← Tous les résultats

Municipales

Résultats des élections municipales : Bas-Lieu

Résumé du premier tour

Les résidents de Bas-Lieu se sont rendus aux urnes le 15 mars 2020 dans le cadre des élections municipales. Au soir du scrutin lors du premier tour des élections municipales, 57,21 % des citoyens étaient allés voter. En 2014, ils étaient 79,83 % (baisse de -22,62 points). Le taux de participation dans le département du Nord a baissé depuis l'élection précédente. Il était de 71,07 %, contre 52,09 % cette année.

Si un candidat obtient plus de 50 % des voix exprimées et au moins le quart des votes des inscrits, il est alors élu au conseil municipal.

À Bas-Lieu, qui est en pole position au 1er tour des élections municipales 2020 ?

Il y avait donc 11 sièges à pourvoir au conseil municipal de Bas-Lieu (59). La totalité de ces sièges a déjà été attribuée dès le premier tour de ces élections municipales 2020. Ce sont Philippe Canevat, Alexandra Dehenry et Sébastien Merlant, forts de 97,65 % des suffrages, qui sont en première place à l'issue du 1er tour des élections municipales. D'autres candidats élus au conseil ont réalisé un score élevé, s'assurant ainsi l'adhésion des électeurs : Jean-François Gerard (96,87 %), Reynald Rousselle (96,87 %), Maryse Trichot (96,87 %), Ghislain François (95,31 %), Marie-Françoise Lacroix (95,31 %), Didier Castelle (93,75 %), Michel Landouzy (92,96 %) et Corinne Delbruyere (92,18 %).

Invités à voter, certains habitants de ce hameau ont voté blanc (0,76 %). Il y avait aussi des bulletins invalides (1,53 %).

L'élection du maire suit celle des nouveaux membres du conseil municipal. Il est du reste choisi dans les rangs de ces derniers, mais également par eux.

Résultats du premier tour - Bas-Lieu

Abstention : 42.79% Participation : 57.21%

Résultats détaillés du tour 1

  • Philippe CANEVAT, 97.65%



    Philippe CANEVAT

    97.65 %

    125 votes

  • Alexandra DEHENRY, 97.65%



    Alexandra DEHENRY

    97.65 %

    125 votes

  • Sébastien MERLANT, 97.65%



    Sébastien MERLANT

    97.65 %

    125 votes

  • Jean-François GERARD, 96.87%



    Jean-François GERARD

    96.87 %

    124 votes

  • Reynald ROUSSELLE, 96.87%



    Reynald ROUSSELLE

    96.87 %

    124 votes

  • Maryse TRICHOT, 96.87%



    Maryse TRICHOT

    96.87 %

    124 votes

  • Ghislain FRANÇOIS, 95.31%



    Ghislain FRANÇOIS

    95.31 %

    122 votes

  • Marie-Françoise LACROIX, 95.31%



    Marie-Françoise LACROIX

    95.31 %

    122 votes

  • Didier CASTELLE, 93.75%



    Didier CASTELLE

    93.75 %

    120 votes

  • Michel LANDOUZY, 92.96%



    Michel LANDOUZY

    92.96 %

    119 votes

  • Corinne DELBRUYERE, 92.18%



    Corinne DELBRUYERE

    92.18 %

    118 votes

  • James DUPALE, 10.93%



    James DUPALE

    10.93 %

    14 votes

Source : Ministère de l'intérieur

Résultats affichés : 5 premiers

Détails de la participation

  • 324 habitants
  • 229 inscrits
  • Votants131 inscrits 57.21%
  • Abstentionnistes98 inscrits 42.79%
  • Votes blancs1 inscrits 0.76%

Article à la une des élections

Etats-Unis : les ouvriers du Michigan vont-ils à nouveau voter Trump?

L'actualité locale sur les élections

L'actualité nationale sur les élections

Bas-Lieu : le contexte politique des élections municipales

Les futures élections des 15 mars et 22 mars 2020 seront organisées par les communes françaises pour qu'elles renouvellent leurs conseillers municipaux. Il faut noter que le principe du scrutin de liste n'existe pas pour les communes dont le nombre d'habitants est inférieur à 1 000. Les citoyens qui habitent dans ces villes peuvent directement voter pour leurs candidats, parmi ceux qui ont fait acte de candidature.

Qui est candidat pour les Municipales 2020 à Bas-Lieu ?

Lors du premier tour des Municipales 2020, les électeurs pourront choisir entre les candidats suivants. Garder la mairie de Bas-Lieu est le nouvel objectif de Ghislain François. Philippe Canevat, qui avait obtenu un siège au conseil municipal après les élections municipales de 2014, se porte aussi candidat. Vous trouverez également sur la liste des candidats à Bas-Lieu Didier Castelle, Alexandra Dehenry, Corinne Delbruyere, James Dupale, Jean-François Gerard, Marie-Françoise Lacroix, Michel Landouzy, Sébastien Merlant, Reynald Rousselle et Maryse Trichot.

Pour rappel : l'élection au premier tour est possible pour les candidats ayant atteint la majorité absolue, si un quart des citoyens inscrits sur les listes électorales se sont exprimés en leur faveur. S'il y a second tour, les candidats auront l'obligation de remporter la majorité relative pour être élus et pour pouvoir accéder à l'un des 11 sièges à pourvoir.

Bas-Lieu : quels sont les enjeux des Municipales ?

Pendant ces élections municipales 2020, qui se tiendront les 15 et 22 mars 2020, les résidents de Bas-Lieu choisiront leur nouveau conseil municipal. Un individu européen qui réside en France a le droit de voter aux élections municipales, à condition d'être inscrit sur les listes électorales françaises. Pour que sa demande d'inscription soit retenue, il doit avoir au moins 18 ans le jour de sa demande.

Bilan des élections municipales de 2014

Pour les électeurs d'une ville de moins de 1000 habitants, un scrutin spécifique s'applique lors des municipales : c'est un vote plurinominal avec panachage. Cela signifie que les électeurs désignent plusieurs membres en même temps et, par ailleurs, peuvent élire des candidats de deux listes différentes.
23 mars 2014 : les résidents de Bas-Lieu avaient désigné 11 membres du conseil municipal dès le soir du premier tour. Les Baslieusards pouvaient compter sur Corinne Plantin et Maryse Trichot pour administrer leur commune. À leurs côtés, on pouvait retrouver Ghislain François, Philippe Frappat, Michel Landouzy, Philippe Canevat mais aussi Sébastien Merlant et Reynald Rousselle.
Bilan de la participation : 190 électeurs ont exprimé leur avis, ce qui fait d'assez nombreux participants pour 238 inscrits sur les listes électorales. Quant aux élections municipales de 2008, le taux de participation affichait alors 76,65 %. On remarque ainsi une forte hausse.

Les précédentes élections ont-elles dévoilé la même tendance ?

Depuis les dernières Municipales, il y a eu plusieurs votes. Dans l'intervalle, les élections présidentielles ont eu lieu en 2017. Les votes de la municipalité de Bas-Lieu au premier tour des Présidentielles, en 2017, avaient donné des résultats différents de ceux enregistrés sur le reste du pays.
Le suffrage du premier tour a avantagé Marine Le Pen (Front national) ainsi que François Fillon (Républicains) : ils ont obtenu respectivement 31,98 % et 23,86 % des voix, devant Emmanuel Macron (En marche !) qui a emporté un score de 20,3 %. Les résultats du second tour ont plébiscité Emmanuel Macron : 54,39 % au vote du côté des citoyens de Bas-Lieu. 184 habitants de Bas-Lieu se sont déplacés, ce qui revient à 78,97 % de la population.
La liste Prenez le Pouvoir (liste soutenue par Marine Le Pen) a été soutenue par un certain nombre de Baslieusards aux élections européennes 2019, ce qui lui a permis d'effectuer un score de 27,92 %, devant Renaissance (soutenue par La République en Marche) qui a obtenu 26,62 % des suffrages.

Bas-Lieu : les informations clefs

Mobilité, écologie, sécurité et accès aux soins sont les principaux enjeux socio-économiques à Bas-Lieu pour les élections municipales qui se dérouleront les 15 et 22 mars prochains.

Bas-Lieu : comment décrirait-on ses citoyens ?

Bas-Lieu, cette commune du Nord, est habitée par 349 personnes. Bas-Lieu fait partie de la Communauté de Communes Coeur de l'Avesnois dont l'objectif est d'assurer le contact entre les villes voisines, telles que Hestrud, Flaumont-Waudrechies ou également Sains-du-Nord. La population de Bas-Lieu est globalement peu âgée. La majorité des habitants a entre 25 et 54 ans et 22,80 % des Baslieusards ont entre 55 et 64 ans. Actuellement, à Bas-Lieu, 1,16 % des résidents sont issus de l'immigration.

Quels sont les revenus moyens à Bas-Lieu ?   

Les chiffres qui suivent offrent le portrait des travailleurs à Bas-Lieu. Environ 142 Baslieusards travaillent. Ils représentent 41,45 % des résidents. La ville compte principalement des artisans, commerçants, chefs d'entreprise et professions intermédiaires (52,94 %). Au sein des individus actifs, 16 % de la population baslieusarde sont à la recherche d'un travail et plus de la moitié sont des femmes.
Les données indiquent que le revenu fiscal médian est de 20 601 € par an à Bas-Lieu. Un chiffre similaire au revenu médian de 2014 en France, qui s'élevait à plus de 20 000 €.
Outre le marché de l'emploi, celui de l'immobilier reste un bon indicateur du niveau de vie des Baslieusards. Moins de 10 % des locataires baslieusards résident dans des maisons non HLM de 6 pièces, quand 6 % sont locataires de maisons non HLM de 5 pièces. Votre ville enregistre un pourcentage de propriétaires d'un peu plus du quart pour les maisons de 5 pièces contre un peu plus du tiers possédant des maisons de 6 pièces.

Et pour ce qui est de la qualité de vie à Bas-Lieu ?

Les équipements (hôpitaux, gares, écoles...) manquent un peu pour satisfaire les besoins des Baslieusards. Avec 77 enfants (de 0 à 15 ans), on peut dire que les familles sont assez nombreuses dans la ville en comparaison avec son nombre total d'habitants.
Les indices de qualité de l'air ou de l'eau fournissent une bonne idée de la pollution ambiante dans une ville. L'eau répond-elle aux exigences de qualité ? L'observatoire national de l'eau annonce qu'à Bas-Lieu, l'eau est à 100 % conforme tant sur le plan microbiologique que physico-chimique.