Cambodge : le lotus utilisé pour fabriquer du textile

Publié Mis à jour
Cambodge : le lotus utilisé pour fabriquer du textile
FRANCE 2
Article rédigé par
H.Abdelkhalek, V.Reynaud, J.Buchez - France 2
France Télévisions

La Fleur de lotus est cultivée au Cambodge. Une créatrice française en a fait sa matière première et dessine des vêtements qui seront plus tard confectionnés avec cette fleur.

Le Cambodge possède un paysage verdoyant et de nombreux champs à perte de vue, dans lesquels poussent la fleur de lotus. Cette dernière est très prisée et Sophie Brooks, une créatrice française, en fait sa matière première pour confectionner des vêtements de luxe. La dessinatrice devra faire de nombreux kilomètres en bateau avant de pouvoir atteindre un champ où la fleur est cultivée. Après avoir effectué plusieurs métiers surprenants, Sophie Brooks a découvert des parcelles de lotus en 2017 lors d’un voyage au Cambodge et c’est à ce moment que l’idée d’en faire des vêtements a germé dans son esprit.

La tige de la fleur est l'élément-clé

Pour Sophie Brooks, la fleur est certes belle, mais la partie qu’elle convoite le plus, c’est la tige. Ce sont les microfibres de la plante qui vont lui servir à confectionner des vêtements. Un cultivateur cambodgien aide la Française dans sa recherche des tiges parfaites. "Ça fait longtemps que je fais ça donc je sais exactement quelles tiges il faut prendre. Les tiges jeunes sont pleines de fibres, les tiges anciennes ont moins de fibres", explique Au Vanna. Les tiges vont ensuite rejoindre un atelier de confection pour être filées. C’est seulement après cela que le tissu pourra être fabriqué. Les produits en lotus sont très doux et agréables mais peu répandus.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.