Vote, procuration, candidats... Le guide de la campagne des législatives anticipées

Trois semaines de campagne éclair s'ouvrent avant le premier tour des législatives le 30 juin, puis le second le 7 juillet. Franceinfo fait le point sur tout ce qu'il faut savoir de ce scrutin.
Article rédigé par franceinfo avec AFP
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 7 min
Des électeurs votent pour les élections européennes à l'hôtel de ville de Poitiers (Vienne), le 9 juin 2024. (MAXPPP)

Moins de trois semaines avant le premier tour, la France entre en campagne électorale pour les législatives. Face à la victoire historique de l'extrême droite aux élections européennes dimanche 9 juin, Emmanuel Macron a annoncé la dissolution de l'Assemblée nationale et la tenue d'élections législatives anticipées les 30 juin et 7 juillet prochains.

Une partie de la gauche appelle d'ores et déjà à former un "front populaire", avec des candidatures communes dans chaque circonscription, tandis que le Rassemblement national de Jordan Bardella, candidat à Matignon, cherche à élargir son assise en tendant la main aux formations de droite. Eric Ciotti, président des Républicains, a dit souhaiter "une alliance" avec le parti d'extrême droite. Modalités de vote, candidats... Voici le guide de cette campagne express.

Quand commence et se termine la campagne officielle ?

Avant chaque élection, la campagne électorale peut s'étendre sur les six mois précédant le scrutin, rappelle le site du ministère de l'Intérieur. En revanche, la campagne officielle est régie par des règles strictes. "C'est la période pendant laquelle les spots des candidats sont diffusés sur les antennes", illustre auprès de franceinfo le constitutionnaliste Jean-Philippe Derosier. Elle est ouverte à partir du deuxième lundi précédant le jour du scrutin et prend fin la veille du jour du vote, à minuit. En cas de second tour, elle s'ouvre au lendemain du premier tour et se termine la veille du second tour.

Pour ces élections législatives anticipées, la campagne officielle démarrera donc le 17 juin à 6 heures et s'achèvera le vendredi 28 juin à 23h59. Pour le second tour, elle débutera le lundi 1er juillet à 6 heures et se terminera le vendredi 5 juillet à 23h59. 

Quand connaîtra-t-on les candidats ?

Toujours selon le Journal officiel, les candidatures devront être déposées entre le mercredi 12 juin et le dimanche 16 juin à 18 heures. La publication de la liste des candidats et de leurs remplaçants sera arrêtée et publiée par les préfets.

Le dépôt des candidatures a suscité l'interrogation de plusieurs observateurs, puisque selon l'article L157 du Code électoral, les déclarations de candidature doivent être déposées à la préfecture au plus tard à 18 heures le quatrième vendredi précédant le jour du scrutin. "Le premier tour ayant lieu le 30 juin, cela aurait dû être le vendredi 7 juin", précise Jean-Philippe Derosier. Or, la dissolution de l'Assemblée nationale a été annoncée dimanche 9 juin.

Toutefois, cette situation n'est pas irrégulière puisque "l'article 12 de la Constitution [qui permet la dissolution de l'Assemblée nationale] s'impose sur le Code électoral", rappelle le spécialiste. Cet article prévoit simplement que "les élections ont lieu vingt jours au moins et quarante jours au plus après la dissolution".

A gauche, le Parti socialiste, Europe-Ecologie-Les Verts, le Parti communiste et La France insoumise ont appelé lundi soirla constitution d'un nouveau front populaire" et ont assuré "soutenir des candidatures uniques dès le premier tour". De son côté, le président du Rassemblement national, Jordan Bardella, s'est rapproché de certains cadres des Républicains. Le président du parti de droite, Eric Ciotti, a dit mardi 11 juin souhaiter "une alliance" avec le RN.

Comment savoir si je peux voter ?

Le site de l'administration française vous permet de savoir si vous êtes bien inscrit sur les listes électorales. Pour rappel, en France, vous pouvez voter si vous êtes de nationalité française, si vous avez au moins 18 ans le jour de l'élection, si vous êtes inscrit sur les listes électorales de votre commune et si vous n'êtes pas privé de vos droits civils et politiques par décision de justice.

Le ministère de l'Intérieur a précisé mardi 11 juin que les listes électorales pour ces élections législatives anticipées étaient gelées à la date de parution du décret présidentiel au Journal officiel, dimanche 9 juin. Les personnes qui se sont inscrites depuis le 3 mai – date d'arrêt des listes pour les européennes – et le 9 juin, pourront donc voter. En Nouvelle-Calédonie, l'élection aura lieu à partir des listes électorales arrêtées le 29 février 2024.

Et si je suis forain, SDF ou membre de la communauté des gens du voyage ?

Vous avez plusieurs choix pour vous inscrire sur les listes électorales : soit dans la commune où se situe l'organisme qui vous a délivré une attestation d'élection de domicile, soit dans la commune où vous résidez depuis au moins six mois, soit dans la commune où vous êtes soumis aux impôts locaux (taxe d'habitation, contribution foncière des entreprises...) depuis au moins deux ans, précise le site de l'administration française.

L'attestation d'élection de domicile est un justificatif qui permet de délivrer une adresse pour recevoir du courrier ou d'avoir accès à ses droits et prestations. Elle peut s'obtenir auprès d'un centre communal d'action sociale ou dans une mairie.

Vote-t-on aux mêmes dates dans les outre-mer ou si l'on est Français résidant à l'étranger ?

Non. A chaque élection, les électeurs de certains territoires des outre-mer votent vingt-quatre heures avant ceux de la France hexagonale. Selon le décret du 9 juin paru au Journal officielles électeurs de Saint-Pierre-et-Miquelon, Saint-Barthélemy, Saint-Martin, la Guadeloupe, la Martinique, la Guyane, la Polynésie française, et inscrits dans les bureaux de vote du continent américain, sont convoqués samedi 29 juin pour le premier tour. Selon la même logique, ils pourront voter au second tour samedi 6 juillet.

Les autres Français établis hors de France pourront voter par voie électronique le mardi précédant la date du scrutin, à partir de midi. Ce vote sera clos le jeudi précédant le scrutin, à midi. Pour le premier tour, le vote sera donc possible à partir du 25 juin à 12 heures et s'achèvera le 27 juin à la même heure.

J'étais mineur pour les européennes, mais j'aurai 18 ans pour les législatives. Est-ce que je pourrai voter cette fois-ci ?

Tout dépend de votre date d'anniversaire et de vos démarches administratives passées. Les personnes qui fêteront leurs 18 ans d'ici au 29 juin inclus pourront voter aux législatives anticipées. Elles seront automatiquement inscrites sur les listes électorales, malgré leur gel, à condition d'avoir effectué leur recensement citoyen, a confirmé mardi le ministre de l'Intérieur. Celles qui fêteront leur majorité entre le 30 juin et le 6 juillet ne pourront voter que lors du second tour.

Et si je suis déjà parti en vacances ?

Vous pouvez donner procuration à n'importe quelle personne, à partir du moment où elle peut se déplacer dans votre bureau de vote. Les démarches peuvent se faire via le site service-public.fr. Vous n'avez pas de justificatif d'absence à fournir. Vous pouvez faire procuration en remplissant le formulaire en ligne ou en remplissant directement le formulaire à imprimer, qui est également disponible dans les bureaux de police, de gendarmerie, et les tribunaux judiciaires.

Il faudra ensuite faire certifier votre identité dans ces mêmes bureaux ou en ligne, si vous disposez d'une identité certifiée France Identité. Le jour du vote, l'électeur chargé de voter à votre place ne peut avoir qu'une seule procuration faite en France. Vous pouvez choisir de faire procuration uniquement pour un tour, ou les deux. Même s'il est possible de faire une procuration jusqu'à la veille d'un scrutin, il est préférable de faire cette démarche le plus tôt possible, en raison des délais de traitement de la demande.

Si j'ai déménagé récemment, est-ce que je peux quand même aller voter ?

Oui, mais dans votre ancien bureau de vote si vous n'êtes pas inscrit sur les listes de votre nouvelle commune. Si vous déménagez pour des raisons personnelles, il est trop tard pour vous inscrire dans votre nouvelle commune en vue des législatives anticipées. Mais vous pouvez toujours faire une procuration auprès d'une personne qui habite dans votre ancienne commune.

Existe-t-il des dispositions particulières si je suis en situation de handicap ?

La loi oblige les bureaux de vote à être accessibles aux personnes en situation de handicap et à prévoir des techniques de vote adaptées. Par exemple, les bureaux doivent disposer d'au moins un isoloir accessible aux personnes se déplaçant en fauteuil roulant.

Si vous êtes en situation de handicap ou qu'une maladie grave vous empêche de vous déplacer, vous pouvez demander qu'un agent de police ou de gendarmerie vienne chez vous, ou dans votre établissement, pour vérifier votre identité. Vous devez faire cette demande par écrit et y joindre une attestation sur l'honneur mentionnant que vous ne pouvez pas vous déplacer. Vous pouvez ensuite faire une procuration selon les règles classiques.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.