← Tous les résultats

Municipales

Résultats des élections municipales : Comberanche-et-Épeluche

Résumé du second tour

Le second tour des élections municipales n'a pas eu lieu à Comberanche-Et-Epeluche, par manque de candidats.

Candidats du second tour - Comberanche-et-Épeluche

Résumé du premier tour

Le 15 mars 2020, les habitants de Comberanche-et-Épeluche se sont rendus aux urnes pour les élections municipales. Le taux de participation a donc baissé de -18,97 points entre le premier tour des municipales en 2014 et cette année où il était de 64,90 %, par rapport à 83,87 %. Dans le département de la Dordogne, la participation a baissé en comparaison avec l'élection précédente (79,36 % contre 64,85 % cette année).

Une première partie des sièges a été emportée à l'issue du premier tour des élections municipales. Précisons que pour les personnes qui demeurent dans une commune de moins d'un millier d'habitants, le scrutin est plurinominal. Des listes de candidats sont présentées mais ce sont les scores individuels de chacun qui sont pris en compte. Un siège au conseil municipal est accordé automatiquement à un candidat s'il a atteint le résultat qui suit : au moins la moitié des votes et plus du quart des voix des inscrits.

Élections municipales 2020 à Comberanche-et-Épeluche : qui sort gagnant lors du premier tour ?

La ville a vu Natacha Argoub ressortir victorieuse du premier tour des élections municipales avec 88,31 % des suffrages. On retiendra un score de 85,71 % pour Angélique Argouet, Arnaud Lagenebre et Céline Morin.

Patrice Bastianelli (83,11 %), Murielle Cassier (81,81 %), Cyril Feydri (81,81 %), Séverine Caron (80,51 %) et Virginie Vergnaud (79,22 %) ont su fédérer les électeurs, comme en atteste leur score élevé. Les postes libres sont répartis entre les candidats ayant le plus grand nombre de votes au second tour.

Pour rappel, une des mesures de confinement annoncées le 16 mars 2020 par l'État dans le cadre de la lutte contre l'épidémie de coronavirus était le report du deuxième tour des élections municipales, qui n'aura de ce fait pas lieu à la date prévue à Comberanche-et-Épeluche.

Résultats du premier tour - Comberanche-et-Épeluche

Abstention : 35.1% Participation : 64.9%

Résultats détaillés du tour 1

  • Natacha ARGOUB, 88.31%



    Natacha ARGOUB

    88.31 %

    68 votes

  • Angélique ARGOUET, 85.71%



    Angélique ARGOUET

    85.71 %

    66 votes

  • Arnaud LAGENEBRE, 85.71%



    Arnaud LAGENEBRE

    85.71 %

    66 votes

  • Céline MORIN, 85.71%



    Céline MORIN

    85.71 %

    66 votes

  • Patrice BASTIANELLI, 83.11%



    Patrice BASTIANELLI

    83.11 %

    64 votes

  • Murielle CASSIER, 81.81%



    Murielle CASSIER

    81.81 %

    63 votes

  • Cyril FEYDRI, 81.81%



    Cyril FEYDRI

    81.81 %

    63 votes

  • Séverine CARON, 80.51%



    Séverine CARON

    80.51 %

    62 votes

  • Virginie VERGNAUD, 79.22%



    Virginie VERGNAUD

    79.22 %

    61 votes

Source : Ministère de l'intérieur

Résultats affichés : 5 premiers

Détails de la participation

  • 172 habitants
  • 151 inscrits
  • Votants98 inscrits 64.9%
  • Abstentionnistes53 inscrits 35.1%
  • Votes blancs0 inscrits 0%

Comberanche-et-Épeluche : le contexte politique des élections municipales

Les 15 mars et 22 mars 2020 seront organisées, dans toutes les communes françaises, les élections qui aboutissent au renouvellement des conseillers municipaux. Si les communes de plus de 1 000 habitants désignent une liste, ce n'est pas le cas pour celles qui enregistrent une population inférieure à ce chiffre. Les électeurs de ces villes sélectionnent donc leurs candidats parmi ceux qui ont validé leur candidature.

La liste des candidats aux Municipales 2020 à Comberanche-Et-Epeluche

Lors du premier tour des élections municipales 2020, les citoyens auront le choix entre les candidats qui suivent. La maire en fonction de Comberanche-Et-Epeluche, Murielle Cassier, est candidate à sa réélection. De la même façon, Natacha Argoub a confirmé sa candidature. Angélique Argouet, Patrice Bastianelli, Séverine Caron, Cyril Feydri, Arnaud Lagenebre, Céline Morin et Virginie Vergnaud s'ajoutent à la liste des candidats à Comberanche-Et-Epeluche.

S'ils obtiennent la majorité absolue, les candidats peuvent être élus dès le premier tour, à condition que plus du quart des résidents inscrits sur les listes aient voté pour eux. En cas de second tour, les candidats doivent remporter la majorité relative pour ainsi accéder à l'un des 11 sièges à pourvoir.

Municipales 2020 : quels sont les enjeux à Comberanche-et-Épeluche ?

La commune de Comberanche-et-Épeluche choisira un nouveau conseil municipal à l'occasion des élections municipales 2020, qui se dérouleront les 15 et 22 mars 2020. Afin de voter lors de cette élection, certaines conditions doivent être remplies : il faut avoir plus de 18 ans, payer ses impôts ou résider dans la municipalité, apparaître sur les listes électorales et être français ou membre de l'Union européenne.

Municipales 2014 : zoom sur les détails des scores

C'est un scrutin plurinominal avec panachage qui régit les élections municipales, pour les villes de moins de 1000 habitants seulement. Dans ces communes, les électeurs peuvent voter pour plusieurs candidats à la fois et peuvent désigner des membres de deux listes différentes.
À Comberanche-et-Épeluche, le 23 mars 2014, avait lieu l'élection de 11 membres du conseil municipal, dès le soir du premier tour. Cyril Feydri et Murielle Cassier ont été chargés par les habitants de la commune de les administrer. Ils étaient accompagnés de Virginie Vergnaud, Séverine Caron, Fabien Combes, Frédéric Peyronnet mais aussi Valérie Dubur et Céline Morin.
Aux élections, 130 votes ont été comptabilisés même si la liste électorale dénombrait 155 inscrits au total. Cela prouve que de nombreux citoyens étaient venus pour voter. Or, en 2008, les Municipales avaient vu leur participation atteindre 95,36 %. Par conséquent, on assiste à une forte baisse du taux de participation.

Cette tendance remonte-t-elle aux dernières élections ?

Plusieurs scrutins se sont tenus depuis les précédentes Municipales. Les Présidentielles, à titre d'exemple, se sont déroulées pour la dernière fois en 2017. À Comberanche-et-Épeluche, les résultats recensés au premier tour des élections présidentielles de 2017 ont été différents de ce qui a été déclaré dans toute la France.
Avec 24,62 % et 23,85 % des suffrages, Marine Le Pen (Front national) d'une part, et Emmanuel Macron (En marche !) d'autre part se sont distingués au premier tour, creusant l'écart avec Jean-Luc Mélenchon (La France insoumise) derrière avec 21,54 % des voix. C'est Emmanuel Macron qui s'est distingué au deuxième tour, avec 51,79 % des votes des résidents de Comberanche-et-Épeluche. 134 habitants s'étaient rendus dans les bureaux de vote à cette occasion, soit 88,16 % des citoyens de Comberanche-et-Épeluche, contre 88,39 % en 2012. Cette baisse du taux de participation est différente de l'évolution notée dans le pays (-5,8 points au second tour).
Aux élections européennes de 2019, Prenez le Pouvoir (liste soutenue par Marine Le Pen) a obtenu un résultat de 33,67 % des suffrages. En outre, Europe Écologie a remporté 18,37 % des votes.

Comberanche-et-Épeluche : les informations clefs

Précision sur les élections municipales 2020 des 15 et 22 mars à Comberanche-et-Épeluche. Le cadre socio-économique (écologie, mobilité, sécurité, accès aux soins...) est un bon marqueur à prendre en compte concernant la condition dans la commune.

Comberanche-et-Épeluche : comment considérerait-on ses citoyens ?

Côté population, Comberanche-et-Épeluche, un petit village de Dordogne, compte 168 résidents. Avec ce petit village, les municipalités de La Jemaye-Ponteyraud, La Tour-Blanche-Cercles ou également Lusignac sont parmi les villes qui forment la Communauté de Communes du Pays Ribéracois. La population reste globalement peu âgée (la majorité a entre 25 et 54 ans et 26,17 % ont entre 55 et 64 ans). Les immigrés se révèlent peu nombreux dans la ville de Comberanche-et-Épeluche où ils représentent 3,57 % de la population.

Activité, immobilier, revenus… Quel est le niveau de vie à Comberanche-et-Épeluche ?

Qu'en est-il du marché de l'emploi à Comberanche-et-Épeluche ? Les employés et ouvriers constituent 100 % des actifs. Les 75 résidents actifs forment 45,24 % de la population de la commune. Une majeure partie des chômeurs issus de la population en âge de travailler sont des femmes. Les chômeurs constituent 13 % de la population.
Les habitants de la commune perçoivent un revenu similaire à la moyenne nationale (plus de 20 000 € par an en France en 2014, par rapport à 18 327 € par an à Comberanche-et-Épeluche en 2016).
Tout comme les taux de l'emploi, ceux de l'immobilier apportent un renseignement indispensable sur les villes et leur dynamisme. Au niveau de la location, on constate que les habitants de la commune louent plus généralement les maisons non HLM de 4 pièces ainsi que les maisons non HLM de 5 pièces. Ils sont 8 % à louer le premier type de logement et 5 % le deuxième. L'achat des propriétaires se porte sur les maisons de 5 pièces avec autour de 20 % des cas contre 39 % pour les maisons de 4 pièces.

Comberanche-et-Épeluche et qualité de vie vont-ils de pair ?

Pour évaluer la qualité de vie dans une commune, on peut s'intéresser au nombre d'installations rapporté à la densité de population. De ce fait, à Comberanche-et-Épeluche, les équipements essentiels pour se soigner, se déplacer ou s'instruire manquent un peu. On recense 22 enfants de 0 à 15 ans, soit peu de familles (par rapport au nombre total d'habitants) dans la ville.
Un environnement de vie sain veut dire une faible pollution. Des indices peuvent vous informer à ce sujet. La qualité de l'eau est-elle conforme ? Oui, à 100 %​, tant au niveau microbiologique ​ que physico-chimique​. Vous pouvez le voir vous-même avec L'observatoire national de l'eau.

Les candidats avaient jusqu'au 2 juin pour déposer leur dossier de candidature aux élections municipales 2020, auprès des préfectures ou sous-préfectures de leur département. Au sein de la ville de Comberanche-Et-Epeluche, aucun habitant ne s'est déclaré candidat.