Résumé de l'élection

Ce 15 mars 2020, les citoyens de Noé-les-Mallets ont voté pour les élections municipales. 57,14 % des électeurs se sont exprimés. Si l'on compare avec les chiffres de l'élection précédente, on constate que la participation des habitants de l'Aube a baissé (74,43 % contre 61,47 % cette année).

Une partie des sièges du conseil a été allouée en fonction des scores des candidats au premier tour. Dans le cadre d'un scrutin plurinominal, les votes sont pris en compte par candidat. Ainsi, dans les villes de moins d'un millier d'habitants, il est possible de voter pour une liste complète, ou pour seulement certains candidats. C'est aux citoyens de choisir. Pour devenir membre du conseil municipal, un candidat doit obtenir les résultats suivants : au moins la moitié des suffrages et plus du quart des voix des inscrits.

Résultats du premier tour des élections municipales 2020 : qui est en tête à Noé-les-Mallets ?

Jérôme Ferré atteint 91,52 % au 1er tour des élections municipales. 89,83 % des électeurs ont choisi de soutenir Loïc Mercuzot. Avec 88,13 % des voix, Marie-France Lebon s'accorde la troisième place à l'issue du premier tour.

Par ailleurs, ce scrutin a servi à dégager des figures favorites au sein des élus, à l'image de Sébastien Prunier (84,74 %), Geoffrey Clair (83,05 %), Geneviève Braux (74,57 %), Christelle Thévenin (69,49 %) et Sandra Fournillon (64,40 %). Au deuxième tour, les candidats gagnants sont élus selon le nombre de sièges restants.

Pour information, une des dispositions de confinement annoncées le 16 mars 2020 par le gouvernement pour la lutte contre la pandémie de coronavirus était le report du second tour des élections municipales, qui n'aura donc pas lieu à la date programmée à Noé-les-Mallets.

Résultats Noé-les-Mallets

Abstention : 42.86% Participation : 57.14%

Résultats détaillés du tour 1

  • 1, Jérôme FERRÉ, , 91.52%, 54 votes

    Élu·e



    Jérôme FERRÉ

    91.52 %

    54 votes

  • 2, Loïc MERCUZOT, , 89.83%, 53 votes

    Élu·e



    Loïc MERCUZOT

    89.83 %

    53 votes

  • 3, Marie-France LEBON, , 88.13%, 52 votes

    Élu·e



    Marie-France LEBON

    88.13 %

    52 votes

  • 4, Sébastien PRUNIER, , 84.74%, 50 votes

    Élu·e



    Sébastien PRUNIER

    84.74 %

    50 votes

  • 5, Geoffrey CLAIR, , 83.05%, 49 votes

    Élu·e



    Geoffrey CLAIR

    83.05 %

    49 votes

  • 6, Geneviève BRAUX, , 74.57%, 44 votes

    Élu·e



    Geneviève BRAUX

    74.57 %

    44 votes

  • 7, Christelle THÉVENIN, , 69.49%, 41 votes

    Élu·e



    Christelle THÉVENIN

    69.49 %

    41 votes

  • 8, Sandra FOURNILLON, , 64.4%, 38 votes

    Élu·e



    Sandra FOURNILLON

    64.4 %

    38 votes

Source : Ministère de l'intérieur

Détails de la participation

  • 116 habitants
  • 105 inscrits
  • Votants60 inscrits 57.14%
  • Abstentionnistes45 inscrits 42.86%
  • Votes blancs0 inscrits 0%

Municipales à Paris : la maire sortante PS Anne Hidalgo conclut un accord avec les écologistes

L'accord prévoit de réserver un peu plus de 20 postes de conseillers de Paris aux écologistes, et une éventuelle mairie d'arrondissement.

Actualités locales sur les élections

L'actualité nationale sur les élections

Noé-les-Mallets : le contexte politique des élections municipales

En mars 2020, toutes les communes françaises sont appelées à voter pour leurs nouveaux conseillers municipaux. Ces élections auront lieu les 15 et 22 mars prochains. Le fonctionnement du scrutin pour les communes de moins de 1 000 habitants se différencie quelque peu de celui des plus grandes villes. En effet, dans ce cas spécifique, les citoyens votent non pas pour une liste, mais directement pour des candidats (ceux dont la candidature a officiellement été acceptée).

Les Municipales 2020 arrivant, quels sont les candidats à se présenter à Noé-Les-Mallets ?

Lors du premier tour des Municipales 2020, vous aurez le choix entre les candidats qui suivent. Geneviève Braux sera dans la course pour les élections. Aux municipales 2014 où elle s'était présentée, elle avait décroché un siège au conseil municipal. Geoffrey Clair, Jérôme Ferré, Sandra Fournillon, Marie-France Lebon, Loïc Mercuzot, Sébastien Prunier et Christelle Thévenin s'ajoutent à la liste des candidats à Noé-Les-Mallets.

Pour rappel : il peut arriver pour les candidats d'être élus au premier tour s'ils atteignent une majorité absolue, mais à la condition que plus d'un quart des habitants enregistrés sur les listes électorales aient voté pour eux. Pour le second tour éventuel, les candidats doivent recevoir une majorité relative pour pouvoir être élus et prendre l'un des 11 sièges à pourvoir.

Municipales 2020 : quels sont les enjeux à Noé-les-Mallets ?

Le nouveau conseil municipal de Noé-les-Mallets sera choisi dans le cadre des élections municipales 2020, qui se dérouleront les 15 et 22 mars 2020. Quels critères faut-il réunir pour voter à ces élections ? Il convient d'être majeur, résider ou s'acquitter de ses impôts dans la commune, être inscrit sur les listes électorales et être français ou ressortissant de l'UE.

Municipales : quelles étaient les tendances en 2014 ?

Les élections municipales ont une spécificité pour les villes de moins de 1000 habitants. Les élus sont désignés via un scrutin plurinominal avec panachage, ce qui signifie que les électeurs votent pour plusieurs membres à la fois et peuvent également choisir des candidats de deux listes différentes.
Noé-les-Mallets : le 23 mars 2014, dès le soir du premier tour, les résidents avaient élu 11 membres du conseil municipal de la commune. Les candidats Sébastien Prunier et Marie-France Lebon, avec Jean-François Drouilly, Ghislaine Clair, Loïc Mercuzot, Geneviève Braux mais aussi Geoffrey Clair et Thierry Bélorgeot à leurs côtés, étaient chargés, par les Caquots, d'administrer la ville.
Remarque : seuls 60 citoyens ont pris part aux élections, pour une liste de 103 inscrits. Assez peu d'individus sont finalement allés aux urnes. On note par ailleurs une baisse par rapport aux résultats des dernières élections municipales, en 2008, où la participation s'élevait à 70,73 %.

Une évolution identique s'est-elle établie lors de la dernière élection ?

2017 : c'est la date des précédentes élections présidentielles, alors que les dernières Municipales ont vu plusieurs types de scrutin dans cet intervalle. En se basant sur les scores du premier tour des précédentes Présidentielles à Noé-les-Mallets, une analyse comparative suggère qu'ils étaient différents de ceux obtenus à l'échelle du pays.
Emmanuel Macron (En marche !) s'est placé derrière ses concurrents au premier tour avec 9,41 % des voix. François Fillon (Républicains) ainsi que Marine Le Pen (Front national), quant à eux, ont obtenu 42,35 % et 34,12 % des suffrages. Le second tour a entraîné un choix majoritaire des résidents de Noé-les-Mallets pour Marine Le Pen, qui a récolté 59,32 % des votes. La part de votants parmi les habitants de Noé-les-Mallets s'élevait à 79 au second tour, soit 79 % de participation.
Tandis que l'Union de la Droite et du Centre emportait 28,57 % des votes lors des élections européennes 2019, Prenez le Pouvoir (liste soutenue par Marine Le Pen) a pu miser sur le soutien de 37,5 % des électeurs.

Quelques informations sur Noé-les-Mallets

Cerner les résultats des élections municipales n'est possible qu'au vu des chiffres socio-économiques de la commune. Chômage, immobilier, accès aux soins... tous ces éléments vous renseigneront sur le scrutin qui se déroule les 15 et 22 mars 2020.

Noé-les-Mallets : comment est sa population ?

Noé-les-Mallets se situe dans l'Aube et recense 117 habitants. Avec Noé-les-Mallets, on trouve des villes comme Mussy-sur-Seine, Villy-en-Trodes ou bien Bagneux-la-Fosse qui constituent la Communauté de Communes du Barséquanais en Champagne. La population de Noé-les-Mallets est globalement peu âgée. La majorité des résidents a entre 25 et 54 ans et 29,17 % des Caquots ont entre 55 et 64 ans. Aujourd'hui, à Noé-les-Mallets, 0,86 % des habitants sont immigrés.

Qu'en est-il du niveau de vie à Noé-les-Mallets ?

Le taux d'emploi des habitants de Noé-les-Mallets est visible dans les chiffres qui suivent. Sur une population active de 47,41 % (près de 54 Caquots), 70 % des travailleurs sont des professions intermédiaires et agriculteurs exploitants. Les femmes sont particulièrement concernées par le chômage dans l'agglomération caquotte. En effet, sur environ 11 % de demandeurs d'emploi, une majeure partie sont des femmes.
Avec un revenu moyen de 39 246 € en 2016, les Caquots ont un niveau de vie bien plus élevé que la moyenne nationale de 2014 (revenu médian d'environ 20 000 €).
Le marché immobilier de Noé-les-Mallets vous éclairera encore mieux sur le niveau de vie des Caquots. Les Caquots sont 5 % à être locataires de maison non HLM de 4 pièces et moins de 4 % de maisons non HLM de 2 pièces. Les propriétaires s'avèrent résolus à investir dans une maison de 4 pièces à un peu moins de 30 % et dans une maison de 6 pièces à 39 %.

La qualité de vie à Noé-les-Mallets est-elle en sa faveur ?

Afin de répondre aux besoins des résidents de Noé-les-Mallets, il est clair que les infrastructures manquent un peu, si on regarde les équipements essentiels à la qualité de vie (hôpitaux, gares, écoles...). On compte, dans la commune, un assez grand nombre de familles (par rapport au nombre total de résidents), avec 21 enfants, âgés de ​0 à 15 ans.
Un cadre de vie sain veut dire peu de pollution. Des indices peuvent vous informer sur le sujet. D'après L'observatoire national de l'eau, l'eau à Noé-les-Mallets se révèle conforme à 100 % tant au niveau microbiologique ​que physico-chimique​.