Résumé de l'élection

Les résidents de Pleure sont allés voter le 15 mars 2020 pour les élections municipales. Avec un taux de participation de 45,56 %, on note que les électeurs se sont peu rendus aux urnes. Une faible mobilisation qui pourrait trouver ses racines dans l'épidémie actuelle de coronavirus. Le taux de participation dans le département du Jura a baissé en comparaison avec le dernier scrutin : 77,59 % contre 65,18 % cette année.

Pour obtenir le statut de conseiller municipal, un candidat doit obtenir les résultats suivants : plus de la moitié des votes et au moins le quart des voix des inscrits.

Quels candidats sont en tête au premier tour des élections municipales 2020 à Pleure ?

À Pleure (39), l'ensemble des 11 sièges à pourvoir a donc déjà été attribué dès le 1er tour des municipales 2020. La ville a vu Olivier Macaux ressortir victorieux du premier tour des élections municipales avec 95,54 % des suffrages. On remarque que 94,90 % des votants soutiennent Jacques Langel. Avec un score de 94,26 %, on trouve Raphaële Marron en troisième place du classement des candidats au premier tour. Ce tour a valorisé quelques candidats, notamment Élodie Lamard (92,99 %), Aurélien Trossat (92,99 %), Alain Naegellen (91,71 %), Alexandre Crot (90,44 %), Karine Bardoux (88,53 %), Bernard Royer (84,71 %), Emmanuel Toinard (84,07 %) et Nicolas Baudet (82,80 %).

Après l'élection des nouveaux membres du conseil municipal vient celle du maire. Élu parmi les conseillers municipaux, il en fait aussi partie.

Résultats Pleure

Abstention : 54.44% Participation : 45.56%

Résultats détaillés du tour 1

  • 1, Olivier MACAUX, , 95.54%, 150 votes

    Élu·e



    Olivier MACAUX

    95.54 %

    150 votes

  • 2, Jacques LANGEL, , 94.9%, 149 votes

    Élu·e



    Jacques LANGEL

    94.9 %

    149 votes

  • 3, Raphaële MARRON, , 94.26%, 148 votes

    Élu·e



    Raphaële MARRON

    94.26 %

    148 votes

  • 4, Élodie LAMARD, , 92.99%, 146 votes

    Élu·e



    Élodie LAMARD

    92.99 %

    146 votes

  • 5, Aurélien TROSSAT, , 92.99%, 146 votes

    Élu·e



    Aurélien TROSSAT

    92.99 %

    146 votes

  • 6, Alain NAEGELLEN, , 91.71%, 144 votes

    Élu·e



    Alain NAEGELLEN

    91.71 %

    144 votes

  • 7, Alexandre CROT, , 90.44%, 142 votes

    Élu·e



    Alexandre CROT

    90.44 %

    142 votes

  • 8, Karine BARDOUX, , 88.53%, 139 votes

    Élu·e



    Karine BARDOUX

    88.53 %

    139 votes

  • 9, Bernard ROYER, , 84.71%, 133 votes

    Élu·e



    Bernard ROYER

    84.71 %

    133 votes

  • 10, Emmanuel TOINARD, , 84.07%, 132 votes

    Élu·e



    Emmanuel TOINARD

    84.07 %

    132 votes

  • 11, Nicolas BAUDET, , 82.8%, 130 votes

    Élu·e



    Nicolas BAUDET

    82.8 %

    130 votes

Source : Ministère de l'intérieur

Détails de la participation

  • 437 habitants
  • 349 inscrits
  • Votants159 inscrits 45.56%
  • Abstentionnistes190 inscrits 54.44%
  • Votes blancs0 inscrits 0%

Municipales : 4 abstentionnistes sur 10 ne se sont pas rendus aux urnes à cause du coronavirus

39% des abstentionnistes de ce premier tour des élections municipales ne se sont pas rendus aux urnes en raison de l'épidémie de coronavirus, selon un sondage Ipsos-Sopra Steria pour Radio France, France Télévisions et les chaînes parlementaires publié ce dimanche soir.

Actualités locales sur les élections

L'actualité nationale sur les élections

Le contexte politique dans Pleure

Les 15 et 22 mars 2020 se tiendront les prochaines élections pour que les communes françaises renouvellent leur conseil municipal. Les candidats seront ici élus directement par les citoyens le jour du suffrage, contrairement aux communes de plus de 1 000 habitants où une liste est nécessaire pour se présenter.

Les élections municipales 2020 approchant, quels sont les candidats à se présenter à Pleure ?

Lors du premier tour des élections municipales 2020, vous pourrez choisir entre les candidats suivants. Les élections pour la mairie de Pleure joueront, éventuellement, en faveur d'Alexandre Crot, maire en fonction, qui désire se maintenir à son poste actuel. Karine Bardoux a également déposé sa candidature. Cette dernière s'était présentée aux municipales 2014 et avait ainsi emporté un siège au conseil municipal. Se rajoutent aussi les candidatures de Nicolas Baudet, Élodie Lamard, Jacques Langel, Olivier Macaux, Raphaële Marron, Alain Naegellen, Bernard Royer, Emmanuel Toinard et Aurélien Trossat.
Rappel : les candidats se retrouvent élus au premier tour s'ils remportent la majorité absolue, mais sous réserve que plus du quart des citoyens inscrits sur les listes aient voté en leur faveur. Quant au second tour, si celui-ci a lieu, les candidats devront obtenir une majorité relative pour pouvoir être élus et prétendre à l'un des 11 sièges à pourvoir.

Municipales 2020 : quels sont les enjeux à Pleure ?

Ce sont les 15 et 22 mars 2020 que les citoyens de Pleure voteront pour les élections municipales 2020 et, donc, pour élire leur nouveau conseil municipal. Quels critères doit-on remplir pour voter à ces élections ? Il convient d'avoir plus de 18 ans, habiter ou payer ses impôts dans la municipalité, être inscrit sur les listes électorales et être français ou ressortissant de l'UE.

Qui sortait gagnant en 2014 ? Retour sur les précédentes Municipales

Vous résidez dans une ville de moins de 1000 habitants ? Pour ces municipales, vous aurez la possibilité de voter pour plusieurs candidats à la fois, et également de choisir des membres de deux listes différentes. Il s'agit donc d'un scrutin plurinominal avec panachage.
À Pleure, 11 sièges du conseil municipal ont été remportés pendant les élections du 23 mars 2014, dès le soir du premier tour. Les Pleurois avaient profité de cette élection pour charger Monique Garcel, René Bornier et Olivier Macaux de les diriger. Ces derniers étaient épaulés par Karine Bardoux, Bernard Royer, Séverin Panigot, Nicolas Baudet mais aussi Catherine Morel et Alexandre Crot.
Retour sur la participation : il a été enregistré que peu d'électeurs s'étaient rendus aux urnes afin d'y déposer un bulletin. Effectivement, seuls 137 votes ont été dénombrés sur un total de 328 inscrits. Une forte baisse peut ainsi être observée, en comparaison avec les dernières élections municipales de 2008 où le taux de participation avait atteint 79,53 %.

Les précédents suffrages révélaient-ils les mêmes scores ?

Il n'y a pas eu de vote depuis les Présidentielles de 2017, mais plusieurs scrutins se sont déroulés depuis les précédentes élections municipales. Par rapport aux résultats à l'échelle de la France, les voix des habitants de Pleure étaient différentes de celles du reste des citoyens français au moment du premier tour des dernières élections présidentielles.
En comparant les scores du premier tour, on observe 39,41 % des suffrages en faveur de Marine Le Pen (Front national), 18,22 % pour Jean-Luc Mélenchon (La France insoumise) et, derrière, 15,61 % pour François Fillon (Les Républicains). Les scores du second tour ont plébiscité Marine Le Pen : 53,04 % au vote de la part des résidents de Pleure. Alors que la participation des habitants de Pleure au second tour était de 78,88 % en 2012, elle était de 81,4 %, soit 280 résidents, lors de la dernière élection présidentielle. Ceci dénote une hausse différente de la tendance notée dans le pays entre les deux mêmes années.
Lors des élections européennes 2019, la liste Renaissance (soutenue par La République en Marche) (12,64 % des voix) se place après Prenez le Pouvoir (liste soutenue par Marine Le Pen) (40,11 %).

Pleure : les informations clefs

Les 15 et 22 mars 2020, il s'agira, pour les habitants de Pleure, de désigner leur conseil municipal afin de traiter des majeurs enjeux socio-économiques (mobilité, écologie, accès aux soins...) inhérents à la municipalité.

Quelles sont les caractéristiques des habitants de la ville de Pleure ?

En termes de population, Pleure, un hameau du Jura, compte 429 habitants. On notera qu'aux côtés de ce hameau, Tassenières, Chêne-Bernard ou également Saint-Loup comptent parmi les communes qui composent la Communauté de Communes de la Plaine Jurassienne. Les Pleurois sont en général peu âgés (la majorité de la population a entre 25 et 54 ans et 22,73 % ont entre 55 et 64 ans). À Pleure, les données officielles font état d'un pourcentage de l'immigration peu significatif, à hauteur de 2,36 % de la population.

Un aperçu du niveau de vie des résidents de Pleure

Voici des chiffres clés pour connaître l'état de l'emploi dans Pleure. On observe la prédominance des catégories socioprofessionnelles suivantes : 66,67 % des Pleurois en activité sont des employés et professions intermédiaires. Globalement, 42,45 % de la population ont une activité professionnelle, soit près de 175 individus. 8 % de la population pleuroise déclarent toucher le chômage. Au sein de ces bénéficiaires, plus de la moitié sont des hommes.
En 2014, le revenu fiscal médian atteint 20 000 € en France. Il était de 20 246 € à Pleure en 2016. Les revenus des Pleurois sont similaires à la moyenne nationale.
Le niveau de vie d'une commune s'estime aussi en regard du type de bien le plus occupé et du statut d'occupation le plus présent. Environ 4 % des locataires pleurois vivent dans une maison non HLM de 4 pièces et environ 3 % dans un appartement non HLM de 4 pièces. Lorsqu'il s'agit de l'achat d'un logement, les propriétaires sont attirés par les maisons de 4 pièces à environ 25 % quand un peu plus du tiers choisit des maisons de 5 pièces.

Pleure : y vit-on bien ?

Dans la ville de Pleure, les équipements (hôpitaux, gares, écoles...) manquent un peu. La commune compte ​77 enfants âgés de ​0 à 15 ans, il y a donc un assez grand nombre de familles (par rapport au nombre total d'habitants).
Vous avez certainement à coeur de savoir si votre ville est polluée. Avec L'observatoire national de l'eau, on peut constater que la qualité de l'eau est conforme à 100 %, tant sur le plan microbiologique ​que physico-chimique​.