← Tous les résultats Municipales

Résultats des élections municipales : Chemillé-sur-Indrois

Résumé du premier tour

Les habitants de Chemillé-sur-Indrois ont fait le déplacement le 15 mars 2020 pour voter lors des municipales. 65,65 % des électeurs se sont exprimés au 1er tour des élections municipales, contre 71,50 % en 2014. On observe de ce fait une baisse de -5,85 points du taux de participation. La participation engendrée par cette élection à l'échelle départementale (Indre-et-Loire), de 53,91 %, a baissé en comparaison avec celle déclarée au scrutin précédent (71,23 %).

Si un candidat parvient à réunir au moins la moitié des votes et plus du quart des inscrits, un siège au conseil municipal l'attend.

Résultats du 1er tour des élections municipales 2020 : qui est en tête à Chemillé-sur-Indrois ?

À Chemillé-sur-Indrois (37), les 11 sièges du conseil ont donc déjà été attribués dès le 1er tour des élections municipales 2020. C'est Etienne Arnould qui, fort de 96,59 % des suffrages, est en première position, lors du 1er tour des municipales. Ingrid Ledoux a pu miser sur l'appui de 93,87 % des votants. Le dépouillement des suffrages suggère que la troisième position du podium est occupée par Alison Clément et Nicolas Duguet qui ont récolté 93,19 % des voix en leur faveur. Rose Manset (92,51 %), Julien Feugier (88,43 %), Claudine Fremont (88,43 %), Joël Varvoux (86,39 %), Daniel Alibrand (85,03 %), Anne Chameret (80,95 %) et Claude Donay (76,87 %) se sont assuré une place au conseil municipal du fait de leur score élevé.

Il faut aussi noter que ce petit village a relevé 2,65 % de votes blancs.

Suite à l'élection des conseillers municipaux, ces derniers sont invités à élire le prochain maire parmi eux.

Résultats du premier tour - Chemillé-sur-Indrois

Abstention : 34.35% Participation : 65.65%

Résultats détaillés du tour 1

  • Etienne ARNOULD, 96.59%



    Etienne ARNOULD

    96.59 %

    142 votes

  • Ingrid LEDOUX, 93.87%



    Ingrid LEDOUX

    93.87 %

    138 votes

  • Alison CLÉMENT, 93.19%



    Alison CLÉMENT

    93.19 %

    137 votes

  • Nicolas DUGUET, 93.19%



    Nicolas DUGUET

    93.19 %

    137 votes

  • Rose MANSET, 92.51%



    Rose MANSET

    92.51 %

    136 votes

  • Julien FEUGIER, 88.43%



    Julien FEUGIER

    88.43 %

    130 votes

  • Claudine FREMONT, 88.43%



    Claudine FREMONT

    88.43 %

    130 votes

  • Joël VARVOUX, 86.39%



    Joël VARVOUX

    86.39 %

    127 votes

  • Daniel ALIBRAND, 85.03%



    Daniel ALIBRAND

    85.03 %

    125 votes

  • Anne CHAMERET, 80.95%



    Anne CHAMERET

    80.95 %

    119 votes

  • Claude DONAY, 76.87%



    Claude DONAY

    76.87 %

    113 votes

Source : Ministère de l'intérieur

Résultats affichés : 5 premiers

Détails de la participation

  • 221 habitants
  • 230 inscrits
  • Votants151 inscrits 65.65%
  • Abstentionnistes79 inscrits 34.35%
  • Votes blancs4 inscrits 2.65%

Article à la une des élections

Covid-19 : Jean-Luc Mélenchon tient un meeting en réalité virtuelle samedi soir

L'actualité locale sur les élections

L'actualité nationale sur les élections

Chemillé-sur-Indrois : le contexte politique des élections municipales

Les 15 mars et 22 mars 2020, les communes françaises doivent organiser des élections afin de renouveler leur conseil municipal. Vous vivez dans une commune de moins de 1 000 habitants : vous pourrez donc élire un ou plusieurs candidats et non une liste !

Voici les candidats attendus à Chemillé-Sur-Indrois pour les élections municipales 2020

Lors du premier tour des élections municipales 2020, les citoyens pourront choisir entre les candidats suivants. Daniel Alibrand se présente. Depuis les municipales 2014, il siège déjà au conseil municipal. Etienne Arnould, Anne Chameret, Alison Clément, Claude Donay, Nicolas Duguet, Julien Feugier, Claudine Fremont, Ingrid Ledoux, Rose Manset et Joël Varvoux finalisent la liste des candidats officiels.

Atteindre la majorité absolue dès le premier tour n'est pas suffisant pour être élu, il faut également que le candidat bénéficie de plus d'un quart des voix des habitants inscrits sur les listes électorales. S'il y a un second tour, une majorité relative devra être remportée pour que le candidat soit élu et puisse accéder à l'un des 11 sièges à pourvoir.

Municipales 2020 : quels sont les enjeux à Chemillé-sur-Indrois ?

La ville de Chemillé-sur-Indrois choisira un nouveau conseil municipal à l'occasion des élections municipales 2020, qui se tiendront les 15 et 22 mars 2020. Si vous êtes français ou membre de l'Union européenne, que vous êtes majeur, inscrit sur les listes électorales françaises, et que vous résidez ou payez vos impôts dans la municipalité, vous êtes invité à vous rendre au bureau de vote.

Les élections municipales à venir se différencieront-elles de celles de 2014 ?

C'est un scrutin plurinominal avec panachage qui s'applique, lors de ces municipales, aux communes de moins de 1000 habitants. Cela signifie que les électeurs désignent plusieurs membres à la fois et peuvent également voter pour des candidats de deux listes différentes.
Au jour du 23 mars 2014, les élections ont permis à 11 membres de s'installer au conseil municipal de Chemillé-sur-Indrois, dès le soir du premier tour. Anne Chameret, Lise Davau, Daniel Alibrand, Etienne Arnould et Henry Fremont avaient pour mission d'administrer les habitants de la commune. Ils étaient épaulés par Joël Varvoux, Claude Donay, Jean-Paul Meunier, Franck Denfer mais aussi Françoise Pommé et Philippe Chottin.
Les bureaux de vote ont recueilli d'assez nombreuses voix (153, par rapport à un total de 214 inscrits). Une forte baisse s'est fait sentir, en comparaison avec la participation de 76,26 % des élections municipales, en 2008.

Les précédents scrutins ont-ils dévoilé la même tendance ?

Plusieurs élections se sont déroulées après les élections municipales, mais il n'y a pas eu de Présidentielles depuis 2017. À Chemillé-sur-Indrois, les électeurs de la ville ont voté au premier tour des élections présidentielles, en 2017, et leur choix a été différent de ce qui a été enregistré à l'échelle nationale.
Avec 34,44 % et 22,78 % des suffrages, François Fillon (Républicains) d'une part, et Emmanuel Macron (En marche !) d'autre part se sont distingués au premier tour, creusant l'écart avec Jean-Luc Mélenchon (La France insoumise) derrière avec 16,67 % des votes. Avec 69,57 % des suffrages, Emmanuel Macron s'est démarqué durant le deuxième tour à Chemillé-sur-Indrois. En 2012, 86,27 % des résidents de Chemillé-sur-Indrois avaient pris part au second tour des élections présidentielles, contre 181 en 2017 (soit 80,09 %). Au niveau de la France en 2012, on observait une diminution de -5,8 points entre ces deux années, soit une évolution assez similaire.
Les scores des Européennes de 2019 ont favorisé Prenez le Pouvoir (liste soutenue par Marine Le Pen) (17,61 %), ainsi qu'en particulier Renaissance (soutenue par La République en Marche) (32,39 %).

Quelques informations sur Chemillé-sur-Indrois

Mobilité, écologie, sécurité et accès aux soins sont les principaux enjeux socio-économiques à Chemillé-sur-Indrois pour les municipales qui auront lieu les 15 et 22 mars prochains.

Que sait-on des personnes résidant à Chemillé-sur-Indrois ?

Avec 222 résidents, Chemillé-sur-Indrois est un hameau d'Indre-et-Loire. Chemillé-sur-Indrois fait partie de la Communauté de Communes Loches Sud Touraine, qui est également constituée d'Azay-sur-Indre, Le Liège ou également Barrou. La population est peu âgée puisque la majorité des résidents a entre 25 et 54 ans. Cependant, 30 % des habitants ont entre 55 et 64 ans. Les immigrés sont peu nombreux parmi la population habitant dans la ville de Chemillé-sur-Indrois (1,75 % des résidents).

Quel est le niveau de vie dans la ville de Chemillé-sur-Indrois ?

Découvrez la situation du marché de l'emploi à Chemillé-sur-Indrois grâce aux chiffres qui suivent. 48,68 %, c'est le taux des travailleurs à Chemillé-sur-Indrois. Plus de 101 habitants de la commune travaillent, parmi lesquels 43,75 % en tant qu'artisans, commerçants, chefs d'entreprise et professions intermédiaires. Les allocations de chômage sont perçues par 8 % des résidents. Une majeure partie de ces bénéficiaires sont des hommes.
Si l'on souhaite comparer les chiffres, le niveau de vie à Chemillé-sur-Indrois s'avère similaire à celui de la France. Le revenu fiscal médian des habitants de la commune était de 19 410 € au cours de l'année 2016 tandis que le revenu fiscal médian français s'élevait à plus de 20 000 € en 2014.
Surfaces, types de biens, statuts d'habitation... Les données suivantes reflètent bien le niveau de vie des habitants de Chemillé-sur-Indrois. 6 % des locataires vivent dans une maison non HLM de 4 pièces et 5 % dans une maison non HLM de 5 pièces. Pour l'achat d'un bien, on peut constater que les maisons de 6 pièces intéressent environ 22 % des propriétaires quand un peu moins du quart préfère une maison de 4 pièces.

Et concernant la qualité de vie à Chemillé-sur-Indrois ?

Il y a une raison pour laquelle les stratégies urbaines se concentrent essentiellement sur les équipements de la ville : en satisfaisant les besoins des résidents, elles garantissent la qualité de vie dans leur commune. On peut remarquer qu'à Chemillé-sur-Indrois les infrastructures manquent un peu. Par rapport à son nombre total d'habitants, les familles sont peu nombreuses à y vivre, en effet le nombre d'enfants de 0 à 15 ans est de 31.
Pour votre bien-être et celui de vos proches, il est primordial de s'informer sur l'hypothétique pollution de votre lieu de résidence. Au niveau microbiologique et physico-chimique, la qualité de l'eau est à 100 % conforme sur ces deux plans.