Variant Omicron : la SNCF décide de réduire son trafic

Publié Mis à jour
Variant Omicron : la SNCF décide de réduire son trafic
Article rédigé par
A. Girault-Carlier, M.-P Degorce, N. Auer, N. Leydier, E. Noël - France 3
France Télévisions

Avec l'explosion des cas de Covid-19, de nombreux Français se retrouvent à nouveau en télétravail. Par conséquent, la SNCF a décidé de supprimer plusieurs trains à compter du lundi 10 janvier.

La SNCF a décidé de réduire son trafic à partir de lundi 10 janvier, suite à une réduction de 30 % des réservations, générée par le variant Omicron. La compagnie ferroviaire doit également gérer les cas positifs au sein de ses agents. À terme, ces désistements pourraient provoquer des perturbations de dernière minute. Les voyageurs concernés pourront être remboursés ou changer leur billet de train gratuitement.

Un aller-retour par jour en Eurostar 

En ce qui concerne l'Eurostar, les voyageurs ne pourront plus bénéficier que d'un aller-retour par jour, par rapport aux neuf habituels. Si la circulation des trains de nuit ne sera pas altérée, celle des TGV sera réduite de 10 % pour les TGV, et de 20 % pour les Intercités. "J'ai eu un mail hier comme quoi mon retour de Paris à Bruxelles mercredi (...) donc je suis dans un autre train", déplore un voyageur.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.