← Tous les résultats

Municipales

Résultats des élections municipales : Monthiers

Résumé du premier tour

Les habitants de la ville de Monthiers se sont rendus aux urnes le 15 mars 2020 pour les élections municipales. En 2014, la participation lors du 1er tour des élections municipales était de 62,12 %. Elle était cette année de 62,69 %, ce qui correspond à une très légère hausse (0,57 point) du taux de participation. Le taux de participation des résidents de l'Aisne a baissé en comparaison avec celui du scrutin précédent (75,22 % contre 59,64 % cette année).

Si un candidat parvient à rassembler plus de la moitié des votes et au moins le quart des inscrits, une place au conseil municipal l'attend.

À Monthiers, qui est en pole position au 1er tour des élections municipales 2020 ?

On comptait donc 11 sièges à pourvoir au conseil municipal de Monthiers (02). L'ensemble de ces sièges a déjà été octroyé dès le 1er tour de ces élections municipales 2020. Résultats du 1er tour des élections municipales : Colette Nicoli et Dominique Prongué se retrouvent en première place avec 98,73 %. Frédéric Juracek et Pierre Parent ont obtenu un résultat qui les situe en troisième position (97,46 %). Chantal Coulombs (96,20 %), Nicole Sarrouy (94,93 %), Nadine Degrey (92,40 %), Frédéric Wyns (92,40 %), Patrick Baudry (89,87 %), Jean-Pierre Germain (88,60 %) et Jacques Boyot (87,34 %) ont été élus par les résidents, comme en atteste leur score élevé.

Appelés à voter, certains citoyens de ce petit village ont voté blanc (1,19 %). Il y avait aussi des bulletins nuls (4,76 %).

Le prochain maire doit à présent être désigné par et parmi les membres du conseil municipal.

Résultats du premier tour - Monthiers

Abstention : 37.31% Participation : 62.69%

Résultats détaillés du tour 1

  • Colette NICOLI, 98.73%



    Colette NICOLI

    98.73 %

    78 votes

  • Dominique PRONGUÉ, 98.73%



    Dominique PRONGUÉ

    98.73 %

    78 votes

  • Frédéric JURACEK, 97.46%



    Frédéric JURACEK

    97.46 %

    77 votes

  • Pierre PARENT, 97.46%



    Pierre PARENT

    97.46 %

    77 votes

  • Chantal COULOMBS, 96.2%



    Chantal COULOMBS

    96.2 %

    76 votes

  • Nicole SARROUY, 94.93%



    Nicole SARROUY

    94.93 %

    75 votes

  • Nadine DEGREY, 92.4%



    Nadine DEGREY

    92.4 %

    73 votes

  • Frédéric WYNS, 92.4%



    Frédéric WYNS

    92.4 %

    73 votes

  • Patrick BAUDRY, 89.87%



    Patrick BAUDRY

    89.87 %

    71 votes

  • Jean-Pierre GERMAIN, 88.6%



    Jean-Pierre GERMAIN

    88.6 %

    70 votes

  • Jacques BOYOT, 87.34%



    Jacques BOYOT

    87.34 %

    69 votes

Source : Ministère de l'intérieur

Résultats affichés : 5 premiers

Détails de la participation

  • 149 habitants
  • 134 inscrits
  • Votants84 inscrits 62.69%
  • Abstentionnistes50 inscrits 37.31%
  • Votes blancs1 inscrits 1.19%

Article à la une des élections

Élections sénatoriales : la droite confirme sa majorité au Sénat

L'actualité locale sur les élections

L'actualité nationale sur les élections

Monthiers : le contexte politique des élections municipales

Les 15 mars et 22 mars 2020, le conseil municipal devra être renouvelé dans toutes les communes françaises. Dans les communes de moins de 1 000 habitants, on peut voter directement pour des candidats et non une liste.

Qui est candidat à Monthiers pour les élections municipales 2020 ?

Pour le premier tour des élections municipales 2020, les électeurs auront le choix entre les candidats qui suivent. La ville de Monthiers, tenue par Nicole Sarrouy, voit celle-ci candidater à sa réélection. De plus, Patrick Baudry a déposé sa candidature. Depuis les élections municipales 2014, il a un siège au conseil municipal. Les candidatures de Jacques Boyot, Chantal Coulombs, Nadine Degrey, Jean-Pierre Germain, Frédéric Juracek, Colette Nicoli, Pierre Parent, Dominique Prongué et Frédéric Wyns viennent s'ajouter à celles déjà évoquées.

Rappelons la règle : si plus d'un quart des habitants présents sur les listes électorales se sont exprimés en leur faveur, les candidats peuvent être élus au premier tour en cas de majorité absolue. S'il y a second tour, ils devront atteindre une majorité relative pour pouvoir être élus et décrocher l'un des 11 sièges à pourvoir.

Monthiers : quels sont les enjeux des Municipales ?

Les 15 et 22 mars 2020, il sera l'heure pour les habitants de Monthiers de prendre part aux élections municipales 2020 et de choisir leur nouveau conseil municipal. Le fait d'avoir plus de 18 ans est une condition nécessaire pour voter à ces élections. On doit aussi être inscrit sur les listes électorales, être français ou ressortissant de l'UE, et s'acquitter de ses impôts ou habiter dans la commune.

Mise en contexte de ces Municipales : zoom sur 2014

Il existe un système électoral particulier dans le cadre des municipales pour les communes de moins de 1000 habitants. De fait, les électeurs votent pour plusieurs membres en même temps et peuvent même désigner des candidats de deux listes différentes. Il s'agit donc d'un scrutin plurinominal avec panachage.
Le conseil municipal était formé le 23 mars 2014 : les citoyens de la ville de Monthiers avaient choisi dès le soir du premier tour 11 membres de ce dernier. Les Monthiérois avaient fait confiance à Nicole Sarrouy, Sébastien Cavallini et Pierre Parent pour diriger leur municipalité. Ils étaient accompagnés par Nadine Quillet, Patrick Baudry, Alain Demenois, Jean-Pierre Germain mais aussi Jacques Boyot et Frédéric Juracek.
Sur 132 inscrits, assez peu d'électeurs se sont rendus aux bureaux de vote. En effet, seuls 82 de ces derniers ont placé un bulletin dans l'urne, une forte baisse par rapport à 2008. Les Municipales, cette année-là, avaient effectivement engendré un taux de participation de 84,76 %.

Y a-t-il eu une continuité entre cette élection et les suivantes ?

Plusieurs scrutins ont eu lieu dans l'intervalle entre les précédentes Municipales et cette année. Les Présidentielles, notamment, se sont tenues en 2017. Au moment du premier tour des dernières Présidentielles, on note que les résultats sur la ville de Monthiers étaient différents de ce qui a été observé au niveau national.
Les chiffres du premier tour ont établi une disparité : Marine Le Pen (Front national) de même qu'Emmanuel Macron (En marche !) ont obtenu les scores les plus élevés avec 34,58 % et 19,63 % des voix, devant Jean-Luc Mélenchon (France insoumise) qui n'a emporté que 14,95 %. C'est Marine Le Pen qui s'est distinguée au deuxième tour, avec 53,49 % des votes des habitants de Monthiers. 94 Monthiérois sont allés voter pour le second tour des Présidentielles de 2017 (74,6 %) tandis que la participation en 2012 était de 85,48 %. On observe ainsi une baisse différente de la tendance à l'échelle du pays (-5,8 points).
Totalisant 36 % des suffrages, la liste Prenez le Pouvoir (liste soutenue par Marine Le Pen) s'est détachée lors des Européennes de 2019, suivie d'Europe Écologie avec un résultat de 17,33 %.

Monthiers : les données clefs

Les objectifs des municipales 2020 : le scrutin qui aura lieu les 15 et 22 mars aide à prendre conscience de la situation socio-économique sur la commune de Monthiers.

Quelles sont les grandes spécificités des résidents de Monthiers ?

Monthiers, petit village de l'Aisne, est peuplé de 161 personnes. Le regroupement de la Communauté d'Agglomération de la Région de Château-Thierry a donné la possibilité de rattacher des villes telles que Vézilly, Mareuil-en-Dôle ou La Croix-sur-Ourcq à ce petit village. Les Monthiérois sont peu âgés (la majorité a entre 25 et 54 ans et 22,02 % ont entre 55 et 64 ans). Le nombre des habitants issus de l'immigration est peu élevé (0,63 %).

Emploi, logement et revenus : assurent-ils un niveau de vie confortable à Monthiers ?

Les chiffres suivants présentent le portrait des travailleurs à Monthiers. Les Monthiérois sont actifs à hauteur de 54,43 % de la population (à savoir plus de 87 habitants). 60 % de la population active figure parmi les ouvriers et artisans, commerçants, chefs d'entreprise. Le taux d'inactivité de la population monthiéroise s'élève à presque 10 % des résidents (dont plus de la moitié sont des hommes).
En 2016, les Monthiérois ont perçu en moyenne 19 082 €. Un chiffre visiblement similaire au revenu moyen en France en 2014 (plus de 20 000 €).
On a tendance à penser qu'une ville est riche quand ses résidents sont, principalement, propriétaires d'une grande maison. Qu'en est-il à Monthiers ? Les habitants sont plus de 3 % à être locataires d'appartement non HLM de 3 pièces et plus de 3 % à louer un appartement non HLM de 4 pièces. Un peu plus de 22 % des propriétaires choisissent d'investir dans une maison de 4 pièces et 36 % dans une maison de 6 pièces.

Établissements scolaires, hôpitaux, cadre... Comment vit-on à Monthiers ?

Bon à savoir : les infrastructures monthiéroises (hôpitaux, gares, écoles...) manquent un peu dans la commune. Avec ses 33 enfants âgés de 0 à 15 ans à Monthiers, il est évident que la commune compte un assez grand nombre de familles par rapport à son nombre total de résidents.
La qualité de vie dans une ville est notamment en lien avec pollution environnante. La qualité de l'eau est-elle conforme ? Oui, à 100 %​, tant au niveau microbiologique ​ que physico-chimique​. Vous pouvez le voir vous-même avec L'observatoire national de l'eau.