Santé : la canicule fatigue les organismes

Publié Mis à jour
Santé : la canicule fatigue les organismes
Article rédigé par
A.Etienne, M.Arribe, A.Husser, N.Baker, B.Chesnin - France 2
France Télévisions

Jeudi 4 août, la canicule continue à s’abattre sur la France. 26 départements restent en vigilance orange. Bien que les températures commencent à baisser, les organismes sont meurtris par la chaleur.

Le mercure continue à dépasser allègrement les 30 °C jeudi 4 août. Pour les habitants de Lyon (Rhône), ce seuil a été franchi dès le mois de juillet et la température ne faiblit pas, au contraire des organismes qui subissent les conséquences de la chaleur. "J’accumule de la fatigue, du coup, je suis de mauvaise humeur", réagi une Lyonnaise. Pour certains, les fortes températures ont des conséquences plus graves. "Mon mari, hier, a fait un malaise vagal et c’était sans doute dû à la chaleur", déplore une riveraine.

Des risques médicaux

Ce nouvel épisode caniculaire conduit beaucoup de personnes chez le médecin comme à Strasbourg (Bas-Rhin). Ces vagues de chaleur à répétition peuvent avoir de fortes répercussions surtout sur les personnes cardiaques. "Je travaille doucement et il ne faut pas que je fasse trop d’efforts parce que je suis très vite essoufflé", s’inquiète Jean-Philippe Koscher, un patient. "On constate que ce sont essentiellement les personnes âgées et les enfants qui souffrent de la chaleur", rapporte Rachel Neff, médecin généraliste à Strasbourg. Les sorties aux heures les plus chaudes sont déconseillés tandis que bien s’hydrater est primordial.

Le servicemétéo
évolue  et s’enrichit

découvrir les nouveautés

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.