Santé : un coeur ayant cessé de battre greffé avec succès à un Britannique

Un patient britannique a été greffé d'un coeur à l'arrêt. Une première Européenne. Une équipe de France 3 revient sur cette avancée majeure.

FRANCE 3
Pour la première fois en Europe, un coeur qui avait cessé de battre a pu être redémarré et transplanté avec succès à Cambrige.
Lorsqu'un patient est en état de mort cérébrale, son corps se dégrade en quelques minutes. Grâce à un incubateur, l'organe à l'arrêt peut être conservé pendant plusieurs heures. Au moment de la greffe, le chirurgien va alors le relancer. "Selon des critères stricts, on estime qu'il aurait une cinquantaine de donneurs supplémentaires chaque année de personnes décédées dont le coeur est arrêté", explique au micro de France 3, Stephen Large, chirurgien cardiologue.

Pas encore autorisé en France

En France, cette technique n'est pas autorisée. Pourtant selon certains spécialistes, elle pourrait permettre de passer de 350 donneurs à près de 500. Cette technique de greffe de coeurs à l'arrêt permet de nouveaux espoirs alors que les dons d'organes sont toujours en nombre insuffisant.


 

Le JT
Les autres sujets du JT
Un homme a subit une greffe de pénis avec succès, en Afrique du Sud, en décembre 2014.
Un homme a subit une greffe de pénis avec succès, en Afrique du Sud, en décembre 2014. (OPDT / BSIP / AFP)