre les taux du chômage à Bonnay. Les ouvriers et employés sont les plus présents sur le marché de l'emploi à Bonnay (71,43 % des actifs). La population active est formée de 108 individus, soit 32,64 % des Bonnayens. Les personnes au chômage constituent moins de 15 % des résidents bonnayens. Les hommes sont surreprésentés (plus de la moitié).
Le revenu moyen en France atteignait environ 20 000 € en 2014. À Bonnay, en 2016, les habitants ont justifié d'un revenu médian de 19 606 €.
Le marché immobilier d'une ville est également un bon marqueur de son dynamisme et du niveau de vie en général. Dans la commune bonnayenne, les logements les plus prisés par les locataires sont les maisons HLM de 4 pièces (environ 4 %) et les maisons non HLM de 4 pièces (moins de 4 %). Un peu moins de 20 % des foyers s'avèrent propriétaires d'une maison de 5 pièces tandis qu'ils sont un peu moins du quart à l'être d'une maison de 4 pièces.

Peut-on considérer Bonnay comme une ville où il fait bon vivre ?

Différents chiffres sont à disposition pour évaluer la qualité de vie dans une commune. Parmi ces derniers, on compte le nombre d'équipements rapporté au nombre d'habitants au kilomètre carré. Cet indicateur est parfait pour représenter la capacité de la commune à répondre aux attentes de ses habitants. À Bonnay, les infrastructures manquent un peu. On comptabilise 32 enfants, âgés de 0 à 15 ans, dans la ville de Bonnay.
Par-delà les équipements disponibles, vous aurez à cœur de connaître l'éventuelle pollution affichée aux alentours. Que sait-on concernant la qualité de l'eau ? Avec L'observatoire national de l'eau, vous pourrez découvrir qu'elle répond à 100 % aux normes de qualité sur le plan microbiologique ​et physico-chimique​.