Le crash de l'A320 va coûter cher

Le coût de la catastrophe aérienne de l'A320 est estimée entre 150 à 200 millions en dédommagement de pertes humaines.

FRANCE 3
Les familles des victimes du crash de l'A320 vont réclamer justice. Au total, 150 personnes ont péri dans la catastrophe aérienne du 24 mars, provoquée volontairement par le copilote de l'appareil. Même après leur mort, les victimes d'un accident aérien doivent être indemnisées pour le préjudice subi. Les indemnités iront alors à leurs héritiers. Le sujet est régi depuis 1929 par la convention de Montréal. Le texte décrète aussi que la responsabilité du transporteur est systématiquement engagée, quelles que soient les raisons de l'accident. L'hypothèse du suicide du copilote n'a donc aucune conséquence sur l'assurance des passagers.

50 000 euros par victime

Par ailleurs, les ayants droit aussi peuvent être indemnisés. Le montant des préjudices est plafonné à 140 000 euros par victime, sauf s'il y a faute avérée du transporteur ou d'un de ses salariés. Elles peuvent alors atteindre plusieurs millions d'euros par victime.
Autre obligation : une aide d'urgence aux familles. C'est chose faite pour la compagnie Germanwings qui vient de verser 50 000 euros par victime.
Le coût global estimé du crash de l'Airbus est donc estimé à 6,5 millions de pertes matérielles et 150 à 200 millions en dédommagement de pertes humaines.


 

Le JT
Les autres sujets du JT
Un avion de la compagnie allemande Germanwings, le 29 août 2014, à Stuttgart (Allemagne).
Un avion de la compagnie allemande Germanwings, le 29 août 2014, à Stuttgart (Allemagne). ( MAXPPP)