Cet article date de plus d'un an.

Transports : une municipalité interdit le passage des camions après une forte opposition des riverains

Publié
Durée de la vidéo : 2 min
Transports : une municipalité interdit le passage des camions après une forte opposition des riverains
Article rédigé par France 2 - J.Bernier, N.Lemaire
France Télévisions
France 2
Les images sont fortes. Excédés par le passage des poids lourds qui enjambent les trottoirs et abîment le matériel urbain, des riverains ont été jusqu’à bloquer leur circulation en se mettant sur la route. La mairie a pris un arrêté interdisant le passage des 17 tonnes et plus.

Sur la D725 à Preuilly-sur-Claise (Indre-et-Loire), les riverains sont excédés par le va-et-vient des poids lourds, venus de toute la France et de l’étranger. “On est dans une vieille ville, une ville médiévale avec des virages à 90 degrés donc tout le monde peut facilement s’imaginer qu’ici deux camions ne peuvent pas se croiser sans grimper sur les trottoirs”, se plaint Michel Deberne, membre du collectif des riverains D725. Quand les camions passent, tout ce qui dépasse est dégradé, sans compter les vibrations, la pollution et les nuisances sonores.

Un arrêté pris par la municipalité

La municipalité a fini par prendre un arrêté pour dire stop aux 17 tonnes et plus. 40 000 euros vont être investis pour sécuriser le village avec plus de potelets et des blocs de béton “pour empêcher les camions d’emprunter les trottoirs qui abîment les devantures”, justifie Henri Robert, adjoint en charge de la voirie. “Il y a une trentaine d’incidents de voirie en 2022”, ajoute-t-il. Le dossier est au point mort tant que les trois départements en charge de la D725 n’ont pas trouvé de solution pour soulager Preuilly-sur-Claise.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.