← Tous les résultats

Municipales

Résultats des élections municipales : Bonnes

Résumé du premier tour

Les résidents de la commune se sont rendus aux urnes pour les élections municipales qui se sont déroulées à Bonnes le 15 mars 2020. Au 1er tour des élections municipales, 59,14 % des citoyens étaient allés aux urnes. Un score en baisse (-18,16 points) par rapport à 2014, où ils étaient 77,30 % à avoir voté. On remarque que le taux de participation dans le département de la Charente a baissé, en comparaison avec la précédente élection (73,15 % contre 56,08 % cette année).

Un siège au conseil municipal est attribué de manière automatique à un candidat s'il a obtenu le résultat suivant : au moins la moitié des votes et plus de 25 % des voix des inscrits.

Élections municipales 2020 : qui sort gagnant lors du premier tour à Bonnes ?

À Bonnes (16), les 11 sièges du conseil ont donc déjà été emportés dès le 1er tour des élections municipales 2020. Ce sont Sandy Adamy, Adrien Authier et Claire Georges qui l'emportent lors du 1er tour des municipales avec 91,97 % des suffrages. Les autres candidats élus au conseil ont effectué un chiffre élevé, s'assurant donc l'appui des électeurs : Pierre Valois (91,35 %), Ghislaine Lalance (90,12 %), Olivier De Guillebon (88,27 %), Fabienne Nyzam (88,27 %), Nicolas Roussillon (88,27 %), Stéphane Beguerie (87,03 %), Patrick Chlasta (87,03 %) et Fabrice Chatenet (75,30 %).

Certains citoyens de ce hameau ont fait le choix de voter blanc (1,21 %). D'autres ont déposé un bulletin invalide dans les urnes (0,61 %).

La démarche suivante est l'élection du maire parmi les conseillers municipaux, et par ceux-ci.

Résultats du premier tour - Bonnes

Abstention : 40.86% Participation : 59.14%

Résultats détaillés du tour 1

  • Sandy ADAMY, 91.97%



    Sandy ADAMY

    91.97 %

    149 votes

  • Adrien AUTHIER, 91.97%



    Adrien AUTHIER

    91.97 %

    149 votes

  • Claire GEORGES, 91.97%



    Claire GEORGES

    91.97 %

    149 votes

  • Pierre VALOIS, 91.35%



    Pierre VALOIS

    91.35 %

    148 votes

  • Ghislaine LALANCE, 90.12%



    Ghislaine LALANCE

    90.12 %

    146 votes

  • Olivier DE GUILLEBON, 88.27%



    Olivier DE GUILLEBON

    88.27 %

    143 votes

  • Fabienne NYZAM, 88.27%



    Fabienne NYZAM

    88.27 %

    143 votes

  • Nicolas ROUSSILLON, 88.27%



    Nicolas ROUSSILLON

    88.27 %

    143 votes

  • Stéphane BEGUERIE, 87.03%



    Stéphane BEGUERIE

    87.03 %

    141 votes

  • Patrick CHLASTA, 87.03%



    Patrick CHLASTA

    87.03 %

    141 votes

  • Fabrice CHATENET, 75.3%



    Fabrice CHATENET

    75.3 %

    122 votes

Source : Ministère de l'intérieur

Résultats affichés : 5 premiers

Détails de la participation

  • 392 habitants
  • 279 inscrits
  • Votants165 inscrits 59.14%
  • Abstentionnistes114 inscrits 40.86%
  • Votes blancs2 inscrits 1.21%

Article à la une des élections

Etats-Unis : les ouvriers du Michigan vont-ils à nouveau voter Trump?

L'actualité locale sur les élections

L'actualité nationale sur les élections

Bonnes : le contexte politique des élections municipales

Les élections des 15 mars et 22 mars 2020 permettent le renouvellement du conseil municipal des communes françaises. Dans les communes dont le nombre d'habitants est inférieur à 1 000, les règles du vote sont légèrement différentes de celles des villes plus peuplées, dans le sens où les citoyens ne votent pas pour une liste, mais directement pour un ou plusieurs candidats, parmi ceux qui ont déclaré officiellement leur candidature.

Les élections municipales 2020 arrivant, quels sont les candidats à se présenter à Bonnes ?

Pour le premier tour des élections municipales 2020, les électeurs pourront choisir entre les candidats qui suivent. Le maire actuel de Bonnes, Stéphane Beguerie, est candidat à sa réélection. Sandy Adamy se présente également. Les candidatures d'Adrien Authier, Fabrice Chatenet, Patrick Chlasta, Olivier De Guillebon, Claire Georges, Ghislaine Lalance, Fabienne Nyzam, Nicolas Roussillon et Pierre Valois sont également validées.

Il faut rappeler qu'une élection peut se conclure à l'issue du premier tour, si le candidat atteint la majorité absolue et si au minimum un quart des résidents enregistrés sur les listes électorales lui ont attribué leurs voix. Dans l'hypothèse d'un second tour, la majorité relative devra être remportée afin qu'un candidat soit élu et puisse accéder à l'un des 11 sièges à pourvoir.

Municipales 2020 : quels sont les enjeux à Bonnes ?

Les résidents de Bonnes prendront leurs responsabilités, les 15 et 22 mars 2020, pour désigner leur nouveau conseil municipal, dans le cadre des élections municipales 2020. Les Français ou les membres d'un pays de l'Union européenne, qui paient leurs impôts ou habitent dans la municipalité, qui ont au moins 18 ans et qui sont inscrits sur les listes électorales françaises sont invités à se rendre aux bureaux de vote pour ce suffrage.

Municipales : quelles étaient les tendances en 2014 ?

Comment se déroulent les élections municipales pour les communes de moins de 1000 habitants ? Elles prennent la forme d'un scrutin plurinominal avec panachage. Cela veut dire que les électeurs votent pour plusieurs candidats à la fois et peuvent d'ailleurs élire des membres de deux listes différentes.
Que s'est-il passé le 23 mars 2014 à Bonnes ? Dès le soir du premier tour, 11 membres du conseil municipal ont été désignés par les habitants. Ce sont Olivier De Guillebon et Jean-Claude Faure que les Bonnois avaient élus pour les diriger, en compagnie de Stéphane Beguerie, Sandrine Martin, Fabienne Nyzam, Derek Reid mais aussi Catherine Wloczysiak et Roland Pasquaud.
Aux dernières élections, 252 personnes ont donné leur avis, pour 326 inscrits : on dénombre donc d'assez nombreux votants. À titre de comparaison, en 2008, la participation aux élections municipales a pu atteindre 86,79 % : une forte baisse s'est ainsi fait ressentir.

La même tendance s'est-elle démarquée pendant les précédents scrutins ?

On relève plusieurs élections depuis les Municipales, sachant que les élections présidentielles se sont déroulées en 2017. En 2017, les votes recueillis dans les urnes sur la ville de Bonnes pour le premier tour des Présidentielles ont été différents de ceux constatés à l'échelle du pays.
Alors que Marine Le Pen (Front national) d'une part et Emmanuel Macron (En marche !) d'autre part emportaient 29,52 % et 25,99 % des voix au premier tour, Jean-Luc Mélenchon se classait derrière avec 18,94 %. C'est Emmanuel Macron qui s'est démarqué au second tour, avec 56,65 % des votes des habitants de Bonnes. En 2012, 83,69 % des résidents de Bonnes avaient participé au second tour des élections présidentielles, contre 226 en 2017 (soit 81,59 %). Au niveau de la France en 2012, on notait une baisse de -5,8 points entre ces deux années, soit une évolution assez différente.
Comptabilisant 25,9 % des votes, la liste Prenez le Pouvoir (liste soutenue par Marine Le Pen) s'est démarquée lors des Européennes de 2019, suivie de La République en Marche avec Renaissance avec un résultat de 24,1 %.

Quelques informations sur Bonnes

Qu'en est-il des objectifs socio-économiques dans la commune de Bonnes ? Les municipales, qui se dérouleront les 15 et 22 mars, sont une très bonne occasion pour s'intéresser au sujet.

Bonnes : comment considérerait-on ses habitants ?

À Bonnes, 406 personnes peuplent ce petit village de Charente. Aux côtés de Bonnes, on retrouve Combiers, Montboyer ou également Gardes-le-Pontaroux. Ces dernières font partie des communes qui forment la Communauté de Communes Lavalette Tude Dronne. Les Bonnois sont en général peu âgés (la majorité de la population a entre 25 et 54 ans et 31,16 % ont entre 55 et 64 ans). Les chiffres de l'immigration à Bonnes se révèlent très élevés, avec 20,13 % d'immigrés.

Quel est le niveau de vie dans la ville de Bonnes ?

Pour présenter une vision complète du marché de l'emploi à Bonnes, les données qui suivent sont primordiales. 39,05 % des Bonnois sont actifs (soit plus de 162 habitants). Les employés et ouvriers représentent 75,67 % des actifs. Le taux d'emploi des femmes dans l'agglomération bonnoise est proportionnellement moins conséquent que celui du sexe opposé. Sur environ 10 % de chômeurs, une majeure partie sont des femmes.
Avec un revenu moyen de 17 922 € en 2016, les Bonnois ont un niveau de vie plus faible que la moyenne nationale de 2014 (revenu médian de 20 000 €).
En plus des chiffres de l'emploi, ceux de l'immobilier vous renseigneront aussi sur le niveau de vie des Bonnois. 8 % des Bonnois s'avèrent locataires de maison non HLM de 4 pièces et 6 % le sont de maisons non HLM de 3 pièces. Les résidents de Bonnes sont environ 25 % à être propriétaires d'une maison de 4 pièces et 17 % à posséder une maison de 5 pièces.

Fait-il bon vivre à Bonnes ?

Afin de satisfaire les besoins des habitants de Bonnes, il est indéniable que les installations manquent un peu, si on considère les équipements essentiels à la qualité de vie (hôpitaux, gares, écoles...). Il y a 68 enfants ayant l'âge d'aller à l'école dans la ville, il y a donc un assez grand nombre de familles (par rapport au nombre total d'habitants).
La pollution est également un élément à prendre en compte pour juger de la qualité de vie d'une commune. Selon L'observatoire national de l'eau, l'eau à Bonnes est conforme à 100 % tant sur le plan microbiologique ​que physico-chimique​.