← Tous les résultats Municipales

Résultats des élections municipales : Saint-André-d'Hébertot

Résumé du premier tour

C'est le 15 mars 2020 que les habitants de Saint-André-d'Hébertot ont été invités à voter pour les élections municipales. Les citoyens de la ville ont été 52,33 % à aller aux urnes au premier tour des élections municipales, contre 76,12 % en 2014 (baisse de -23,79 points). Plus globalement, la participation dans le département du Calvados a baissé par rapport à la dernière élection (71,63 % contre 52,66 % cette année).

Afin qu'un candidat soit à même de décrocher une place au conseil municipal, il se doit d'obtenir plus de 50 % des suffrages et au moins le quart des voix des inscrits.

Élections municipales 2020 à Saint-André-d'Hébertot : qui l'emporte lors du 1er tour ?

On comptait donc 11 sièges à pourvoir au conseil municipal de Saint-André-d'Hébertot (14). La totalité de ces sièges a déjà été octroyée dès le 1er tour de ces élections municipales 2020. Résultats du premier tour des élections municipales : Fabienne Maurey se retrouve en tête avec 80,57 %. 78,85 % des votants ont affiché leur préférence pour Sarah Burgot. Leurs 78,28 % de votes récoltés placent Antoine Bellanger et Benoît Cordier en troisième position dans le classement. Ce tour a aussi permis à quelques candidats, notamment Chantal Godet (77,14 %), Pierre-François Tuel (76 %), Alexandre Authouart (75,42 %), Pierre Bougard (74,28 %), Claude Brassens (73,71 %), Marie-Catherine Daugny (73,14 %) et Danielle Boutillier (72 %), de réaliser des résultats assez élevés.

L'un des conseillers municipaux sera choisi par les autres élus pour prendre le rôle de maire.

Résultats du premier tour - Saint-André-d'Hébertot

Abstention : 47.67% Participation : 52.33%

Résultats détaillés du tour 1

  • Fabienne MAUREY, 80.57%



    Fabienne MAUREY

    80.57 %

    141 votes

  • Sarah BURGOT, 78.85%



    Sarah BURGOT

    78.85 %

    138 votes

  • Antoine BELLANGER, 78.28%



    Antoine BELLANGER

    78.28 %

    137 votes

  • Benoît CORDIER, 78.28%



    Benoît CORDIER

    78.28 %

    137 votes

  • Chantal GODET, 77.14%



    Chantal GODET

    77.14 %

    135 votes

  • Pierre-François TUEL, 76%



    Pierre-François TUEL

    76 %

    133 votes

  • Alexandre AUTHOUART, 75.42%



    Alexandre AUTHOUART

    75.42 %

    132 votes

  • Pierre BOUGARD, 74.28%



    Pierre BOUGARD

    74.28 %

    130 votes

  • Claude BRASSENS, 73.71%



    Claude BRASSENS

    73.71 %

    129 votes

  • Marie-Catherine DAUGNY, 73.14%



    Marie-Catherine DAUGNY

    73.14 %

    128 votes

  • Danielle BOUTILLIER, 72%



    Danielle BOUTILLIER

    72 %

    126 votes

  • Karine BOREL, 33.71%



    Karine BOREL

    33.71 %

    59 votes

  • Jacques GOSSELIN, 30.28%



    Jacques GOSSELIN

    30.28 %

    53 votes

Source : Ministère de l'intérieur

Détails de la participation

  • 454 habitants
  • 344 inscrits
  • Votants180 inscrits 52.33%
  • Abstentionnistes164 inscrits 47.67%
  • Votes blancs0 inscrits 0%

Article à la une des élections

Benjamin Griveaux chargé d'une mission sur l'alimentation des jeunes

L'actualité locale sur les élections

L'actualité nationale sur les élections

Choix de la rédaction

Saint-André-d'Hébertot : le contexte politique des élections municipales

Pour les élections des 15 mars et 22 mars 2020, les communes françaises seront appelées à élire leurs nouveaux conseillers municipaux. Dans les communes dont le nombre d'habitants est inférieur à 1 000, les règles du scrutin sont légèrement différentes de celles des villes plus peuplées, dans le sens où les citoyens ne votent pas pour une liste, mais directement pour un ou plusieurs candidats, parmi ceux qui ont enregistré officiellement leur candidature.

Qui, à Saint-André-D'Hébertot, est candidat pour les Municipales 2020 ?

Pour le premier tour des élections municipales 2020, les électeurs pourront choisir entre les candidats qui suivent. Pierre Bougard, maire de Saint-André-D'Hébertot, propose sa candidature pour un autre mandat. Alexandre Authouart s'est fait connaître comme candidat. Il s'était déjà présenté au moment des municipales 2014 et avait obtenu un siège au conseil municipal. Antoine Bellanger, Karine Borel, Danielle Boutillier, Claude Brassens, Sarah Burgot, Benoît Cordier, Marie-Catherine Daugny, Chantal Godet, Jacques Gosselin, Fabienne Maurey et Pierre-François Tuel seront aussi dans la course lors des prochaines élections.

Les candidats qui atteignent une majorité absolue ont la possibilité d'être élus à l'issue du premier tour, à la condition qu'au moins le quart des habitants enregistrés sur les listes électorales leur aient témoigné leur confiance dans l'urne. En cas de second tour, ceux-ci ne seront élus et ne pourront prendre l'un des 11 sièges à pourvoir que s'ils remportent une majorité relative.

Saint-André-d'Hébertot : quels sont les enjeux des Municipales ?

Le conseil municipal sortant de Saint-André-d'Hébertot remet ses places en jeu lors des élections municipales 2020, qui se dérouleront les 15 et 22 mars 2020. Pour être en mesure de se rendre au bureau de vote, il va falloir être majeur, inscrit sur les listes électorales, français ou membre de l'UE, mais également demeurer ou s'acquitter de ses impôts dans la municipalité concernée.

Retour sur 2014, année des précédentes élections municipales

C'est un scrutin plurinominal avec panachage qui régit les élections municipales, pour les communes de moins de 1000 habitants seulement. Dans ces villes, les électeurs peuvent voter pour plusieurs candidats en même temps et sont libres d'élire des membres de deux listes différentes.
À Saint-André-d'Hébertot, le 23 mars 2014, se tenait l'élection de 11 membres du conseil municipal, dès le soir du premier tour. Tandis que Fabienne Maurey et Jacky Moulin avaient obtenu les voix des Andrébertotois pour les administrer, Christophe Boissel, Benoît Cordier, Pierre Bougard, Dominique Deschamps mais aussi Alexandre Authouart et Danielle Boutillier étaient à leurs côtés.
On comptabilise 196 électeurs pour 356 présents sur les listes électorales. On remarque ici une forte baisse de la participation si l'on fait un comparatif avec celle de 2008 (72,86 %) aux dernières Municipales.

La tendance existait-elle au moment du scrutin précédent ?

Plusieurs élections ont eu lieu depuis les précédentes Municipales. Les élections présidentielles ont ainsi eu lieu en 2017. On souligne que, au premier tour des Présidentielles de 2017, les résultats sur la ville de Saint-André-d'Hébertot étaient différents de ce qui a été recueilli à l'échelle nationale.
Marine Le Pen (Front national) ainsi que François Fillon (Républicains) se sont bien positionnés au premier tour : 32,78 % des suffrages pour l'un, 31,44 % pour l'autre. Emmanuel Macron s'est classé derrière avec 14,38 % des votes. Emmanuel Macron a été désigné au second tour par les résidents de Saint-André-d'Hébertot qui ont voté à 52,89 % pour lui. Entre 2012 et 2017, on constate une diminution dans le taux de participation du second tour en France (-5,8 points). Comparativement, le cas de Saint-André-d'Hébertot est assez similaire. En effet, le taux de participation au deuxième tour des Présidentielles était de 86,13 % en 2012 contre 80,75 % en 2017 (pour 281 votants).
Les élections européennes 2019 ont été salutaires pour Prenez le Pouvoir (liste soutenue par Marine Le Pen) (33,89 % des voix) ainsi que pour La République en Marche avec Renaissance (22,22 %).

Quelques informations sur Saint-André-d'Hébertot

Les municipales, qui se tiendront les 15 et 22 mars prochains, sont l'occasion pour les résidents de Saint-André-d'Hébertot de désigner leurs nouveaux membres du conseil municipal. Généralement, ce scrutin très local permet de prendre le pouls de la commune et identifier les questions qui sont les siennes, problématiques qui s'expliquent au travers des relevés socio-économiques.

Tout ce qu'il y a à savoir sur le profil des résidents de Saint-André-d'Hébertot

Saint-André-d'Hébertot est une commune du Calvados abritant 444 habitants. Saint-André-d'Hébertot fait partie de la Communauté de Communes Terre d'Auge qui s'organise autour de différentes communes comme Reux, Blangy-le-Château ou bien Le Fournet. Les Andrébertotois sont peu âgés (la majorité a entre 25 et 54 ans et 22,30 % ont entre 55 et 64 ans). Le multiculturalisme est peu représenté à Saint-André-d'Hébertot, où 1,82 % des habitants émanent de l'immigration.

Un aperçu du niveau de vie des habitants de Saint-André-d'Hébertot

Grâce aux chiffres qui suivent, vous avez accès à une vision précise de l'offre d'emploi à Saint-André-d'Hébertot. 47,37 % des Andrébertotois sont des employés et ouvriers. La ville enregistre un taux d'activité de 49,55 %, recensant près de 210 actifs. Les femmes andrébertotoises sont globalement plus concernées par le chômage. Sur moins de 10 % de chômeurs, plus de la moitié sont, en effet, des femmes.
Les Andrébertotois perçoivent des revenus plus élevés que la moyenne, avec 23 071 € par an en 2016 contre 20 000 € en France au cours de l'année 2014.
Le marché immobilier de Saint-André-d'Hébertot vous renseignera encore mieux sur le niveau de vie des Andrébertotois. Les locations sont de moins de 5 % pour les maisons non HLM de 3 pièces et d'environ 2 % pour les appartements non HLM de 3 pièces sur le marché andrébertotois. Les propriétaires sont environ 25 % à investir dans une maison de 6 pièces et environ 25 % dans une maison de 4 pièces.

Et concernant la qualité de vie à Saint-André-d'Hébertot ?

Saint-André-d'Hébertot est une ville dans laquelle les infrastructures manquent un peu. On peut dire qu'un assez grand nombre de familles habitent la ville quand on sait qu'il y a 69 enfants âgés de 0 à 15 ans sur le total des résidents.
Outre les équipements à disposition, vous aurez à cœur de connaître l'éventuelle pollution présente dans les environs. D'après L'observatoire national de l'eau, la ​qualité de l'eau s'avère ​à 100 % ​conforme tant sur le plan microbiologique que physico-chimique​.