← Tous les résultats Municipales

Résultats des élections municipales : Saint-Frion

Résumé du premier tour

À Saint-Frion et dans le reste du pays, les élections municipales se sont déroulées le 15 mars 2020. 65,50 % des électeurs se sont exprimés lors du 1er tour des municipales, par rapport à 88,89 % en 2014. On remarque donc une baisse de -23,39 points du taux de participation. Dans le département de la Creuse, la participation a baissé en comparaison avec le scrutin précédent (78,51 % contre 66,12 % cette année).

Afin qu'un candidat puisse accéder à un siège au conseil municipal, il se doit d'obtenir au moins la moitié des votes et plus du quart des suffrages des inscrits.

1er tour des élections municipales 2020 à Saint-Frion : quels sont les scores ?

Les 11 sièges du conseil municipal de Saint-Frion (23) ont donc déjà été attribués dès le premier tour des municipales 2020. Au 1er tour des élections municipales, c'est Raoul Chanseaud qui passe en première position grâce à 85,45 % des voix. Martine Costes reçoit les voix de 82,72 % des électeurs. En troisième place, c'est Christophe Pouchol-Blanchon qui a emporté 76,36 %. Le résultat assez élevé de plusieurs candidats, comme Cedric Delicque (74,54 %), Florence Legros (73,63 %), Pascal Cancalon (70,90 %), Jean-Pierre Leroudier (70,90 %), Pascal Saint-Cricq (70,90 %), Christian Arnaud (70 %), Jerome Arnaud (67,27 %) et Celine Carbonnet (62,72 %), leur a aussi assuré un siège au conseil municipal.

Celle ou celui qui occupera le rôle de maire sera choisi parmi les nouveaux membres du conseil municipal, mais aussi par ceux-ci.

Résultats du premier tour - Saint-Frion

Abstention : 34.5% Participation : 65.5%

Résultats détaillés du tour 1

  • Raoul CHANSEAUD, 85.45%



    Raoul CHANSEAUD

    85.45 %

    94 votes

  • Martine COSTES, 82.72%



    Martine COSTES

    82.72 %

    91 votes

  • Christophe POUCHOL-BLANCHON, 76.36%



    Christophe POUCHOL-BLANCHON

    76.36 %

    84 votes

  • Cedric DELICQUE, 74.54%



    Cedric DELICQUE

    74.54 %

    82 votes

  • Florence LEGROS, 73.63%



    Florence LEGROS

    73.63 %

    81 votes

  • Pascal CANCALON, 70.9%



    Pascal CANCALON

    70.9 %

    78 votes

  • Jean-Pierre LEROUDIER, 70.9%



    Jean-Pierre LEROUDIER

    70.9 %

    78 votes

  • Pascal SAINT-CRICQ, 70.9%



    Pascal SAINT-CRICQ

    70.9 %

    78 votes

  • Christian ARNAUD, 70%



    Christian ARNAUD

    70 %

    77 votes

  • Jerome ARNAUD, 67.27%



    Jerome ARNAUD

    67.27 %

    74 votes

  • Celine CARBONNET, 62.72%



    Celine CARBONNET

    62.72 %

    69 votes

  • Edouard LYNCH, 46.36%



    Edouard LYNCH

    46.36 %

    51 votes

Source : Ministère de l'intérieur

Détails de la participation

  • 226 habitants
  • 171 inscrits
  • Votants112 inscrits 65.5%
  • Abstentionnistes59 inscrits 34.5%
  • Votes blancs0 inscrits 0%

Article à la une des élections

Crise économique, réforme des retraites, municipales à Marseille... "le 8h30 franceinfo" avec Philippe Martinez et Éric Woerth

L'actualité locale sur les élections

L'actualité nationale sur les élections

Choix de la rédaction

Saint-Frion : le contexte politique des élections municipales

Les communes françaises doivent s'occuper du renouvellement de leurs conseillers municipaux dans le cadre des élections des 15 mars et 22 mars 2020. Si, pour les communes de plus de 1 000 habitants, le scrutin de liste est la règle, ce n'est pas le cas pour les villes moins peuplées, qui fonctionnent quant à elles sur le principe du scrutin plurinominal, un système qui donne la possibilité aux citoyens de sélectionner directement des candidats parmi tous ceux qui se sont enregistrés.

Qui se présente à Saint-Frion aux Municipales 2020 ?

Pour le premier tour des élections municipales 2020, les électeurs auront le choix entre les candidats qui suivent. Candidat à sa réélection, Christian Arnaud est le maire actuel de Saint-Frion. De la même manière, Jerome Arnaud a confirmé sa candidature. Vous pourrez également retrouver sur les bulletins de vote Pascal Cancalon, Celine Carbonnet, Raoul Chanseaud, Martine Costes, Cedric Delicque, Florence Legros, Jean-Pierre Leroudier, Edouard Lynch, Christophe Pouchol-Blanchon et Pascal Saint-Cricq.

Il est nécessaire de rappeler que les critères pour être élu au premier tour requièrent que le candidat remporte une majorité absolue et qu'au moins le quart des habitants inscrits sur les listes aient voté en sa faveur. Pour être élu dès le second tour, si celui-ci est de rigueur, le candidat devra atteindre une majorité relative. Ce dernier peut alors prétendre à l'un des 11 sièges à pourvoir.

Municipales 2020 : quels sont les enjeux à Saint-Frion ?

Les électeurs de Saint-Frion iront aux bureaux de vote, les 15 et 22 mars 2020, afin de désigner le nouveau conseil municipal, dans le cadre des élections municipales 2020. Pour information, plusieurs critères doivent être réunis pour prendre part à ce suffrage. Outre le fait d'être majeur et inscrit sur les listes électorales, il faut être français ou membre de l'UE et habiter ou s'acquitter de ses impôts dans la municipalité du vote.

Retour sur les dernières élections municipales (2014)

C'est un scrutin plurinominal avec panachage qui s'applique, lors de ces municipales, aux villes de moins de 1000 habitants. Cela veut dire que les électeurs choisissent plusieurs candidats en même temps et peuvent également voter pour des membres de deux listes différentes.
C'est dès le soir du premier tour, le 23 mars 2014, que les habitants de Saint-Frion avaient élu 11 membres du conseil municipal. Les habitants de la commune avaient profité de cette élection pour charger Christophe Pouchol-Blanchon et Jean-Pierre Leroudier de les diriger. Ceux-ci étaient assistés par Nathalie Rocher, Raoul Chanseaud, Florence Legros, Marie-Thérèse Picaud mais aussi Fabrice Couegnas et Pascal Saint-Cricq.
De nombreux votants ont glissé un bulletin dans l'urne : 150 d'entre eux ont fait le déplacement parmi les 180 inscrits, ce qui représente une forte hausse de la participation depuis 2008 (82,76 % aux précédentes élections municipales).

Observe-t-on la même tendance dans les scores de différents scrutins ?

Plusieurs votes se sont tenus depuis les précédentes élections municipales. Les Présidentielles, par exemple, se sont déroulées pour la dernière fois en 2017. Retour en 2017 à Saint-Frion : les citoyens ont voté au premier tour des Présidentielles et les résultats se sont avérés différents de ce qui a pu être observé dans le reste de la France.
Les élections du premier tour ont départagé François Fillon (Les Républicains), qui a obtenu 30,99 % des voix, Jean-Luc Mélenchon (La France insoumise), avec un score de 25,35 % et, derrière, Emmanuel Macron (En marche !) avec 14,79 % au scrutin. Les résultats du deuxième tour ont plébiscité Emmanuel Macron : 68,7 % au vote de la part des résidents de Saint-Frion. 150 habitants de la commune sont allés voter pour le second tour des Présidentielles de 2017 (81,52 %) tandis que le taux de participation en 2012 était de 90,56 %. On remarque donc une baisse différente de l'évolution remarquée au niveau du pays (-5,8 points).
Lors des Européennes 2019, la liste l'Union de la Droite et du Centre (20,93 % des voix) se place derrière Prenez le Pouvoir (liste soutenue par Marine Le Pen) (23,26 %).

Quelques informations sur Saint-Frion

Les élections municipales, qui auront lieu les 15 et 22 mars prochains, sont l'occasion pour les résidents de Saint-Frion de désigner leurs nouveaux conseillers municipaux. En général, ce scrutin très local sert à prendre le pouls de la municipalité et repérer les problématiques qui sont les siennes, problématiques qui s'expliquent au travers des chiffres socio-économiques.

Comment qualifierait-on la population habitant à Saint-Frion ?

C'est un hameau de la Creuse où vivent 254 individus. Lors de la fondation de la Communauté de Communes Creuse Grand Sud, le hameau a été relié notamment à Saint-Amand, Néoux ou également La Villetelle. La population est peu âgée dans la ville de Saint-Frion. Ici, 19,31 % des résidents ont entre 55 et 64 ans, mais la majorité a entre 25 et 54 ans. À Saint-Frion, les chiffres officiels font état d'un pourcentage de l'immigration peu significatif, à raison de 1,57 % des habitants.

Saint-Frion : tout ce qu'il y a à connaître de son niveau de vie

Si l'on regarde les données qui suivent en détail, on peut bien comprendre l'état du marché de l'emploi à Saint-Frion. 55,56 % des habitants de la commune sont des ouvriers et agriculteurs exploitants. La ville enregistre un taux d'emploi de 46,46 %, recensant plus de 118 actifs. Les femmes sont dans l'ensemble plus impactées par le chômage. Sur 12 % de chômeurs, plus de la moitié sont, en effet, des femmes.
Au cours de l'année 2016, les habitants de la commune avaient en moyenne perçu 17 799 €, un revenu médian moins élevé que les chiffres nationaux de 2014 : les Français ont en effet gagné environ 20 000 € en moyenne cette année-là.
Le marché immobilier d'une commune est fréquemment pris comme un indicateur adapté du niveau de vie de cette dernière. Les chiffres les plus observés sont alors le statut d'occupation (locataires ou propriétaires), le type de bien (maisons ou appartements) ou même la surface de ceux-ci. Les habitants de la commune se révèlent pour 6 % locataires d'une maison non HLM de 4 pièces et pour moins de 5 % d'une maison non HLM de 5 pièces. La part des propriétaires d'une maison de 6 pièces et celle d'une maison de 5 pièces sont respectivement d'un peu plus de 22 % et environ 27 %.

Et concernant la qualité de vie à Saint-Frion ?

Lorsqu'on s'intéresse à la qualité de vie des habitants, un bon indicateur est le nombre d'équipements (écoles, hôpitaux, gares...) à disposition. À Saint-Frion, ils manquent un peu pour satisfaire les habitants. Si on compare avec la population totale, un assez grand nombre de familles habitent à Saint-Frion, car on répertorie aujourd'hui 55 enfants, âgés de 0 à 15 ans.
Afin de comprendre le niveau de pollution ambiant, on relève les indices de qualité de l'eau ou de l'air. La qualité de l'eau se mesure, tant sur le plan microbiologique que physico-chimique. L'observatoire national de l'eau précise effectivement qu'elle se révèle 50 % conforme.