← Tous les résultats Municipales

Résultats des élections municipales : Vievy-le-Rayé

Résumé du premier tour

Les élections municipales se sont déroulées le 15 mars 2020 à Vievy-le-Rayé. Lors du 1er tour des élections municipales, 53,32 % des citoyens ont voté. En 2014, ils étaient 73,09 %. On observe donc une baisse de -19,77 points. Le taux de participation dans le département du Loir-et-Cher a baissé en comparaison avec la dernière élection : 72,39 % contre 56,04 % cette année.

Comment un candidat peut-il avoir sa place au conseil municipal ? En obtenant plus de la moitié des votes exprimés et 25 % des suffrages des inscrits.

Vievy-le-Rayé : quels sont les résultats du premier tour des élections municipales 2020 ?

La totalité des 11 sièges du conseil a donc déjà été attribuée dès le 1er tour des élections municipales 2020 à Vievy-le-Rayé (41). Scores du premier tour des élections municipales : Cyril Poignard s'impose avec 92,82 % des voix. On dénombre 91,86 % des électeurs arrêtant leur choix sur Anne-Marie Bouttier-Bataillon. Avec 91,38 % des votes en leur faveur, Bruno Cadoret et Sophie Dinh sont en troisième position du palmarès. Au conseil municipal, on retrouve aussi les candidats ayant emporté un score élevé, comme Victor Gousseau (90,90 %), Benoît Tardif (90,43 %), Isabelle Granger (89,95 %), Maurice Cocheteau (88,99 %), Hélène Odeau (88,51 %), Jacques Bouvier (85,16 %) et Nelly Lacroûte (85,16 %).

Parmi les citoyens de ce hameau, 0,46 % ont choisi le vote blanc. Certains bulletins - 3,23 % précisément - étaient, de plus, nuls.

Après l'élection des nouveaux membres du conseil municipal arrive celle du maire. Élu parmi les conseillers municipaux, il en fait également partie.

Résultats du premier tour - Vievy-le-Rayé

Abstention : 46.68% Participation : 53.32%

Résultats détaillés du tour 1

  • Cyril POIGNARD, 92.82%



    Cyril POIGNARD

    92.82 %

    194 votes

  • Anne-Marie BOUTTIER-BATAILLON, 91.86%



    Anne-Marie BOUTTIER-BATAILLON

    91.86 %

    192 votes

  • Bruno CADORET, 91.38%



    Bruno CADORET

    91.38 %

    191 votes

  • Sophie DINH, 91.38%



    Sophie DINH

    91.38 %

    191 votes

  • Victor GOUSSEAU, 90.9%



    Victor GOUSSEAU

    90.9 %

    190 votes

  • Benoît TARDIF, 90.43%



    Benoît TARDIF

    90.43 %

    189 votes

  • Isabelle GRANGER, 89.95%



    Isabelle GRANGER

    89.95 %

    188 votes

  • Maurice COCHETEAU, 88.99%



    Maurice COCHETEAU

    88.99 %

    186 votes

  • Hélène ODEAU, 88.51%



    Hélène ODEAU

    88.51 %

    185 votes

  • Jacques BOUVIER, 85.16%



    Jacques BOUVIER

    85.16 %

    178 votes

  • Nelly LACROÛTE, 85.16%



    Nelly LACROÛTE

    85.16 %

    178 votes

Source : Ministère de l'intérieur

Détails de la participation

  • 487 habitants
  • 407 inscrits
  • Votants217 inscrits 53.32%
  • Abstentionnistes190 inscrits 46.68%
  • Votes blancs1 inscrits 0.46%

Article à la une des élections

Gérald Darmanin démissionne du Conseil régional des Hauts-de-France et annoncera bientôt sa décision pour Tourcoing, ville dont il est maire

L'actualité locale sur les élections

L'actualité nationale sur les élections

Choix de la rédaction

Vievy-le-Rayé : le contexte politique des élections municipales

Pour le renouvellement de leurs conseillers municipaux, les communes françaises sont invitées à organiser des élections les 15 et 22 mars 2020. Pour les communes ne dépassant pas 1 000 habitants, les citoyens doivent choisir directement leurs candidats parmi ceux ayant déposé leur candidature, le principe de la liste ne s'appliquant pas dans ces villes.

Municipales : le cru 2020 à Vievy-Le-Rayé

Lors du premier tour des Municipales 2020, les électeurs pourront choisir entre les candidats qui suivent. La mairie de Vievy-Le-Rayé, tenue par Jacques Bouvier, voit son maire candidater à sa réélection. De plus, Anne-Marie Bouttier-Bataillon a bien déposé sa candidature à la mairie. Les élections municipales de 2014 où elle s'était aussi présentée lui avaient permis l'obtention d'un siège au conseil municipal. Bruno Cadoret, Maurice Cocheteau, Sophie Dinh, Victor Gousseau, Isabelle Granger, Nelly Lacroûte, Hélène Odeau, Cyril Poignard et Benoît Tardif ont aussi déclaré leur candidature.

Petit rappel des règles des municipales. Pour être élus dès le premier tour, les candidats doivent réunir deux critères : atteindre une majorité absolue et récolter les voix d'au minimum un quart des administrés inscrits sur les listes électorales. Si un second tour est nécessaire, il faut recevoir une majorité relative pour être élu et remporter alors l'un des 11 sièges à pourvoir.

Municipales 2020 : quels sont les enjeux à Vievy-le-Rayé ?

Dans le cadre des élections municipales 2020, le conseil municipal sera désigné, les 15 et 22 mars 2020, par les citoyens de la commune de Vievy-le-Rayé. Sont conviés à cette élection les Français ou les membres d'un pays de l'UE, qui sont majeurs, qui sont inscrits sur les listes électorales françaises et qui paient leurs impôts ou résident dans la municipalité dont il est question. Si vous remplissez ces conditions, vous êtes invité à voter.

Mise en contexte de ces Municipales : zoom sur 2014

Lors des élections municipales, les communes de moins de 1000 habitants votent au scrutin plurinominal avec panachage. Par conséquent, les électeurs peuvent voter pour plusieurs candidats à la fois et choisir des membres de deux listes différentes.
Dès le soir du premier tour, le 23 mars 2014, ont été élus 11 membres du conseil municipal de la commune de Vievy-le-Rayé. Les Vieuviquois ont donc chargé Sylvie Pontonnier et Eric Fouquet de les administrer, aux côtés de Nelly Lacroute, Isabelle Granger, Claude Raguideau, Hélène Odeau mais aussi Anne-Marie Bouttier-Bataillon et Cyril Poignard​.
Retour sur le taux de participation : il a été enregistré que d'assez nombreux électeurs s'étaient déplacés aux bureaux de vote pour y glisser un bulletin. Effectivement, 315 voix ont été comptées sur un total de 431 inscrits.

La même tendance s'est-elle distinguée pendant les précédents scrutins ?

Depuis les dernières élections municipales, il y a eu plusieurs élections. Entre-temps, les Présidentielles ont eu lieu en 2017. À Vievy-le-Rayé, les votes déclarés au premier tour des Présidentielles de 2017 se sont révélés être différents de ce qui a été enregistré dans toute la France.
Marine Le Pen (Front national) ainsi que François Fillon (Républicains) se sont bien positionnés au premier tour : 29,48 % des votes pour l'un, 25,14 % pour l'autre. Emmanuel Macron s'est placé derrière avec 16,47 % des suffrages. Les résidents de Vievy-le-Rayé ont enfin choisi de voter en faveur d'Emmanuel Macron (55,63 % au deuxième tour). Au second tour, il y a eu 344 votants, ce qui constitue 81,13 % des habitants de Vievy-le-Rayé. En 2012, ils étaient 84,72 % à se déplacer, soit une tendance différente de celle constatée dans le pays (-5,8 points).
Prenez le Pouvoir (liste soutenue par Marine Le Pen) avait obtenu 34,68 % des voix lors des élections européennes de 2019. Cependant, la liste La République en Marche avec Renaissance a marqué des points avec 13,96 % des votes.

Vievy-le-Rayé : les informations clefs

Les élections municipales apportent un aperçu de la situation socio-économique à Vievy-le-Rayé. Ce sont les 15 et 22 mars 2020 que les résidents devront aller voter.

Quelles sont les grandes spécificités des habitants de Vievy-le-Rayé ?

453, c'est le nombre d'habitants qui demeurent sur Vievy-le-Rayé. C'est une commune du Loir-et-Cher. À l'aide de la Communauté de Communes Beauce Val de Loire, qui offre une continuité entre les villes voisines, Vievy-le-Rayé communique aisément avec Oucques La Nouvelle, Josnes ou bien Concriers. Si 26,82 % des Vieuviquois ont entre 55 et 64 ans, la population est peu âgée (la majorité a entre 25 et 54 ans). Les immigrés se révèlent peu nombreux parmi la population vivant dans la ville de Vievy-le-Rayé (1,10 % des résidents).

Activité, logement, revenus... Comment vivent les habitants de Vievy-le-Rayé ?

Les données de l'emploi sont un excellent indicateur du niveau de vie des résidents de Vievy-le-Rayé. 47,90 %, c'est le taux des travailleurs à Vievy-le-Rayé. Plus de 215 Vieuviquois travaillent, parmi lesquels 73,33 % en tant qu'ouvriers et employés. Si environ 10 % de la population active reste au chômage, plus de la moitié sont des femmes.
Globalement, le niveau de vie des Vieuviquois est similaire à la moyenne de la France. En 2014, le revenu médian était d'environ 20 000 €. À Vievy-le-Rayé, il s'élevait à 19 651 € par an sur l'année 2016.
Concernant le marché immobilier, les chiffres qui suivent en sont un bon marqueur. Les locations sont de moins de 2 % pour les maisons non HLM de 3 pièces et de moins de 2 % pour les maisons non HLM de 6 pièces sur le marché vieuviquois. Environ 22 % des Vieuviquois sont propriétaires d'une maison de 6 pièces alors qu'ils s'avèrent un peu moins du quart à avoir investi dans une maison de 5 pièces.

Quelle est la qualité de vie à Vievy-le-Rayé ?

Les infrastructures (hôpitaux, gares, écoles...) à Vievy-le-Rayé manquent un peu. Par rapport au nombre total d'habitants, on y dénombre peu de familles (67 enfants âgés de 0 à 15 ans), qui peuplent la commune.
La qualité de vie dans une ville est entre autres liée à pollution environnante. Que savons-nous sur la qualité de l'eau ? On peut affirmer qu'elle est à 100 % conforme d'après L'observatoire national de l'eau. Et cela au niveau microbiologique ​comme physico-chimique ​.