← Tous les résultats Municipales

Résultats des élections municipales : Dimont

Résumé du second tour

Le 28 juin, les habitants de Dimont sont allés voter pour les élections municipales. À l'issue du second tour, 1 nouveau conseiller devait être nommé, le reste du conseil municipal ayant déjà été élu au premier tour.

Résultats du second tour des élections municipales 2020 : qui est en tête à Dimont ?

Frédéric Dieu (68,64 %) a été élu lors de ce tour et sera désormais au conseil municipal de la commune.

Clément Harlet, Eric Leprohon, Ludovic Lebrun, Matthieu Cassez, Francine Williot, Vincent Couret, Laurent Melet, Chantal Alvarez, Jean-Louis Defer et Marie-France Duplat étaient pour leur part arrivés vainqueurs du premier tour.
Place maintenant à la nomination du maire dans les rangs des conseillers municipaux qui le désignent eux-mêmes.

Au soir du scrutin lors du second tour des municipales, 51,29 % des citoyens étaient allés voter. Au scrutin du 15 mars 2020, ils étaient 77,29 % (baisse de 26 points). Dans le département du Nord, la participation des électeurs à l'élection a baissé par rapport à l'élection précédente (2014) : 69,61 % contre 52,46 % cette année.

Du fait du report des élections décrété au cours du mois de mars dans le contexte de l'épidémie de coronavirus, le second tour a eu lieu ce 28 juin à Dimont, comme partout en France.

Résultats du second tour - Dimont

Abstention : 48.71% Participation : 51.29%

Résultats détaillés du tour 2

  • Frédéric DIEU, 68.64%



    Frédéric DIEU

    68.64 %

    81 votes

  • Maxime ERNESTI, 31.35%



    Maxime ERNESTI

    31.35 %

    37 votes

  • Clément DEFROIDMONT, 0%, 0 votes



    Clément DEFROIDMONT

  • Violaine DUPLAY, 0%, 0 votes



    Violaine DUPLAY

  • Louis GALEOTTI, 0%, 0 votes



    Louis GALEOTTI

  • Alexandre GALLEPE, 0%, 0 votes



    Alexandre GALLEPE

  • Claude LEGRAND, 0%, 0 votes



    Claude LEGRAND

  • Aldo LOCOCCIOLO, 0%, 0 votes



    Aldo LOCOCCIOLO

  • Pascal MONIER, 0%, 0 votes



    Pascal MONIER

  • Thérèse QUÉNON, 0%, 0 votes



    Thérèse QUÉNON

  • Françoise YANS, 0%, 0 votes



    Françoise YANS

  • Jean-Marie ZYLAWSKI, 0%, 0 votes



    Jean-Marie ZYLAWSKI

Source : Ministère de l'intérieur

Détails de la participation

  • 325 habitants
  • 232 inscrits
  • Votants119 inscrits 51.29%
  • Abstentionnistes113 inscrits 48.71%
  • Votes blancs1 inscrits 0.84%

Résumé du premier tour

Le vote pour les élections municipales s'est déroulé le 15 mars 2020 à Dimont, tout comme dans les autres communes de la région. Le premier tour des municipales avait mobilisé 70,74 % des citoyens en 2014. Ils étaient, cette année, 77,29 % à avoir voté (ce qui équivaut à une hausse de 6,55 points). Dans le département du Nord, la participation des électeurs à l'élection a baissé par rapport au scrutin précédent : 71,07 % contre 52,09 % cette année.

Certains candidats au premier tour s'assurent déjà un siège au conseil. Dans les communes de moins de 1000 habitants, le type de scrutin employé est dit plurinominal. Des listes de plusieurs candidats sont soumises, mais les citoyens peuvent ne pas voter pour la liste entière. Au final, c'est le nombre de voix remporté par chaque candidat qui est pris en compte. Pour être élu au conseil municipal, un candidat se doit d'emporter une certaine quantité de votes : plus de 50 % des suffrages et au moins le quart des voix des inscrits.

Élections municipales 2020 : qui l'emporte au premier tour à Dimont ?

En tête du premier tour des élections municipales, Clément Harlet récolte 64,57 % des suffrages. Quant à Eric Leprohon, 63,42 % des votes lui reviennent. Ludovic Lebrun se hisse en troisième place avec un résultat de 62,28 %.

Le score assez élevé de plusieurs candidats, comme Matthieu Cassez (60 %), Francine Williot (60 %), Vincent Couret (59,42 %), Laurent Melet (59,42 %), Chantal Alvarez (56 %), Jean-Louis Defer (56 %) et Marie-France Duplat (54,28 %), leur a aussi assuré une place au conseil. Concernant le reste des candidats, on observe une mobilisation plus faible des citoyens dans cette municipalité. Spécifions que parmi ces candidats, on retrouve Frédéric Dieu (48,57 %), Louis Galeotti (48,57 %), Claude Legrand (44 %), Aldo Lococciolo (44 %), Alexandre Gallepe (42,85 %), Jean-Marie Zylawski (42,85 %), Clément Defroidmont (41,14 %), Pascal Monier (38,85 %), Violaine Duplay (37,71 %), Maxime Ernesti (37,14 %), Françoise Yans (32,57 %) et Thérèse Quénon (4 %). Les scores du deuxième tour des élections déterminent l'identité des derniers conseillers municipaux.

Du fait de l'épidémie de coronavirus frappant le sol français, le Président de la République a décidé, en concertation avec les chefs du Sénat et de l'Assemblée Nationale, le report du deuxième tour de l'élection dans les villes comme Dimont, à une date qui reste à décider.

Résultats du premier tour - Dimont

Abstention : 22.71% Participation : 77.29%

Résultats détaillés du tour 1

  • Clément HARLET, 64.57%



    Clément HARLET

    64.57 %

    113 votes

  • Eric LEPROHON, 63.42%



    Eric LEPROHON

    63.42 %

    111 votes

  • Ludovic LEBRUN, 62.28%



    Ludovic LEBRUN

    62.28 %

    109 votes

  • Matthieu CASSEZ, 60%



    Matthieu CASSEZ

    60 %

    105 votes

  • Francine WILLIOT, 60%



    Francine WILLIOT

    60 %

    105 votes

  • Vincent COURET, 59.42%



    Vincent COURET

    59.42 %

    104 votes

  • Laurent MELET, 59.42%



    Laurent MELET

    59.42 %

    104 votes

  • Chantal ALVAREZ, 56%



    Chantal ALVAREZ

    56 %

    98 votes

  • Jean-Louis DEFER, 56%



    Jean-Louis DEFER

    56 %

    98 votes

  • Marie-France DUPLAT, 54.28%



    Marie-France DUPLAT

    54.28 %

    95 votes

  • Frédéric DIEU, 48.57%



    Frédéric DIEU

    48.57 %

    85 votes

  • Louis GALEOTTI, 48.57%



    Louis GALEOTTI

    48.57 %

    85 votes

  • Claude LEGRAND, 44%



    Claude LEGRAND

    44 %

    77 votes

  • Aldo LOCOCCIOLO, 44%



    Aldo LOCOCCIOLO

    44 %

    77 votes

  • Alexandre GALLEPE, 42.85%



    Alexandre GALLEPE

    42.85 %

    75 votes

  • Jean-Marie ZYLAWSKI, 42.85%



    Jean-Marie ZYLAWSKI

    42.85 %

    75 votes

  • Clément DEFROIDMONT, 41.14%



    Clément DEFROIDMONT

    41.14 %

    72 votes

  • Pascal MONIER, 38.85%



    Pascal MONIER

    38.85 %

    68 votes

  • Violaine DUPLAY, 37.71%



    Violaine DUPLAY

    37.71 %

    66 votes

  • Maxime ERNESTI, 37.14%



    Maxime ERNESTI

    37.14 %

    65 votes

  • Françoise YANS, 32.57%



    Françoise YANS

    32.57 %

    57 votes

  • Thérèse QUÉNON, 4%



    Thérèse QUÉNON

    4 %

    7 votes

Source : Ministère de l'intérieur

Détails de la participation

  • 325 habitants
  • 229 inscrits
  • Votants177 inscrits 77.29%
  • Abstentionnistes52 inscrits 22.71%
  • Votes blancs0 inscrits 0%

Article à la une des élections

VIDEO. 118 maires épinglés par la Cour des comptes ont été réélus

L'actualité locale sur les élections

L'actualité nationale sur les élections

Choix de la rédaction

Dimont : le contexte politique des élections municipales

Le conseil municipal des communes françaises sera renouvelé lors des élections des 15 mars et 22 mars 2020. Vous habitez dans une commune de moins de 1 000 habitants : vous pourrez donc choisir un ou plusieurs candidats et non une liste !

Quels candidats sont dans la course aux Municipales 2020 pour Dimont ?

Lors du premier tour des élections municipales 2020, les électeurs auront le choix entre les candidats qui suivent. Chantal Alvarez a fait savoir qu'elle se portait candidate. En lice également pour les prochaines élections, Matthieu Cassez, Vincent Couret, Jean-Louis Defer, Clément Defroidmont, Frédéric Dieu, Marie-France Duplat, Violaine Duplay, Maxime Ernesti, Louis Galeotti, Alexandre Gallepe, Clément Harlet, Ludovic Lebrun, Claude Legrand, Eric Leprohon, Aldo Lococciolo, Laurent Melet, Pascal Monier, Thérèse Quénon, Francine Williot, Françoise Yans et Jean-Marie Zylawski.

Rappel des règles de fonctionnement : il est possible d'être élu à l'issue du premier tour dans le cas où le candidat a atteint la majorité absolue, et s'il a collecté au minimum le quart des voix des résidents inscrits sur les listes électorales. Pour être élu au second tour et accéder à l'un des 11 sièges à pourvoir, le candidat devra avoir obtenu une majorité relative.

Municipales 2020 : quels sont les enjeux à Dimont ?

Les 15 et 22 mars 2020, les élections municipales 2020 auront lieu ! C'est le moment pour la ville de Dimont de constituer un nouveau conseil municipal. Pour rappel, diverses conditions doivent être remplies pour prendre part à ce vote. En plus d'être majeur et inscrit sur les listes électorales, on doit être français ou membre de l'UE et habiter ou payer ses impôts dans la municipalité du vote.

Qui sortait gagnant en 2014 ? Bilan des précédentes élections municipales

C'est un scrutin plurinominal avec panachage qui régit les municipales, pour les communes de moins de 1000 habitants seulement. Dans ces municipalités, les électeurs peuvent voter pour plusieurs membres à la fois et peuvent élire des candidats de deux listes différentes.
11 sièges du conseil municipal ont été remportés dès le soir du premier tour le 23 mars 2014 dans la ville de Dimont. Emile Couret, Ghislain Harlet, Jean-Jacques Blanchard, Jean-Marie Lebrun mais aussi Sylvie Quaeybeur et Eric Leprohon avaient épaulé Odile Piette et Benoit Wieczorkowski. Ces derniers avaient accepté, de la part des Dimontois, le devoir d'administrer la commune.
Aux dernières élections, 162 personnes ont donné leur avis, pour 229 inscrits : on dénombre ainsi d'assez nombreux votants. En comparaison, en 2008, le taux de participation aux Municipales a pu afficher 65,22 % : une forte hausse s'est donc fait ressentir.

D'autres scrutins ont-ils traduit la même tendance ?

On relève plusieurs votes depuis les élections municipales, sachant que les élections présidentielles se sont tenues en 2017. Si on étudie le résultat du premier tour des précédentes élections présidentielles à Dimont, le constat qui en ressort indique que les résultats étaient différents de ceux répertoriés au niveau national.
20,54 % : c'est le score du premier tour de François Fillon (Les Républicains), derrière Marine Le Pen (Front national) d'une part, et Jean-Luc Mélenchon (La France insoumise) d'autre part, qui ont emporté respectivement 26,49 % et 22,16 % des suffrages. Les résidents de Dimont ont finalement choisi Emmanuel Macron au second tour (55,35 %). Alors que la participation des habitants de Dimont au second tour était de 86,18 % en 2012, elle était de 81,28 %, soit 178 habitants, lors de la dernière élection présidentielle. Ceci dénote une baisse différente de l'évolution notée dans le pays entre les deux mêmes années.
Lors des Européennes de 2019, Prenez le Pouvoir (liste soutenue par Marine Le Pen) a obtenu 27,83 % des voix tandis que Renaissance (soutenue par La République en Marche) a emporté 26,09 % des voix.

Quelques informations sur Dimont

Qu'en est-il des objectifs socio-économiques dans la municipalité de Dimont ? Les municipales, qui se dérouleront les 15 et 22 mars, sont une très bonne occasion pour étudier le sujet.

Qui sont les habitants de Dimont ?

Dimont se situe dans le Nord. 314 individus résident dans ce petit village. Le rassemblement de la Communauté de Communes Coeur de l'Avesnois a permis de lier des villes comme Sémeries, Dourlers ou bien Haut-Lieu à ce hameau. Les résidents sont peu âgés : la majorité des Dimontois a entre 25 et 54 ans même si 20,90 % des résidents ont entre 55 et 64 ans. Les immigrés se révèlent peu présents dans la ville de Dimont où ils représentent 2,23 % de la population.

Dimont : les résidents profitent-ils d'un niveau de vie confortable ?

Le taux d'emploi des habitants de Dimont est visible dans les statistiques qui suivent. On observe la prépondérance des catégories socioprofessionnelles suivantes : 58,33 % des Dimontois actifs sont des ouvriers et employés. Dans l'ensemble, 50,96 % de la population travaillent, soit environ 160 personnes. Plus de 11 % des habitants dimontois en âge de travailler sont au chômage. Les femmes constituent plus de la moitié des chômeurs.
En France, le revenu moyen des ménages était de 20 000 € en 2014. Les Dimontois ont pour leur part déclaré un revenu médian de 20 869 € en 2016. Le niveau de vie à Dimont est ainsi similaire à la moyenne nationale.
Si le niveau de vie dans une commune ne se résume pas à son marché immobilier, ce dernier en reste, toutefois, un excellent indicateur. Concernant le marché locatif dimontois, les plus cotées sont les maisons non HLM de 5 pièces qui correspondent à 5 % de la demande, ainsi que les maisons non HLM de 6 pièces à hauteur de plus de 3 %. Environ 25 % des Dimontois sont propriétaires d'une maison de 5 pièces tandis qu'ils sont 35 % à avoir investi dans une maison de 6 pièces.

Et pour ce qui est de la qualité de vie à Dimont ?

Dimont est une ville où les infrastructures manquent un peu. On recense 55 enfants de 0 à 15 ans, soit un assez grand nombre de familles (par rapport au nombre total d'habitants) dans la commune.
Soyez prudent pour ce qui est de la qualité de l'air ou de l'eau : il s'agit d'indices de la pollution ambiante. Sur le plan microbiologique et physico-chimique, la qualité de l'eau est à 100 % conforme sur ces deux plans.

La date du second tour des élections municipales a été fixée au 28 juin 2020, date à laquelle les électeurs des communes qui ne possèdent pas encore de conseil municipal sont amenés à voter. Contrairement aux communes de plus de 1 000 habitants, les citoyens ne votent ici pas pour une liste, mais pour un ou plusieurs candidats qui auront obligatoirement procédé au dépôt de leur candidature.

À Dimont, qui sont les candidats pour les élections municipales 2020 ?

Afin d'être élu au conseil municipal, un candidat doit emporter une certaine quantité de suffrages : au moins 50 % des voix et plus de 25 % des votes des inscrits. Au second tour, les élus avec les meilleurs scores occuperont les sièges disponibles au conseil. Lors du second tour des Municipales 2020, les électeurs auront le choix entre les candidats suivants. Clément Defroidmont est en lice à nouveau. Frédéric Dieu, Violaine Duplay, Maxime Ernesti, Louis Galeotti, Alexandre Gallepe, Claude Legrand, Aldo Lococciolo, Pascal Monier, Thérèse Quénon, Françoise Yans et Jean-Marie Zylawski ont aussi été retenus comme candidats.