Charlie Hebdo : plus d'élèves touchés par la semaine de la presse

Cette année, la semaine de la presse a touché plus d'élèves. En cause ? Les attentats de Charlie Hebdo.

FRANCE 3
Après les attentats de Charlie Hebdo, la semaine de la presse et des médias à l'école a touché un plus grand nombre d'élèves. Trois millions et demi d'élèves ont en effet participé à l'opération dans plus de 1 200 établissements partout en France.

Sous le signe de la liberté d'expression

"Poser sa voix, capter l'attention de l'auditeur, c'est un métier et ces élèves de seconde le découvrent", commente la journaliste de France 3. Cette année, la semaine de la presse à l'école est placée sous le signe de la liberté d'expression, conséquence directe des attentats de janvier.
"Voltaire aurait-il été Charlie ?", voici le thème du débat radiophonique proposé dans un établissement de Brie-Comte-Robert (Seine-et-Marne). Le fruit de trois semaines de travail, menées notamment avec le professeur de lettres et dont le but est de faire de ces lycéens des esprits critiques face aux informations de toute nature.
Le JT
Les autres sujets du JT
La dernière édition en rouge du journal satirique Charlie Hebdo dans un kiosque à Lyon le 25 Février 2015.
La dernière édition en rouge du journal satirique Charlie Hebdo dans un kiosque à Lyon le 25 Février 2015. (JEFF PACHOUD / AFP)