← Tous les résultats Municipales

Résultats des élections municipales : Preux-au-Sart

Les électeurs de Preux-au-Sart sont allés voter le 15 mars 2020 pour les municipales. Le 1er tour des élections municipales a mobilisé 67,54 % des citoyens cette année. En 2014, ils étaient 83,82 % à s'être rendus aux urnes (baisse de -16,28 points). Le taux de participation enregistré à l'échelle du Nord pour cette élection a baissé en comparaison avec le précédent (71,07 % contre 52,09 % cette année).

Les scores du premier tour ont aidé à distribuer une première partie des places du conseil municipal. Dans le cadre d'un scrutin plurinominal, les votes sont pris en compte pour chaque candidat. Ainsi, dans les villes de moins d'un millier d'habitants, on peut voter pour une liste entière, ou pour seulement certains candidats. C'est aux citoyens de choisir. Pour devenir membre du conseil municipal, un candidat doit obtenir les résultats suivants : au moins la moitié des voix et plus de 25 % des suffrages des inscrits.

Élections municipales 2020 à Preux-au-Sart : quels sont les scores du premier tour ?

C'est Yaël Genva qui arrive en tête durant le premier tour des élections municipales avec 55,31 % des votes. Aline Fremaut est soutenue par 54,60 % des votants. Le résultat réalisé par Catherine Henrion Bouttemant (53,90 %) la place troisième.

Dans cette ville, d'autres candidats réalisent un score plus faible. Parmi ces candidats, citons Jean-Baptiste Guiot (53,19 %), Edwige Thiebaux (53,19 %), Virginie Portier (52,48 %), Aurélie Gabelle (51,06 %), Didier Louis (51,06 %), André Richez (51,06 %), Mathieu Quenneson (48,93 %), François Broche (48,22 %), Gwénaëlle Le Bihan (48,22 %), Olivier Boez (47,51 %), Marlène Rey (47,51 %), Thierry Bert (46,80 %), Bernard Dremaux (46,80 %), Dominique Dupret (46,80 %), Pascal Laurent (46,09 %), Renée Monteyne (45,39 %), Boris Petrowski (45,39 %), Jean-Marie Dewalle (44,68 %) et André Leblond (43,97 %). Les candidats ayant rassemblé le plus de votes au deuxième tour pourront occuper les sièges restants au conseil municipal.

Si, dans cette commune, on a recensé des votes blancs (0,65 %), il y avait aussi des bulletins invalides (7,79 %).

En raison de la pandémie de coronavirus frappant le sol français, Emmanuel Macron a décidé, en concertation avec les chefs du Sénat et de l'Assemblée Nationale, le report du deuxième tour de l'élection dans les villes comme Preux-au-Sart, à une date qui reste à décider.

Résultats Preux-au-Sart

Abstention : 32.46% Participation : 67.54%
  • Yaël GENVA
    55.31 %
    78 votes
  • Aline FREMAUT
    54.6 %
    77 votes
  • Catherine HENRION BOUTTEMANT
    53.9 %
    76 votes
  • Jean-Baptiste GUIOT
    53.19 %
    75 votes
  • Edwige THIEBAUX
    53.19 %
    75 votes
  • Virginie PORTIER
    52.48 %
    74 votes
  • Aurélie GABELLE
    51.06 %
    72 votes
  • Didier LOUIS
    51.06 %
    72 votes
  • André RICHEZ
    51.06 %
    72 votes
  • Mathieu QUENNESON
    48.93 %
    69 votes
  • François BROCHE
    48.22 %
    68 votes
  • Gwénaëlle LE BIHAN
    48.22 %
    68 votes
  • Olivier BOEZ
    47.51 %
    67 votes
  • Marlène REY
    47.51 %
    67 votes
  • Thierry BERT
    46.8 %
    66 votes
  • Bernard DREMAUX
    46.8 %
    66 votes
  • Dominique DUPRET
    46.8 %
    66 votes
  • Pascal LAURENT
    46.09 %
    65 votes
  • Renée MONTEYNE
    45.39 %
    64 votes
  • Boris PETROWSKI
    45.39 %
    64 votes
  • Jean-Marie DEWALLE
    44.68 %
    63 votes
  • André LEBLOND
    43.97 %
    62 votes

Source : Ministère de l'intérieur

  • Détails de la participation

    • 293 habitants
    • 228 inscrits
    • Votants154 inscrits 67.54%
    • Abstentionnistes74 inscrits 32.46%
    • Votes blancs1 inscrits 0.65%

Municipales : 4 abstentionnistes sur 10 ne se sont pas rendus aux urnes à cause du coronavirus

39% des abstentionnistes de ce premier tour des élections municipales ne se sont pas rendus aux urnes en raison de l'épidémie de coronavirus, selon un sondage Ipsos-Sopra Steria pour Radio France, France Télévisions et les chaînes parlementaires publié ce dimanche soir.

Le contexte politique dans Preux-au-Sart

Pour le renouvellement de leurs conseillers municipaux, les communes françaises sont invitées à organiser des élections les 15 et 22 mars 2020. Les communes de moins de 1 000 habitants font l'objet d'un mode de scrutin spécifique, dans le sens où les électeurs ne votent pas pour une liste, mais directement pour les candidats qui ont validé leur candidature.

À Preux-Au-Sart, qui sont les candidats pour les Municipales 2020 ?

Pour le premier tour des élections municipales 2020, vous aurez le choix entre les candidats qui suivent. Thierry Bert a confirmé sa candidature. Dans les candidats retenus, on retrouve également Olivier Boez, François Broche, Jean-Marie Dewalle, Bernard Dremaux, Dominique Dupret, Aline Fremaut, Aurélie Gabelle, Yaël Genva, Jean-Baptiste Guiot, Catherine Henrion Bouttemant, Pascal Laurent, Gwénaëlle Le Bihan, André Leblond, Didier Louis, Renée Monteyne, Boris Petrowski, Virginie Portier, Mathieu Quenneson, Marlène Rey, André Richez et Edwige Thiebaux.
Pour information : les candidats peuvent être élus à l'issue du premier tour s'ils obtiennent une majorité absolue, sous réserve que plus du quart des citoyens inscrits sur les listes électorales se soient exprimés en leur faveur. Dans le cas d'un second tour, les candidats devront remporter une majorité relative afin d'être élus et prendre ainsi l'un des 11 sièges à pourvoir.

Preux-au-Sart : quels sont les enjeux des Municipales ?

Ce sont les 15 et 22 mars 2020 que les résidents de Preux-au-Sart voteront pour les élections municipales 2020 et, donc, pour désigner leur nouveau conseil municipal. Pas besoin d'être français pour voter ! Un ressortissant d'un pays membre de l'Union européenne, qui habite ou s'acquitte de ses impôts dans la municipalité concernée, qui est majeur et inscrit sur les listes électorales françaises, a le droit de vote.

Bilan de 2014, année des précédentes Municipales

Il existe un système électoral particulier lors des municipales pour les communes de moins de 1000 habitants. En effet, les électeurs votent pour plusieurs membres à la fois et peuvent même choisir des candidats de deux listes différentes. Il s'agit donc d'un scrutin plurinominal avec panachage.
Que s'est-il passé le 23 mars 2014 à Preux-au-Sart ? Dès le soir du premier tour, 11 membres du conseil municipal ont été désignés par les électeurs. Ce sont Gérard Cauchy et Jacky Silly que les Pérusiens avaient choisis pour les administrer, en compagnie d'Isabelle Berteau, Marlène Rey, Jean-Marie Ducrocq, Ludovic Souplet mais aussi Sandrine Delbassee et Sébastien Carpentier.
Point sur la participation : il a été répertorié que de nombreux citoyens s'étaient déplacés aux urnes pour y glisser un bulletin. Effectivement, 171 voix ont été recensées sur un total de 204 inscrits. Une forte hausse peut ainsi être observée, par rapport aux dernières Municipales de 2008 où le taux de participation avait franchi 76,24 %.

Les précédents suffrages révélaient-ils les mêmes scores ?

Depuis les dernières élections municipales, il y a eu plusieurs élections. Dans cet intervalle, les élections présidentielles ont eu lieu en 2017. À Preux-au-Sart, les citoyens de la ville ont voté lors du premier tour des Présidentielles, en 2017, et leur choix a été différent de ce qui a été enregistré au niveau du pays.
Les élections du premier tour ont donné lieu aux résultats suivants : 29,59 % pour Marine Le Pen (Front national), 26,04 % pour François Fillon (Les Républicains) et, derrière dans les scores, 17,16 % pour Jean-Luc Mélenchon (La France insoumise). Durant le second tour, 55,86 % des habitants de Preux-au-Sart ont voté pour Emmanuel Macron. Ils ont été 161 Pérusiens à se déplacer pour le second tour, soit une participation de 75,94 %, contre 85,65 % en 2012. Cette baisse est différente de l'évolution relevée dans le pays (on a en effet remarqué un écart de -5,8 points entre les deux Présidentielles).
Lors des élections européennes 2019, la liste Prenez le Pouvoir (liste soutenue par Marine Le Pen) (20,18 % des voix) se place après Renaissance (soutenue par La République en Marche) (27,19 %).

Preux-au-Sart : les données clefs

Cerner les scores des élections municipales n'est possible qu'au vu des chiffres socio-économiques de la municipalité. Chômage, immobilier, accès aux soins... tous ces aspects vous informeront sur le scrutin qui se déroule les 15 et 22 mars 2020.

Quelques chiffres concernant la population de Preux-au-Sart

On recense 314 personnes à Preux-au-Sart. C'est une ville du Nord. Le regroupement de la Communauté de Communes du Pays de Mormal a donné la possibilité d'attacher des villes comme Bettrechies, Jolimetz ou bien Saint-Waast à ce petit village. Les habitants sont peu âgés : la majorité a entre 25 et 54 ans et 20 % des résidents ont entre 55 et 64 ans. 6,69 %, c'est le pourcentage d'immigrés résidant à Preux-au-Sart. Un taux peu élevé.

Comment qualifier le niveau de vie au sein de la ville de Preux-au-Sart ?

Voici des statistiques sur le marché du travail à Preux-au-Sart. Les employés et cadres et professions intellectuelles supérieures sont les plus présents sur le marché de l'emploi à Preux-au-Sart (45,16 % des actifs). La population active est formée de 162 personnes, soit 52,87 % des Pérusiens. D'un point de vue statistique, les hommes sont moins actifs dans l'agglomération pérusienne. En effet, plus de 11 % de la population est en demande d'emploi et plus de la moitié sont des hommes.
En 2014, le revenu fiscal médian est de plus de 20 000 € en France. Il s'élevait à 22 127 € à Preux-au-Sart en 2016. Les revenus des Pérusiens sont plus élevés que la moyenne nationale.
Surfaces, types de biens, statuts d'habitation... Les chiffres suivants illustrent bien le niveau de vie des résidents de Preux-au-Sart. Quand ils louent, les Pérusiens prennent pour 5 % une maison non HLM de 4 pièces et pour environ 4 % une maison non HLM de 6 pièces. Presque 28 % des foyers sont propriétaires d'une maison de 5 pièces et ils sont 34 % à l'être d'une maison de 6 pièces.

Établissements scolaires, hôpitaux, environnement... Peut-on parler de qualité de vie si l'on décrit Preux-au-Sart ?

Les équipements pérusiens manquent un peu pour répondre aux demandes des résidents de cette commune. On peut dire qu'un assez grand nombre de familles peuplent la ville quand on sait qu'il y a 70 enfants âgés de 0 à 15 ans sur le total des résidents.
Savoir à quel point un territoire est pollué apporte un renseignement important sur la qualité de vie sur les lieux. La qualité de l'eau est-elle conforme ? Oui, à 100 %​, tant au niveau microbiologique ​ que physico-chimique​. Vous pouvez le vérifier vous-même avec L'observatoire national de l'eau.